L’Internet Chinois en panne

L’Internet Chinois en panne

La semaine dernière, la Chine a été victime d’une panne Internet majeure pendant plusieurs heures. Les experts s’interrogent sur la cause, piratage ou problème technique dans l’outil de censure.

Le 21 janvier, plus de deux tiers des sites chinois étaient donc inaccessibles et des millions d’utilisateurs ont été privé de web pendant environ 8 heures, selon Qihoo 360, un fournisseur de logiciel de sécurité chinois.

Certains parlent donc de piratage et d’autres rejettent la faute sur le système de censure du pays aussi appelé « Great Firewall ».

Les autorités locales ont mené une enquête qui orientait vers la piste d’un piratage. L’équipe du CERT chinois poursuit de son côté son enquête. Privilégiant la thèse des hackers, des spécialistes pensent que ces derniers auraient détourné un serveur racine DNS en Chine pour re6router tout le trafic. Le site Greatfire.org, qui analyse la censure du Net en Chine, conteste ce détournement en indiquant que des serveurs DNS de Google avaient été touchés.

Pendant la « panne », les internautes ont été redirigés vers une adresse IP appartenant à la société Dynamic Internet Technology, basée aux États-Unis : cette société propose un outil nommé FreeGate permettant de contourner les restrictions en place en Chine. Cette adresse est en fait liée à dongtaiwang.com, un portail d’information appartenant au Falungong, mouvement spirituel qui est la bête noire de Pékin.. Si l’agence de presse officielle Chine nouvelle a soulevé l’hypothèse d’un piratage et le Centre d’information sur l’Internet en Chine (CNNIC), un organisme gouvernemental, a quant à lui évoqué une possible panne technique.

La Chine bloque régulièrement des sites au contenu jugé critique vis-à-vis du gouvernement, notamment Facebook, Twitter ou le New York Times. Selon Greatfire.org, en voulant bloquer le site Dynamic Internet Technology, il semblerait que les autorités chinoises aient malencontreusement bloquer le trafic de toute la nation.

Pour éviter toute censure sur Internet, optez pour les services d’un VPN qui vous permettent de choisir votre pays de connexion. Que vous viviez en Chine ou ailleurs, vous pouvez choisir de domicilier votre connexion dans l’un des 20 pays où l’accès n’est pas restreint. Vous pourrez ainsi accéder dans l’anonymat aux sites de votre choix, sans subir la censure ni les représailles qu’elle peut impliquer. Optez dès aujourd’hui pour Le VPN et profitez de sa nouvelle offre Le VPN Premium, pour surfer en toute sécurité.

Articles relatifs:

Soldes de Fin d'Année

2 ANS D'ABONNEMENT LE VPN POUR €69,60 !