La Russie souhaite faire retirer Telegram des stores mobiles.

La Russie souhaite faire retirer Telegram des stores mobiles.

Telegram est la Russie

Si tu es l’un de nos lecteurs assidus, ou si tu suis un tant soit peu l’actualité informatique internationale, alors tu dois très certainement te souvenir qu’en avril, la Russie a décidé de bloquer la messagerie Telegram sur son territoire. Les raisons invoquées étaient que le fait de pouvoir crypter certains types de messages facilitait la communication entre les terroristes. Après avoir demandé à Telegram de fournir au gouvernement les clés de chiffrement, puis, après avoir subi une fin de non-recevoir, le Roskomnadzor (l’organe russe chargé de la régulation des communications), avait donc pris cette décision de blocage.

La forte popularité de la messagerie en Russie, couplée à l’appel du patron de Telegram, Pavel Dourov, a conduit à un mouvement de résistance numérique internationale, afin de lutter contre cette décision. Mouvement de résistance dont fait d’ailleurs partie Le VPN.

Telegram sur les stores ?

Si aujourd’hui nous décidons de revenir vers ce sujet, c’est bien entendu car il y a eu du mouvement. En effet, l’application Telegram est toujours disponible sur l’App Store russe (pour rappel, le magasin d’applications des IPhones). Durant son œuvre de censure, le Roskomnadzor a demandé par voie juridique, à Apple, de bien vouloir retirer cette appli, et, de stopper l’envoi de notifications aux terminaux sur lesquels Telegram est installé.

Pourquoi est-ce que ceci est important ? Et bien tout, simplement, car cela est très révélateur de la difficulté qu’éprouve la Russie à bloquer effectivement Telegram. J’explique.

Depuis le début de cette campagne d’interdiction, les citoyens russes ont pu continuer d’utiliser les services de la désormais célèbre messagerie. Il suffit tout simplement de passer par l’usage d’un Vpn, et de se connecter sur le serveur d’un pays où l’application est autorisée. Le gouvernement a maintenant conscience de l’inefficacité de son action. Puisqu’il n’arrive pas à bloquer Telegram au niveau réseau, alors, le plus simple est probablement d’empêcher la distribution de l’application.

Ceci est confirmé par le fait que, le Roskomnadzor ne fait pas grand mystère du fait qu’il soit en discussion avec Google pour demander la même chose qu’à Apple, le retrait pur et simple de l’application du Play Store, et l’arrêt des notifications.

Dans la lettre de mise en demeure qui a été envoyée aux deux acteurs responsables de la distribution de Telegram, le Roskomnadzor insiste bien sur le fait qu’il faille résoudre ce problème afin d’éviter d’éventuelles sanctions de la part de cette autorité de régulation…

La quasi-impossibilité d’interdire la distribution de Telegram

Bien que l’on ne sache pour l’heure la réponse officielle d’Apple, ou de Google, il est tout de même intéressant de rappeler que lorsque la Chine a demandé à la firme de Cupertino d’enlever les applications de Vpn de son store, celle-ci s’est exécutée.

La résistance fera très certainement en sorte que les plus motivés puissent tout de même continuer d’utiliser Telegram. Car même si cela sera plus compliqué sur les IPhones, il sera au contraire très simple d’installer l’APK de l’application sur n’importe quel téléphone Android. Et il y a fort à parier que les différentes entreprises apportant leur soutien au peuple russe se feront un plaisir de fournir de l’espace de stockage à Telegram afin d’héberger l’installeur de la messagerie.

Comme nous en avons l’habitude, nous continuerons de vous tenir informé de l’avancement de cette histoire, et des réponses qui seront données par Apple et Google. En attendant, vous pouvez apporter votre soutien au mouvement par le biais de l’hashtag #ViveLaResistance, ou #digitalresistance. Si vous souhaitez vous remémorer la mémoire sur l’ensemble de cette affaire de blocage, vous pouvez lire nos précédents articles ici.

Articles relatifs:

Abonnez-vous aujourd'hui!

Acheter Le VPN à partir de €4,95 par mois avec la garantie Satisfait ou Remboursé pendant 7 jours et profiter d'Internet selon vos règles!

PAS DE JOURNAL

SERVEURS DANS 114 PAYS

P2P autorisé

Facile à utiliser

Garantie de 7 Jours

Assistance amicale

Bitcoin accepté

Vitesse de l'éclair