Applications mobiles gratuites qui partagent des données

Applications mobiles gratuites qui partagent des données

Si vous faîtes attention à votre forme, vous utilisez sans doute une appli de partage des données mobile de santé ou  de fitness pour suivre vos sorties de jogging ou vos progrès concernant votre cure de remise en forme et en conserver l’historique.

Ces outils sont désormais remis en cause pour des questions de confidentialité sur un marché des applications de santé en plein essor, suite à un rapport indiquant que 20 applications parmi les plus utilisées se partagent les données de leurs utilisateurs avec près de 70 agences de publicité et sociétés d’analyse.

L’étude menée par Evidon pour le Financial Times, concerne des applications comme MapMyRun, Lose It ! et Period Tracker, et indique que les données de MapMyRun sont partagées avec 11 sociétés tierces . Il s’agit essentiellement d’agences de publicité et d’analyse, qui utilisent l’information recueillie auprès des consommateurs comme le suivi des maladies, des régimes, les activités sportives et même des cycles menstruels pour établir des profils et des annonces ciblées, selon le Financial Times.

Non seulement ces applications utilisent vos données à des fins publicitaires. Car ces applications mobile sur la santé deviennent de plus en plus populaires et sont utilisées par plusieurs dizaines de millions de personnes qui ne se rendent même pas compte de cela. Ils doivent s’en inquiéter et se demander s’ils devraient continuer à utiliser ces applications qui exploitent leurs données personnelles.

Hors, certaines compagnies d’assurance comme Humana et Aetna vont bien plus loin, en signant des partenariats avec des développeurs d’applications de santé. La société CarePass a expliqué lors du lancement de son service en Juin qu’elle avait parmi ses partenaires de grands noms du marché des applications de santé : MapMyFitness, RunKeeper, Fitbit, Withings et d’autres, combinant plus de 100 millions de téléchargements. Alors, quand les gens vous inscrire pour CarePass, ils choisissent eux-mêmes avec quelles applications se connecter. Les compagnies d’assurance doivent s’attendre à ce que leurs clients soient plus vigilants avec leurs données.

Le Big data a des implications majeures pour l’industrie de l’assurance. Par exemple, certaines entreprises ont lancé des applications qui surveillent la conduite des gens, en leur promettant de réduire le coût de leur assurance s’ils conduisent prudemment, par exemple. Le rapport du Financial Times est une étude très intéressante sur le partage des données qui nous rappelle ô combien nos données numériques sont surveillées et suivies.

Les développeurs d’applications se doivent d’être aussi transparents que possible avec leurs utilisateurs sur la façon dont leurs partage des données avec des plateformes telles que Apple, Google et Microsoft dont la responsabilité est également liée.

Soyez donc prudent sur les données que vous laissez sur l’Internet, les applications gratuites signifiant souvent que vous êtes le produit ! Utiliser un VPN pour crypter toutes vos communications et le transfert de données sur Internet, et même l’utilisation de ces applications de santé sur votre mobile ou PC. Ainsi, personne ne pourra analyser vos informations de navigation et vous proposer des annonces basées sur vos données personnelles. En outre, la publicité ciblée utilise également la géolocalisation pour augmenter son efficacité. Avec Le VPN, vous pouvez facilement changer votre adresse IP en sélectionnant un pays d’accueil entre plusieurs serveurs dans le monde. Le VPN permet de cacher à la fois vos informations personnelles et votre pays. Votre connexion est fiable et anonyme, et vous pouvez rester gratuitement sur Internet, à l’abri des regards indiscrets.

Articles relatifs:

Offre Spéciale été

2 ans d'abonnement Le VPN pour €69,60!