Les internautes Chinois jonglent avec la censure

Les internautes Chinois jonglent avec la censure

Les internautes Chinois ont manifesté le 4 Juin 1989 sur la place Tian’anmen, à Pékin. La tristement célèbre manifestation étudiante avait été violemment réprimée par les autorités chinoises. 24 ans plus tard la commémoration de cet épisode est toujours vivement censurée en Chine mais contournée par les chinois de façon humoristique.

La célèbre photo « l’homme de Tian’amnen » de Jeff Widener, représentant un homme seul face à une colonne de chars est devenue, aux yeux du monde, le symbole de ce tragique épisode de l’histoire chinoise.

Ce mardi 4 juin, une poignée de canards en plastique les uns derrière les autres et représentant la résistance face à la censure du gouvernement chinois est devenue tellement célèbre sur Weibo, le Twitter chinois, qu’elle a aussitôt été largement diffusée sur les réseaux sociaux en Occident. Remplacer les chars par des canards est une manière d’évoquer cet événement interdit et de se moquer de la censure. Les internautes chinois rivalisent d’ingéniosité pour contourner la censure du gouvernement lors de la date anniversaire du massacre de la place Tian’anmen qui représente toujours un tabou absolu. Ils utilisent ainsi en particulier l’humour : au lieu de dire 4 juin, mot-clé qui est certain d’être censuré par les logiciels de surveillance des autorités chinoises, ils parlent ainsi du 35 mai !

Les autorités chinoises sont sur le qui-vive pour empêcher toute commémoration des internautes chinois, qu’elle soit physique ou virtuelle, sur Internet et les réseaux sociaux. De manière ironique, on appelle ce jour “Internet Maintenance Day”. Le 4 juin, le Web chinois est en grande partie hors-service, et de nombreux fonctionnaires agissent sur le réseau. Les pages web et recherches internet sensibles sont rendues inaccessibles, encore plus qu’en temps normal. Si un internaute chinois tente de rechercher « Tiananmen », cela ne donnera aucun résultat, mais ce dernier risque aussi de se voir poursuivi par les autorités chinoises

Les messages des internautes chinois jugés « illicites » ainsi publiés sur le Web sont rapidement “harmonisés” (censurés) par l’administration qui les purge de toute mention interdite, avec une efficacité rare, en quelques minutes seulement. Sachant leur discours sévèrement surveillés, les internautes utilisent aussi l’image pour transmettre leurs messages contestataires, en affichant, par exemple, comme avatar une bougie pour manifester une sorte de commémoration. Les images de bougies ont bien sur été supprimées par la censure, de même que les emblèmes comme la torche olympique de portée similaire…

Pour éviter la censure et vous connecter aux sites de vos choix, optez pour un service VPN qui rendra votre connexion Internet totalement anonyme. Il vous suffit pour cela de sélectionner un serveur VPN dans l’un des 50 pays disponibles, afin de cacher votre adresse IP. Vous pourrez accéder aux sites bloqués et en plus protéger vos activités sur Internet avec un tunnel VPN sécurisé virtuel incluant un cryptage militaire. L’installation VPN est simple et ne prend pas plus de 2 minutes, alors n’hésitez plus.

Articles relatifs:

Abonnez-vous aujourd'hui!

Acheter Le VPN à partir de €4,95 par mois avec la garantie Satisfait ou Remboursé pendant 7 jours et profiter d'Internet selon vos règles!

PAS DE JOURNAL

SERVEURS DANS 114 PAYS

P2P autorisé

Facile à utiliser

Garantie de 7 Jours

Assistance amicale

Bitcoin accepté

Vitesse de l'éclair