Rançongiciel : la plupart viennent de Russie et d’Ukraine

Rançongiciel : la plupart viennent de Russie et d’Ukraine

Après le rançongiciel WannaCry sans précédent qui a touché plus de 300 000 ordinateurs dans 150 pays en mai dernier, zoom pour savoir comment se prémunir d’une telle menace à l’avenir et comment réduire les risques.

Les rançongiciels ou ransomware en anglais correspondent à une catégorie de malwares qui réclament une rançon. En  général, une fois le rançongiciel installé, le cybercriminel s’empare de l’ensemble des fichiers personnels de la victime et demande en échange de l’argent pour rendre les fichiers.

La pratique est connue : une fois que le logiciel malveillant a réussi à s’immiscer dans l’ordinateur infecté, le rançongiciel commence à chiffrer les fichiers, afin qu’ils ne soient plus lisibles et que leur propriétaire ne puisse plus y accéder. En plus de crypter le disque dur de l’ordinateur ou du smartphone infecté, le rançongiciel peut aussi menacer leur propriétaire de diffuser les fichiers volés sur Internet.

WannaCry est un rançongiciel encore plus impactant car il est auto-répliquant Au contraire de la plupart des logiciels malveillants qui requièrent une action humaine pour le diffuser, WannaCry peut infecter l’appareil cible sans anécessiter d’action humaine.

De fait, il se propage de manière beaucoup plus rapide. Ainsi,WannaCry s’est diffusé dans le monde entier en deux heures, en passant d’un ordinateur à l’autre.

Selon un spécialiste de la cybersécurité, la plupart des rançongiciels viennent de Russie et d’Ukraine, même si dans le cas de WannaCry, on s’oriente plutôt vers la Corée du Nord. Comment explique-t-on cela ? En Russie, il existe une loi qui rend la création de rançongiciels illégale à partir du moment où ils peuvent avoir un impact sur des citoyens russes, mais techniquement légale, d’une certaine manière, lorsqu’ils infectent des gens hors de Russie.

En 2016, selon une estimation publiée du FBI, le coût de ces cyberattaques se montait à plus d’un milliard de dollars. En comparaison, on estime qu’en 2017, ce montant devrait doubler et atteindre plus de deux milliards de dollars.

Il est donc important de prévenir pour guérir. Effectivement, il est recommandé d’utiliser un système d’exploitation qui soit bien à jour pour éviter d’être trop vulnérable. Il vous faut aussi installer un logiciel antivirus digne de ce nom. Et enfin, il est conseillé de faire des sauvegardes de manière régulière, pour récupérer vos fichiers en cas d’attaque.

Par ailleurs, quand l’appareil a été infecté, il faut bien évidemment ne pas payer la rançon. On estime en effet que près de 50% des rançongiciels peuvent être supprimés et décryptés du fait que le chiffrement possède des failles.

Si vous avez subi une attaque et qu’il n’est pas possible de décrypter le disque dur corrompu, ne supprimez pas toutefois vos fichiers infectés car vous pourriez être en capacité de les décrypter. L’Agence Nationale de la Sécurité Informatique possède un site qui regorge d’informations utiles.

Les rançongiciels se propagent pour deux raisons : cela est lié au fait que les mesures de sécurité de certaines entreprises, administrations ou organisations sont limitées, ce qui fut le cas pour la NHS, le service de santé britannique. Mais c’est aussi le fait que les cybercriminels sont de plus en plus innovants et efficaces.

Pour contrer les rançongiciels, bénéficiez de notre réseau VPN.

Notre service Le VPN vous permet de changer adresse IP mais aussi de coder votre connexion internet par un cryptage complexe, via l’algorithme AES-256. Ce codage rend impossible toute interaction avec vos données personnelles. Ainsi, chaque information que vous envoyez ira directement dans votre tunnel virtuel sécurisé. Avec Le VPN, vous pouvez facilement diriger votre trafic en choisissant l’un de nos 800 serveurs situés dans 114 pays différents. Chaque information que vous envoyez sera directement transférée via votre tunnel virtuel sécurisé. Optez pour les services du meilleur VPN, pour une connexion Internet sécurisée, où que vous soyez.

Articles relatifs:

Abonnez-vous aujourd'hui!

Acheter Le VPN à partir de €4,95 par mois avec la garantie Satisfait ou Remboursé pendant 7 jours et profiter d'Internet selon vos règles!

PAS DE JOURNAL

SERVEURS DANS 114 PAYS

P2P autorisé

Facile à utiliser

Garantie de 7 Jours

Assistance amicale

Bitcoin accepté

Vitesse de l'éclair