L’Arabie Saoudite cherche à censurer YouTube

L’Arabie Saoudite cherche à censurer YouTube

L’Arabie Saoudite cherche à étendre sa surveillance aux vidéos postées en ligne. L’Autorité saoudienne de l’audiovisuel cherche à censurer certains contenus des sites internet, et notamment la plateforme vidéos YouTube. Le responsable de l’organisme saoudien, Riyadh Najm, déclare dans le journal Al-Hayat que «l’Autorité a, parmi ses prérogatives, la mission de surveiller le contenu des vidéos mises en ligne sur Internet, dont YouTube», affirmant qu’«aucun pays au monde ne tolère l’absence de surveillance» sur les sites internet. D’après Reuters, l’Arabie Saoudite serait le plus gros utilisateur de YouTube au monde par rapport à sa population qui approche les 28 millions d’habitants.

Selon OpenNet Initiativ, un site spécialisé dans les pratiques de surveillance sur Internet, les utilisateurs qui voudront poster des vidéos devront en faire la demande auprès des autorités pour obtenir une licence et se plier aux termes et conditions de production de contenus. Riyadh Najm n’a pas précisé si la censure portait sur les vidéos postées depuis l’Arabie Saoudite ou sur l’ensemble du contenu de YouTube.

Le royaume saoudien est jugé comme étant l’un des plus conservateurs au monde «Les normes et les conditions [d’accès aux sites] diffèrent d’un pays à un autre, selon les traditions et les coutumes de chaque société», a ajouté ce responsable saoudien. Il a toutefois admis que cette mission de surveillance serait «très difficile».

En juin, la Commission des technologies de l’information et de la communication (CITC) avait annoncé avoir bloqué l’accès à Viber, un service qui permet d’effectuer gratuitement des appels téléphoniques, du fait du non-respect des règlements saoudiens.

L’Arabie Saoudite est considérée par Reporters sans frontières comme l’un des douze pays “Ennemis d’Internet”. En effet, en 2011, l’Arabie Saoudite a voté une loi limitant la liberté d’expression sur Internet. Depuis lors, tout site d’information ou blog doit obtenir une licence du ministère de la Culture et de l’Information pour pouvoir diffuser du contenu sur internet.

Pour éviter toute censure sur Internet, optez pour les services d’un VPN qui vous permettent de choisir votre pays de connexion. Quel que soit le pays où vous vivez, vous pouvez choisir de domicilier votre connexion dans l’un des 20 pays où l’accès n’est ni filtré, ni restreint. Vous pourrez ainsi accéder dans l’anonymat aux sites de votre choix, accédez aux sites médias bloqués dans votre pays, sans que quiconque puisse suivre vos mouvements sur Internet. Optez dès aujourd’hui pour Le VPN et profitez de son offre complète Le VPN Premium, pour surfer en toute sécurité.

Articles relatifs:

Abonnez-vous aujourd'hui!

Acheter Le VPN à partir de €4,95 par mois avec la garantie Satisfait ou Remboursé pendant 7 jours et profiter d'Internet selon vos règles!

PAS DE JOURNAL

SERVEURS DANS 114 PAYS

P2P autorisé

Facile à utiliser

Garantie de 7 Jours

Assistance amicale

Bitcoin accepté

Vitesse de l'éclair