Nouvelle tentative d’arrangement avec la « pirate » érigée en exemple par la justice américaine

Nouvelle tentative d’arrangement avec la « pirate » érigée en exemple par la justice américaine

Jammie Thomas-Rasset a été lourdement condamnée par la justice américaine pour avoir téléchargé illégalement quelques titres de musique sur internet et vit désormais avec une amende de 220 000 dollars sur les épaules. La Recording Industry Association of America (RIAA) qui l’a poursuivie pendant des années vient de nouveau d’essayer de lui proposer un accord en échange d’une réduction substantielle du montant de sa peine.

En 2012, Jammie Thomas-Rasset a été condamnée à une amende de 220 000 dollars pour avoir téléchargé 24 chansons sur KaZaA. Le lobby puissant de la RIAA, l’association interprofessionnelle chargée de défendre les intérêts de l’industrie du disque souhaitait en effet faire un exemple. Cette mère de famille américaine du Minnesota était poursuivie depuis 2004 par la RIAA. Le procès, qui a connu de nombreux rebondissements, a finalement fini sa course devant la cour suprême, qui a rejeté le recours de l’accusée.

Selon le magazine Wired, la RIAA aurait proposé à l’Américaine un arrangement pour lui éviter de payer la totalité de son amende, qui représente tout de même une peine de 9250 dollars par titre piraté. L’organisation souhaitait en fait que l’intéressée prêche la bonne parole concernant la lutte contre le piratage. Mais cette dernière qui a son amour-propre a refusé de participer à cette publicité, en déclarant qu’elle ne comptait pas participer à une quelconque opération médiatique organisée par la RIAA et préférait même être déclarée en faillite personnelle.

Car ce n’est pas la première fois qu’un compromis entre la RIAA et Jammie Thomas-Rasset est tenté. Il y a trois ans, avait avancé un accord à 25 000 dollars au lieu d’une sanction de 1,92 million de dollars, réduite ensuite à 54 000 dollars. La tentative d’accord avait déjà été repoussée. La RIAA a quant à elle admit que des propositions avaient été faites pour essayer de clore ce dossier.

Un service VPN vous permet de protéger vos téléchargements et votre identité, tout en conservant vos méthodes de téléchargement. Ainsi vous ne serez pas connecté à Internet mais seulement au serveur VPN sécurisé. Toutes les données passant entre vous et nos serveurs seront cryptées par un algorithme complexe de type AES-256 et les serveurs Le VPN protègeront votre identité du réseau extérieur. Le VPN réduit vos traces en ligne et protège vos données de toute interception. Le VPN ne permettra à quiconque, même à votre fournisseur d’accès, d’intercepter le téléchargement ou de détecter si quelque chose a été téléchargé. Vous pouvez donc effectuez vos téléchargements sans risque et sans limites.

Articles relatifs:

Regardez les Jeux Olympiques en direct partout dans le monde

2 ans d'abonnement Le VPN pour €2,90/mois