Sécurité des smartphones et cybercriminalité

Sécurité des smartphones et cybercriminalité

Découvrez les tendances essentielles en matière de cybersécurité et comment gérer la sécurité des smartphones.

On peut ainsi citer le nombre croissant des attaques sur mobiles et objets connectés, la sécurité des systèmes, la protection de la vie privée des utilisateurs, les cyber-menaces sur le secteur de la santé …

Les mobiles de plus en plus touchés

De janvier à mai 2017, on ne dénombre pas moins de 255 failles de sécurité qui ont été découvertes sur Android. Cela représente près de la moitié du nombre total de failles qui ont été révélées pour l’ensemble de l’année 2016. Concernant les codes malicieux, 300 nouveaux types de malwares Android découverts en moyenne chaque mois. Par ailleurs, 224 failles de sécurité ont été signalées en mai 2017 sur la plateforme iOS, ce qui représente un nombre de 63 failles de plus qu’en 2016. Parmi celles-ci, on considère que 14% sont critiques.

Protéger la vie privée des utilisateurs : un enjeu mondial

L’année 2018 verra une meilleure protection des données des utilisateurs. En effet, grâce au RGPD (en anglais GDPR), les internautes pourront bénéficier de leur droit à l’oubli et supprimer ou gérer les informations les concernant.

La santé, secteur à risque

Devrait-on s’inquiéter du traitement de nos données par les professionnels de santé ? En 2017, certains hôpitaux européens notamment du Royaume-Uni (dont 48 services de santé publics) ont dû suspendre leurs services et quelques dispositifs médicaux suite à l’infection de leurs systèmes par des malwares.

Paradoxe par rapport à la protection des données et les actions en cas de violation

Les français sont très présents sur le net et attachent beaucoup d’importance aux données personnelles lors de leur création ou dans le cadre de leur utilisation, qu’il s’agisse du nom, prénom, numéro de téléphone, l’adresse postale ou email, ou encore les coordonnées bancaires. Et pourtant, le paradoxe c’est que si les français ont conscience de la valeur financière de leurs données et du risque de piratage qui plane sur leurs comptes en ligne, 17 % indiquent avoir déjà été victimes d’une attaque tandis que 24 % n’en sont pas sûrs.

Selon l’étude Avast, 42 % des français déterminent des mots de passe faibles, ce qui laisse la porte ouverte aux cybercriminels. Un mot de passe fort est en effet l’un des principes de base à respecter pour sécuriser ses données, avec au moins huit caractères comprenant des minuscules, majuscules, caractères spéciaux et chiffres.

De plus, cette même enquête d’Avast indique que 59 % des utilisateurs interrogés en France ont modifié leur mot de passe sur le site piraté mais pas sur les autres. Or on sait que de nombreux internautes utilisent les mêmes identifiants pour plusieurs comptes.

Enfin, 41 % n’ont jamais changé leur mot de passe après une cyberattaque, estimant peut-être qu’ils ne pourront pas en subir une deuxième, alors que rien ne le garantit. A noter que 29 % des français ne reviennent jamais sur un site piraté ou ferment tout simplement le compte associé, ce qui ne représente toutefois pas une démarche suffisante pour protéger ses informations de nouvelles menaces potentielles.

Il faut s’attendre à être tôt ou tard ciblés par les hackers. Il est donc primordial de prendre toutes les mesures nécessaires pour protéger ses données, avec la mise en place de mesure de sécurité, avec des mots de passe forts qui soient différents d’un compte à l’autre. Par ailleurs, il faut appliquer ces mêmes règles de sécurité aux appareils mobiles et à l’Internet des objets qui représentent aujourd’hui une véritable voie royale pour l’accès à la sphère privée.

Gérez la sécurité des smartphones

Vous recherchez la solution de protection pour sécurité des smartphones, qu’il s’agisse de votre appareil iOS ou votre VPN pour Android ? Optez pour nos applications dédiées et protéger vos smartphones partout où vous allez, même en vacances !

Articles relatifs:

Offre Spéciale Printemps

2 ans d'abonnement Le VPN pour €69,60!