Comment reconnaître les fausses informations

Comment reconnaître les fausses informations

A l’heure où les fausses informations circulent en masse sur les réseaux sociaux, voici le moyen de décoder les vraies informations des fausses pour pouvoir bien s’informer :

  1. Infos masquées

L’identification des sources d’information sur internet est de plus en plus difficile pour les lecteurs, Et certains médias régionaux s’avèrent parfois avoir des contenus développés par des militants politiques qui s’en servent pour diffuser leur discours extrémistes.

C’est aussi le cas sur Facebook, où de manière plus insidieuse, des pages comme « Je soutiens la police » communiquent en essayant de recruter des partisans en utilisant un mélange informations anodines et de propagande politique extrémiste.

Veillez donc à suivre les médias connus pour avoir des informations objectives, quitte à recouper les points de vue.

  1. Faux sites

Attention aux sites miroirs, à savoir des sites qui reprennent l’adresse Internet d’un média connu, comme cela a été le cas avec la chaîne de télévision américaine ABC News, abcnews.go.com, qui subi deux sites proches lui ayant volé son nom : abcnews.com.co, connu pour diffuser régulièrement de fausses informations et abcnewsgo.co, un site de parodie. Eviter les pièges de ce type en consultant sur le site la page « A propos », et en vérifiant l’URL de la page.

Une autre technique est liée à l’utilisation d’une adresse différente de son site pour partager un article sur les réseaux sociaux, pour se faire passer pour un autre. Le site parodique belge nordpresse.be a exploité plusieurs fois l’adresse franceinfotele.com pour partager certains articles. Et en ouvrant le lien, vous serez redirigé sur le site de canulars. Si vous ne regardez que le message posté sur Twitter ou Facebook, vous pourriez croire que l’information vient d’un article de Franceinfo, alors ouvre l’œil !

  1. Manipulations des faits et des images

Attention aux experts en manipulation ! On voit de plus en plus d’images, notamment sur les réseaux sociaux, qui sorties de leur contexte, prennent un autre sens. A titre d’exemple, on peut parler des prétendues photos de policiers blessés pendant des manifestations contre la loi travail en 2016, alors qu’en fait, elles ont été prises des années plus tôt.

Certains s’appuient sur des faits réels, mais sont juste sortis de leur contexte et peuvent même être reprises par des médias de renom.

  1. De la propagande publiée parmi des articles anodins

Certains sites publient effectivement de nombreux articles repris d’autres sources, jugées fiables, et les reprennent au milieu de publications trompeuses.

C’est ce que fait par exemple Dreuz.info, qui publie des milliers d’articles, dont beaucoup sont plutôt anodins. Mais d’autres sont complètement faux, c’est le cas de cet article qui affirme que le secours islamique britannique serait « lié au djihadisme international ». Vérifiez dans ces cas-là les sources.

Prenez garde à la véracité des infos et accédez à de vrais sites médias. Connectez-vous aux sites qui comptent pour ne rien rater de l’actualité dans votre pays, comme à l’international.

Si vous vivez à l’étranger et que ne pouvez pas accéder à des sites géo-bloqués ou que vous voulez contourner la censure, utilisez le VPN. Le VPN est le meilleur outil pour gérer les contenus géo-restreints ou filtrés.

Ainsi, vous pourrez masquer votre adresse IP, pour que personne ne puisse vous suivre ou vous poussez des contenus non sollicités. Pour cela, vous aurez le choix entre plus de 800 serveurs situés dans plus de 100 pays dans le monde.

Articles relatifs:

Regardez les Jeux Olympiques en direct partout dans le monde

2 ans d'abonnement Le VPN pour €2,90/mois