Peut-on se faire pirater quand on utilise un VPN ?

Peut-on se faire pirater quand on utilise un VPN ?

Oui. Même si un VPN protège votre connexion Internet contre l’espionnage et les intrusions, vous pouvez toujours vous faire pirater si vous apportez vous-même un logiciel malveillant ou si vous laissez quelqu’un découvrir votre nom d’utilisateur et votre mot de passe.

Si vous utilisez un service payant comme Le VPN, vous ne serez jamais piraté à cause de votre VPN. Néanmoins, cela ne vous immunise pas pour autant contre toute attaque. Même avec un chiffrement de qualité militaire appliqué à la connexion, ledit chiffrement n’est pas valable pour les personnes. Et ce sont justement les personnes qui sont le plus souvent piratées.

Ainsi, un VPN vous protégera face aux :

  • Espions et connexions malveillantes
  • Sites compromis ou malveillants qui collectent des données
  • Collectes de données menées par les gouvernements et les fournisseurs d’accès à Internet (FAI)

En revanche, un VPN ne vous protégera PAS des :

  • Logiciels malveillants introduits nativement (USB)
  • Logiciels malveillants ou espions téléchargés
  • Envois d’informations personnelles par vous-même (phishing-hameçonnage et catfishing)

Vous êtes certainement plus en sécurité lorsque vous utilisez un VPN, mais savoir comment utiliser un VPN et le rendre plus efficace est essentiel.

Qui peut vous pirater ?

Bien que nous imaginions souvent les hackers comme des sortes de sorciers mi-punks mi-rockeurs qui vivent dans des hangars éclairés par des LED, ce n’est certainement pas eux qui vous pirateront. Avant tout, ces personnes possèdent déjà un emploi dans le développement d’applications.

Ceux qui sont les plus susceptibles de vous pirater sont en fait vos amis, votre famille et surtout votre partenaire.

Pourquoi ? Parce qu’ils ont déjà de vos informations personnelles et peuvent facilement extrapoler le reste.

Et toute autre personne qui obtient de telles informations disposera du même avantage. Mais, contrairement à votre conjoint, ils ne vivent pas avec le même budget familial. Toute personne à qui vous communiquez ces informations, pour quelque raison que ce soit, représente un risque pour votre cybersécurité.

C’est pourquoi la sécurité d’une maison connectée commence avant tout par un anonymat accru. Et la clé de cet anonymat réside dans un bon VPN et une bonne cyberhygiène.

Piratages manuels, chevaux de Troie et logiciels malveillants

Utiliser des applications douteuses, télécharger des logiciels suspects ou simplement cliquer sur les liens dans vos groupes Facebook préférés : tous ces comportements représentent des moyens idéaux de se faire pirater.

Un VPN et un antivirus détectent généralement les logiciels malveillants qui accèdent à vos systèmes. Mais si un logiciel malveillant vous demande directement d’y accéder, il ne s’agit plus d’un piratage, mais d’une caractéristique de celui-ci.

En outre, il ne s’agit pas nécessairement d’un logiciel malveillant. Instagram, et sa société mère Facebook, auraient espionné leurs utilisateurs par le biais des caméras de l’iPhone, même lorsqu’ils ne s’en servaient pas. Et nous avons déjà tous cliqué aveuglément sur « J’accepte ».

De quoi un VPN protège-t-il ?

Peut-on se faire pirater quand on utilise un VPN ? | Le VPN

Un VPN protège contre un grand nombre de risques. Ceux-ci seraient d’ailleurs particulièrement difficiles à gérer par vous-même. Même d’autres logiciels de cybersécurité comme les antivirus ne peuvent pas vous aider face à ces problèmes.

Il s’agit avant tout de connexions dites malveillantes. Si vous vous connectez depuis un café ou un bar avec votre smartphone ou votre ordinateur portable, vous ne savez jamais si la connexion sera détournée par quelqu’un d’autre.

Dans de telles situations, l’utilisation d’un VPN pour Mac ou iPhone est la meilleure chose à faire. De cette façon, vous ne communiquez à personne vos données lorsque vous naviguez. Cela concerne aussi les fournisseurs d’accès à Internet (FAI) qui franchissent les limites.

De plus, certains sites collectent eux aussi des données. Cela peut aller des sites de niche jusqu’aux géants du Net. Vous devez donc toujours être sûr que vos informations sont sécurisées.

