Objets connectés et cloud

Objets connectés et cloud

Ils servent à jouer, s’informer, garder la forme… Utiles ou futiles, les appareils connectés sont légion. Et on n’en est vraiment qu’au début !

Ce sera LE cadeau tendance de Noël 2015: il doit avoir une adresse IP, une clef WPA pour le wifi, voire même une connexion 4G… il faut que cet objet soit connecté.

On ne parle pas seulement d’ordinateur, de smartphone, de tablette ni même de console de jeux vidéo, qui impliquent tous une connexion On est dans des objets du quotidien qui envoient et/ou reçoivent des données qui sont stockées dans le cloud sous forme de 0 et de 1. C’est une tendance de fond : l’ensemble des équipements de notre quotidien deviennent numériques. De la montre au téléviseur, de bracelets, de brosses à dent ou de chaussures, c’est Et c’est ce qu’on appelle une « tendance ».

L’objet connecté devient le symbole principal de la modernité.

Comme avant lui le site web, le réseau social ou l’appli mobile, Et le marketing l’a bien compris, vantant ainsi l’incontestable innovation que constitue la moindre babiole reliée à Internet.

Ainsi le label « French Tech » regroupe des start-up françaises qui connectent tout ou presque. Cela peut paraître être des gadgets, même s’ils sont aussi parfois utiles comme pour un détecteur de fumée. Ce n’est qu’un début : de nombreuses études prospectives prévoient dans les années à venir un déferlement de ce type d’objet.

Le cabinet d’étude Gardner estime en effet qu’en 2022, un logement moyen sera équipé de 500 objets connectés, oui vous avez bien lu. Si vous faîtes actuellement le compte d’objets connectés chez vous, vous pouvez les compter sur une seule main.

Imaginez que dans quelques année, par exemple, une casserole connectée pourra vérifier le temps de cuisson des pâtes dans le cloud… Et votre canapé, relié à votre montre connectée, qui se mettra à vibrer si vous n’avez pas réalisé le nombre de pas commandé dans la journée. De fait, partout et tout le temps, pour assurer notre bien-être et notre santé, notre vie sera donc mesurée et optimisée. C’est légèrement stressant et on finira par se demander, une fois de plus, comment on faisait avant d’avoir toutes ces technologies.

Même si depuis près de vingt ans, il faut l’avouer, les industriels essaient de nous fourguer sans succès leurs réfrigérateurs connectés. Et personne n’en veut. Les particuliers sont peut-être prêts à accepter une connexion en permanence, mais y mettent toutefois des conditions, notamment et surtout celle de l’utilité des objets connectés.

Le meilleur moyen de garantir que vos données informations personnelles ne soient captées par les cybercriminels est d’utiliser un service VPN. Le VPN permet effectivement de réduire vos mouvements en ligne en remplaçant vos informations de routage, grâce à une adresse IP rendue anonyme. Les serveurs sécurisés gardent le secret des requêtes que vous effectuez, afin que personne ne puisse voir votre historique de navigation.

Par ailleurs, votre connexion Internet est cryptée avec un système ultra-fort qui vous protège des pirates et des oreilles clandestines qui tentent d’écouter ou d’obtenir les informations sensibles vous concernant. Votre connexion Internet est masquée derrière les nombreux serveurs Le VPN : ainsi, lorsque vous êtes connecté au VPN, personne ne peut accéder à votre ordinateur ou à votre appareil mobile, sans passer par les serveurs protégés du VPN, même si vous êtes en voyage.

Articles relatifs:

Regardez les Jeux Olympiques en direct partout dans le monde

2 ans d'abonnement Le VPN pour €2,90/mois