Scandale Facebook, Le VPN vous informe des nouveaux développements

Scandale Facebook, Le VPN vous informe des nouveaux développements

L’affaire du (des ?) scandale Facebook n’en finit plus de faire les choux gras de la presse, et de faire naitre beaucoup de questions chez les utilisateurs et les politiques.

Rappels

Si toutefois vous avez loupé le début de l’affaire, l’épisode 1, 2 et 3 sont dispo sur notre blog. Nous vous informions au début du scandale que l’entreprise Cambridge Analytica avait eu accès à 50 millions de profils, tous américains. Et en fait, les nouvelles sont différentes, puisque l’on parle maintenant, suivant les sources de Le Monde, de 90 millions de comptes, parmi lesquels, certes, les américains sont majoritaires, mais on y trouve également des profils anglais, philippins, indien, australien, et même quelques 200 000 comptes de ressortissants français.

News

Plusieurs nouveaux développements nous imposent de faire cette petite mise à jour, car chez Le VPN, nous souhaitons vraiment que vous soyez au courant des risques inhérents à l’utilisation qui peut être faite de vos données personnelles.
Donc, premièrement, il apparaitrait que Facebook aurait projeté de mettre ne place une récolte massive des données médicales de ses 2 milliards d’utilisateurs, des présentations du projet auraient été faites auprès de la Standford Medical School et le American College of Cardiology. Il n’a pas été fait mention lors de ces interventions d’un quelconque moyen pour le réseau social d’obtenir l’autorisation des usagers pour la collecte de ces données hautement sensibles. Ce nouveau scandale Facebook aura finalement été tué dans l’œuf puisque l’entreprise de Marc Zuckerberg, probablement effrayée par l’ampleur des polémiques actuelles a finalement communiqué sur le fait qu’elle abandonnait ce projet afin de se consacrer sur de plus importants, comme par exemple la protection des données personnelles (SIC !).
Autre nouvelle dans ce scandale Facebook, le Congrès Américain a « invité » le PDG du réseau au « F » bleu à venir répondre, mardi et mercredi, à quelques questions, probablement en vue de préparer une loi de régulation du secteur. Le jeune milliardaire n’en finit plus depuis l’éclatement du scandale Facebook de se répandre en excuses et en promesses, notamment relatifs à l’implication du réseau dans les décisions politiques, mais cela ne sera probablement pas suffisant pour calmer les sénateurs.
Dernière news dont nous voulions vous informer, Facebook a annoncé avoir suspendu ses relations avec une autre entreprise, nommée CubeYou. Cette dernière publiait certains des fameux tests qui parsèment les murs du réseau social. Cette entreprise se servait en réalité de ces tests aux fins de récupérer certaines de vos données afin d’en faire une utilisation commerciale, et bien entendu sans demander d’autorisation.

La nécessité d’être prudent

Le contexte actuel n’est pas nouveau, mais la mise sur le devant de la scène du scandale Facebook devrait faire résonner en vous l’importance extrême, et la valeur des données que vous déposez en ligne, et de celles que l’on tente de vous subtiliser. Le premier des réflexes à avoir est bien entendu de chiffrer tous vos échanges en souscrivant à une offre de VPN.
Nous le répéterons jamais assez, mais ce genre d’abus, si aucune régulation n’est mise en place, devrait devenir de plus en fréquent, et sans intervention législative, vous serez le seul rempart à cette utilisation frauduleuse de vos données. C’est donc à vous de voir…

Articles relatifs:

Offre Spéciale Printemps

2 ans d'abonnement Le VPN pour €69,60!