Connexions malveillantes

Une connexion malveillante désigne tout type d’accès à Internet dont le but est d’accéder aux données de l’utilisateur ou de les télécharger.

Généralement, cela concerne surtout les réseaux Wi-Fi publics. Toutefois, des cas de failles de sécurité ont également pu être signalés dans des hôtels et des chaînes de restaurants.

Sites web compromis

À l’heure actuelle, chaque site web, qu’il soit grand ou petit, est concerné. Un site compromis utilisera des cookies et des éléments similaires pour suivre et étudier votre comportement.

Bien souvent, ils recueilleront même des informations personnelles et des données de localisation.

Surveillance et censure des FAI

Les FAI surveillent généralement leurs utilisateurs pour déceler les comportements illégaux. Toutefois, même les personnes qui n’ont rien fait d’illégal peuvent voir leurs données personnelles collectées et vendues à des sociétés de marketing.

En outre, ce qui définit un « site web illégal » dépend des autorités. À l’ère de la tromperie permanente, dire la vérité constitue déjà un geste révolutionnaire.

De quoi un VPN ne protège-t-il pas ?

En résumé, un VPN ne vous protégera pas contre vous-même. Et, en toute honnêteté, personne ne voudrait d’un logiciel doté d’une telle capacité.

Même si vous disposez du meilleur VPN pour Windows sur l’ordinateur de votre domicile, il n’arrêtera pas un virus transmis par une clé USB ou que vous avez téléchargé par inadvertance. De même, envoyer directement vos informations privées par message présente un risque certain.

Logiciel malveillant natif

Un logiciel malveillant — ou malware — natif correspond à tout type de programme malintentionné déjà présent sur votre appareil.

Que vous l’ayez téléchargé directement sur Internet, que vous l’ayez apporté sur une clé USB ou un CD, ou que vous l’ayez développé vous-même, il est là par erreur humaine.

Logiciels malveillants téléchargés et phishing

Cliquer sur des liens infectés par des virus et être victime de phishing par e-mail ou sur les réseaux sociaux ne sont pas des comportements qui peuvent être sécurisés par votre VPN.

Récemment, une arnaque de phishing concernant Netflix a été lancée, et celle-ci a su tromper de nombreux utilisateurs expérimentés.

Piratages personnels

Si quelqu’un possède votre nom d’utilisateur et votre mot de passe, rien ne l’empêchera d’accéder à vos comptes bancaires ou de réseaux sociaux. Ici, tout ce qui ne comporte pas de sécurité biométrique rend la situation délicate.

Il est donc essentiel de respecter les règles de cyberhygiène et de ne pas partager d’informations privées avec qui que ce soit.

Conclusion

Bien qu’un VPN constitue incontestablement un élément clé de votre cybersécurité, il ne s’agit pas de la seule composante.

Les fournisseurs de services qualitatifs comme Le VPN sauront protéger votre connexion et vos appareils contre les menaces extérieures. Cependant, ils ne peuvent pas vous empêcher de télécharger volontairement quelque chose ou changer votre comportement en ligne. Tout cela demande en effet une certaine discipline.

Abonnez-vous aujourd'hui!

Acheter Le VPN à partir de €4,95 par mois avec la garantie Satisfait ou Remboursé pendant 7 jours et profiter d'Internet selon vos règles!

PAS DE JOURNAL

SERVEURS DANS 120 PAYS

P2P autorisé

Facile à utiliser

Garantie de 7 Jours

Assistance amicale

Bitcoin accepté

Vitesse de l'éclair

Article rédigé par Vuk Mujović (traduit de l'anglais) @vukmujovic

Vuk Mujović

Vuk Mujović est le fondateur de MacTíre Consulting, un analyste, expert en gestion de données, et un écrivain de longue date sur tout ce qui concerne les affaires et la technologie. Il est l'auteur de blogs, d'articles et d'articles d'opinion visant à aider les entreprises et les particuliers à se développer sans compromettre leur sécurité. Vuk est un auteur invité régulier du blog Le VPN depuis janvier 2018, où il donne son avis d'expert sur les sujets liés à la cybersécurité, la vie privée, la liberté en ligne et la protection des données personnelles. Il partage également souvent ses conseils et ses meilleures pratiques en matière de sécurité sur Internet et de sécurité numérique des particuliers et des petites entreprises, y compris certaines manières différentes d'utiliser un VPN.

Laisser une répone