Une manifestation à Moscou contre l’interdiction de Telegram

Une manifestation à Moscou contre l’interdiction de Telegram

Le blocage de Telegram

Aujourd’hui nous voulions vous tenir informé de la suite que prend l’interdiction de la messagerie Telegram en Russie.

Pour ceux qui ont loupé le début, rappelons que le gouvernement russe a demandé les clés de chiffrement utilisé par Telegram pour que ses utilisateurs puissent communiquer de manière confidentielle. L’entreprise ayant refusé d’accéder à la demande du Roskomnadzor, la décision de justice interdisant la messagerie sur le sol russe est tombée.

Telegram est très populaire en Russie, et un mouvement de résistance numérique initié par Pavel Dourov a rapidement fait front, tentant de lutter contre cette décision, et proposant des moyens alternatifs pour maintenir l’accès à Telegram.

De très nombreux, blogueurs, personnalités et influenceurs du monde numérique ont pris part à ce mouvement, dont, bien entendu, Le VPN, qui s’est par là-même retrouvé persona non grata sur le sol de la mère patrie.

Telegram, symbole de la censure

Le 30 avril, plusieurs milliers de personnes se sont retrouvés dans la rue pour manifester contre cette décision d’interdiction, sur l’avenue Sakharov à Moscou. Ils étaient ainsi à peu près 12 000 à manifester leur mécontentement, et à soutenir Telegram, et plus généralement la liberté numérique. C’est le parti libertarien russe qui a appelé la foule à se rassembler, mais il était soutenu par d’autre partis opposants au gouvernement en place, partis de tous bords politiques.

  1. Dourov, fondateur et directeur de Telegram en a profité pour s’exprimer en ces termes : « C’est une chance historique pour les Moscovites de pouvoir exprimer une position commune, l’avenir de l’internet russe est entre leurs mains. » Le mot d’ordre de la manifestation était que les russes ne peuvent décemment pas renoncer à certaines de leurs libertés durement acquises pour lutter contre le terrorisme.

Durant le rassemblement, les personnes présentes ont alors échangé sur les meilleurs moyens de contourner cette censure, ce sont données les noms des meilleurs Vpn, et ont montré leur unité dans cette résistance numérique. Les organisateurs ont qualifié la décision de justice ayant conduit au blocage de Telegram de honte nationale.

Telegram, égérie de la résistance et de l’opposition

Le principal opposant politique à Vladimir Poutine, Alexeï Navalny a pris la parole devant la foule, qu’il a appelé « la résistance », afin de leur expliquer qu’il avait l’interdiction de parler de l’autre manifestation, celle du 5 mai, cette fois organisée par ses soins et devant militer contre le pouvoir en place. Il a même été, très ironiquement, pour rester dans le cadre de ce qui lui était imposé par la police, a inciter les personnes présentes à « Ne pas venir à la manifestation du 5 mai. », ce à quoi la foule a répondu d’une seule voix par un « Si, nous viendrons ! »

Ce mouvement de résistance est donc bel et bien toujours vivant et actif, et les opposants politiques tentent de le récupérer à des fins électorales. Quoi qu’il en soit, il est plaisant de constater que certains groupes sont prêt à braver la censure et à se rassembler afin de lutter pour une idéologie commune de liberté numérique. Le VPN est toujours actif dans ce mouvement de résistance et nous continuerons de vous informer des suites dans nos colonnes.

Articles relatifs:

Abonnez-vous aujourd'hui!

Acheter Le VPN à partir de €4,95 par mois avec la garantie Satisfait ou Remboursé pendant 7 jours et profiter d'Internet selon vos règles!

PAS DE JOURNAL

SERVEURS DANS 114 PAYS

P2P autorisé

Facile à utiliser

Garantie de 7 Jours

Assistance amicale

Bitcoin accepté

Vitesse de l'éclair