Les quatre péchés mortels en sécurité informatique !

Les quatre péchés mortels en sécurité informatique !

En termes de sécurité informatique, tout le monde sait qu’un pirate de génie peu éventuellement accéder à n’importe quel système et ce, de manières stupéfiantes. Mais ce que l’on ne sait pas par contre, c’est qu’il y a des erreurs fatales que la plupart des internautes commettent, et qui rendent le piratage, pour n’importe quel pirate, un jeu d’enfants.

Il est vrai que les entreprises restent les entités les plus visées sur internet quand il est question de piratage, car derrière, le pirate peut se faire de l’argent et se créer une renommée dans le cyber espace. Mais ce n’est pas toujours le cas, car croyez-le ou non, l’internaute classique ou banale peut s’avérer tout aussi bien, une mine d’or. Alors quels sont ces péchés que les internautes font et qui risquent de leur couter vraiment cher.

Surprise…Surprise !

Une intrusion dans le système d’une personne ou d’une entreprise ne relève pas, comme certains aiment le croire, de la magie noire ou de génie. Cela peut simplement être dû au fait que vous soyez une cible facile. Et oui, l’effet de surprise et la première arme qu’un pirate utilise toujours contre ses victimes. Car il faut bien le dire, la plupart des internautes ne sont pas préparés. Bien qu’ils pensent l’être avec un antivirus à jour, c’est en fait leurs connaissances en sécurité qui doivent l’être.

Je suis en ligne, donc j’existe !  

Toute attaque de piratage suit un acheminement, c’est un processus. La première étape de ce dernier est la reconnaissance. Tout ce qui traine de vous sur internet, peut servir contre vous, aussi futile que cela puisse paraître, en partant d’un blog de jeunesse carrément oublié, à l’accès d’un site dont on connaît rien. Il arrive des fois que l’on partage des informations les croyants banales, ou anonymes alors qu’elles sont le contraire de cela. Même la version de système d’exploitation si révélée peut vous trahir.

Loin de la sensibilisation, proche du pirate !

Attention. Ne pas savoir que l’on peut être victime d’un piratage est la meilleure façon de se faire pirater. Nous vivons dans un monde connecté. Cela implique que nous sommes sur internet d’une façon ou d’une autre. Via Smartphone, tablette ou même baby phone comme on a pu le voir par le passé. (Un pirate s’est introduit sur un baby phone et à commencer à chanter des berceuses à un bébé, ça donne froid dans le dos).

Les intouchables !

L’erreur la plus grave à commettre parmi les quatre citées dans cet article est bel et bien celle-ci. On connaît tous quelqu’un dans notre entourage qui se vente de ne pas avoir d’antivirus ou qui en a un et qui lui fait trop confiance. L’une comme l’autre est une catastrophe. Car se croire hors d’atteinte pousse la personne à ne pas contrôler ses agissements sur internet, et c’est là que le pirate frappe !

Le VPN, une absolution ?

Tout à fait. Utiliser un VPN revient à effacer ces quatre pêchés informatiques. Nul n’est à l’abris de piratage. Mais une chose est sûre, le VPN vous permet de réduire le risque de se faire pirater de façon drastique.

Articles relatifs:

Abonnez-vous aujourd'hui!

Acheter Le VPN à partir de €4,95 par mois avec la garantie Satisfait ou Remboursé pendant 7 jours et profiter d'Internet selon vos règles!

PAS DE JOURNAL

SERVEURS DANS 114 PAYS

P2P autorisé

Facile à utiliser

Garantie de 7 Jours

Assistance amicale

Bitcoin accepté

Vitesse de l'éclair