Le gouvernement chinois procède à des écoutes sur Skype

Le gouvernement chinois procède à des écoutes sur Skype

Le service Skype est utilisé pour émettre des appels téléphoniques et chatter sur Internet, avec 317 millions d’utilisateurs dans le monde : c’est un excellent moyen de garder le contact avec des amis et de la famille, mais aussi des contacts d’affaires basés loin, voire même à l’étranger.

Or en Chine, les appels téléphoniques et les chats des personnes sur le service Skype peuvent être contrôlés par les autorités de censure locales. Et la plupart des gens n’en sont pas conscients. La société Microsoft pré-suppose que chaque utilisateur donne son consentement, comme elle l’indique dans sa politique de confidentialité.

En Chine, les services de Skype sont distribués dans le cadre d’un partenariat avec la société locale Tom. La version chinoise de Skype, qui s’appelle Tom Skype, diffère un peu des versions téléchargeables dans les autres pays.

Le fait que le service Skype collabore avec la société Tom Online, société elle-même régie par les «lois et réglementations locales» en Chine est connu depuis des années, grâce notamment aux actions des militants activistes. Skype indique qu’ « il s’agit d’un processus automatisé qui fonctionne uniquement sur les messages textes», mais c’est logiquement improbable. Si les autorités chinoises font une demande d’accès à des données de communication pour un utilisateur donné, Tom online doit se conformer aux directives et stocker les données. On suppose donc que toutes les données de communication – y compris le texte et la voix – passant par les serveurs de Tom sont enregistrées et mises à la disposition des autorités sur demande.

Ainsi selon les révélations qui datent de 2013, les expressions «cinéma coquin», «tueur à gages» et «lance des œufs» quand elles sont tapées dans la version spéciale de Skype utilisée en Chine qui permet d’espionner des conversations, vous pourriez vous retrouver sous surveillance.

C’est ce qu’avait affirmé dans un projet de recherche Jeffrey Knockel, un étudiant en master de sciences de l’informatique à l’université de New Mexico, à Albuquerque aux Etats-Unis. Comme le rapportait alors Bloomberg Businessweek, Knockel avait trouvé le moyen de contourner l’encodage d’une version de Skype en gérant la version pour les utilisateurs chinois. Il avait ainsi découvert des listes secrètes de mots-clés utilisés en Chine pour surveiller les communications des utilisateurs de Skype.

Bien que cette situation soit connue depuis des années, la plupart des utilisateurs Skype ne sont probablement pas conscients des différences entre Tom Skype et le Skype normal. Beaucoup installent Tom Skype sur leur ordinateur en pensant que c’est le Skype classique et font confiance à Microsoft pour que leurs appels et leurs chats restent confidentiels.

Le pire, c’est que même si une personne utilise la version régulière de Skype et si la personne avec qui elle discute utilise la version Tom Skype, toutes les communications sont contrôlées et mises à la disposition des autorités chinoises.

La version normale de Skype n’est pas bloquée en Chine, mais son téléchargement est rendu difficile à la fois par Skype et Microsoft. En effet, en redirigeant les utilisateurs chinois de Tom Skype sans les prévenir, Microsoft  trompe réellement les internautes en les laissant penser qu’ils téléchargent la version régulière de Skype. En faisant cela, Microsoft n’aide pas les internautes chinois qui utilisent Skype à contourner la surveillance.

Vous recherchez un VPN Chine fiable et qui privilégie l’anonymat ?

En utilisant un service VPN, les internautes chinois peuvent éviter cet espionnage de toutes leurs communications Skype. Le VPN permet d’établir une connexion Internet sécurisée pour une navigation internet anonyme et sans restrictions.

Profitez de tous les avantages Skype et de bien plus ! Avec Le VPN, vous pouvez aussi profiter de Facebook en Chine pour garder le contact avec vos proches ! Un VPN en Chine est vraiment ce qu’il vous faut.

Le service VPN va changer et cacher l’adresse IP de l’internaute et permet l’utilisation d’Internet de façon totalement anonyme. Il suffit simplement de sélectionner un serveur VPN dans l’un des 114 pays disponibles – VPN en France, Royaume-Uni, États-Unis, Canada, Belgique, Suisse, Allemagne, Pays-Bas, Luxembourg, République tchèque, Russie ou Ukraine, et de protéger l’ensemble des activités Internet grâce à un tunnel virtuel VPN sécurisé avec un cryptage militaire fort. L’adresse IP sera automatiquement remplacée par une adresse IP anonyme du pays sélectionné. Un moyen sûr de garder ses communications vraiment privées !

Articles relatifs:

PENDANT LE MOIS DE LA CYBERSÉCURITÉ

2 ANS D'ABONNEMENT POUR €69,60 !