L’UE soutient un projet de censure de l’Internet

L’UE soutient un projet de censure de l’Internet

Si les réseaux sociaux peuvent représenter une mine d’or en termes d’informations et d’expressions citoyennes, ils peuvent toutefois aussi être utilisés pour répandre des rumeurs. Pour faire le tri, des chercheurs travaillent sur une espèce de « détecteur de mensonges » sur Twitter et  Facebook.

L’objectif est de vérifier en temps réel les informations pour permettre aux gouvernements, services de secours, médias et entreprises de répondre plus efficacement à des rumeurs. En effet, pour une marque, la moindre rumeur néfaste vis-à-vis de son image peut lui être très dommageable et ce en quelques heures.

C’est donc cette logique qui a poussé l’Union Européenne à financer ce projet intitulé PHEME (nom tiré d’une déesse romaine qui a pour habitude de faire circuler des rumeurs).

Le projet est mené durant trois ans et permettra de repérer les fausses rumeurs afin qu’elles ne prennent pas trop d’ampleur et de permettre d’y réagir plus rapidement. Il a été développé en partenariat avec cinq universités européennes, dont trois Universités anglaises, l’une située en Allemagne et l’autre en Autriche.

Les universitaires expliquent que « les réseaux sociaux grouillent de mensonges » aux conséquences « immédiates et considérables » et il est bien souvent « difficile (…) d’étouffer un mensonge afin de calmer une situation ».

Chaque rumeur est analysée depuis sa source à sa diffusion. Elle est ensuite classée dans l’une des quatre catégories : controverse, désinformation, fausse information ou spéculation. À ce stade, le système est déjà capable de se concentrer manuellement sur plusieurs types de données : un message sur un réseau social, une photo ou une vidéo. Le but est d’automatiser à terme ce processus.

Une première version du programme est attendue dans 18 mois, un projet à suivre de près donc, car les sources comme les catégories de classement restent bien subjectives…

La meilleure façon de masquer les traces que vous laissez sur Internet est d’utiliser un service VPN. Le VPN permet de réduire vos mouvements en ligne en remplaçant vos informations de routage : votre adresse IP va ainsi être remplacée par une adresse anonyme. Nos serveurs DNS sécurisés gardent le secret des requêtes que vous effectuez, afin que personne ne puisse jeter un œil sur votre historique de navigation.

Votre connexion Internet est cryptée avec un niveau top secret qui vous protège contre les pirates et les oreilles clandestines qui tentent d’écouter ou d’obtenir les informations sensibles vous concernant.

Votre ordinateur est caché derrière les nombreux serveurs du VPN : quand vous êtes connecté au VPN, personne ne peut accéder à votre ordinateur sans passer par les serveurs protégés du VPN.

Articles relatifs:

Abonnez-vous aujourd'hui!

Acheter Le VPN à partir de €4,95 par mois avec la garantie Satisfait ou Remboursé pendant 7 jours et profiter d'Internet selon vos règles!

PAS DE JOURNAL

SERVEURS DANS 114 PAYS

P2P autorisé

Facile à utiliser

Garantie de 7 Jours

Assistance amicale

Bitcoin accepté

Vitesse de l'éclair