Le Pakistan met-il fin au blocage de YouTube ?

Le Pakistan met-il fin au blocage de YouTube ?

Les Pakistanais peuvent depuis peu à nouveau se rendre sur YouTube, après un blocage du site pendant trois ans.

La vie sans YouTube semble donc désormais terminée pour les Pakistanais. Lundi 18 janvier, les autorités ont levé une interdiction de la plateforme de diffusion de vidéos qui datait de trois ans.

YouTube avait été sanctionné en 2012 à cause du controversé film « L’Innocence des musulmans » que le site refusait de censurer alors que sa diffusion avait provoqué des manifestations violentes dans le pays. La justice pakistanaise avait qualifié cette vidéo de blasphématoire et ordonné à l’autorité des télécommunications (PTA) de bloquer l’accès à l’un des sites les plus populaires au monde.

Trois ans plus tard, Google et New Dehli semblent avoir trouvé un terrain d’entente. Le géant américain de l’Internet a développé une page d’accueil de YouTube spécifique au Pakistan qui propose du contenu sélectionné pour le public local. Le site de vidéos a profité de l’occasion pour mettre en place des versions localisées pour deux autres pays de la région : le Népal et le Sri Lanka.

Cette adaptation aux « spécificités » locales a-t-elle simplement suffi pour rendre YouTube de nouveau fréquentable aux yeux des autorités pakistanaises ? Le flou subsiste pour connaître les éventuelles concessions de YouTube pour avoir l’accord des autorités.

YouTube a en effet fait une série de déclarations contradictoires qui font penser que la filiale de Google a sans doute dû céder sur certains points pour avoir l’aval du pouvoir en place.

« Google a mis en place un processus en ligne permettant à la PTA de demander le blocage des contenus offensants », a expliqué le ministère pakistanais des Technologies de l’information. Les autorités auront donc semble-t-il un accès privilégié afin d’obtenir de Google le blocage de vidéos contestées.

Cela semble on ne peut plus mal venu aux yeux des défenseurs de la liberté d’expression sur Internet. En effet, le Pakistan qui est connu pour avoir la censure facile figure selon l’ONG « Reporters sans frontière » dans le top des 20 « ennemis d’Internet ».

Les responsables de YouTube se sont, d’ailleurs, empressés de nier que le Pakistan aurait reçu un quelconque accord pour censurer ce qu’il souhaitait.  » YouTube a indiqué à la BBC suivre un code de conduite comme n’importe quel autre pays et a ajouté que chaque demande des autorités ferait l’objet « d’une vérification approfondie ».

Les déclarations contradictoires ne montrent pas l’impression qu’une «  vraie solution a été trouvée », indique la chaîne d’information qatarie al-Jazeera.

Il pourrait s’agir d’un accord a minima entre YouTube et les autorités qui pourrait montrer ses limites dès la première vidéo controversée venue et devenir rapidement caduque.

En utilisant un VPN, vous pouvez masquer votre adresse IP et garder ainsi votre navigation privée, afin de contourner toute surveillance ou tentative de piratage. Vous pourrez donc accéder à toutes les vidéos de votre choix sans limite aucune !

Abonnez-vous dès aujourd’hui pour ne rien rater de ce qui fait l’actualité sur internet !

 

Articles relatifs:

Offre Spéciale été

2 ans d'abonnement Le VPN pour €69,60!