La NSA suit aussi des millions de téléphones portables

La NSA suit aussi des millions de téléphones portables

De nouvelles révélations indiquent que la NSA peut suivre à la trace des millions de personnes dans le monde en localisant leur téléphone portable. Un vrai Big Brother omniscient et super-puissant…

Depuis Juin 2013 où sont parues les premières révélations de l’ancien consultant Edward Snowden, aujourd’hui réfugié en Russie, les abus de pouvoir de la NSA semblent sans fin. Et pour cause ! Seul 1% des documents secrets fournis par Snowden à la presse ont été publiés, d’après un rédacteur en chef du quotidien anglais The Guardian.

Le 4 Décembre, Le Washington Post a dévoilé que l’agence de sécurité interceptait les données de géolocalisation de centaines de millions de téléphones portables dans le monde. La NSA stocke des informations sur « au moins des centaines de millions d’appareils » et intercepte « près de 5 milliards » de données de localisation par jour.

« Nous obtenons de vastes volumes » de données de géolocalisation partout dans le monde, a confirmé un haut responsable de cette collecte cité par le Washington Post.

L’agence parvient donc à pister les téléphones mobiles en se connectant aux câbles qui relient les différents réseaux mobiles dans le monde, y compris américains et, par conséquence collecte « incidemment » des données de localisation de citoyens américains.

Toujours selon le Post, au moins deux sociétés, dont le nom n’est pas cité, collaborent pour cela avec l’agence de renseignement. Les données de localisation des téléphones appartenant à des citoyens américains en déplacement à l’étranger sont donc aussi captées.

La NSA n’a pas souhaité faire de commentaires sur ce programme baptisé CO-TRAVELER. Le but de cette collecte, qui s’effectue grâce au dialogue permanent entre un téléphone et l’antenne-relais la plus proche et de puissants algorithmes mathématiques, est de « retracer les mouvements et de mettre en lumière des relations cachées entre des personnes ».

Les associations de défense des libertés individuelles s’irritent de ces révélations qui font froid dans le dos. « Les chemins que nous empruntons chaque jour peuvent révéler beaucoup sur nos relations politiques, professionnelles et intimes. Cette surveillance à grande échelle de centaines de millions de portables bafoue nos obligations internationales de respect de la vie privée des étrangers comme des Américains », a déclaré Catherine Crump, une avocate de l’ACLU, la puissante association des libertés civiles.

Le volume de données enregistrées et stockées par la NSA atteindrait 27 térabytes, soit deux fois le volume de l’ensemble du contenu de la Bibliothèque du Congrès américain, la plus importante du monde.

Le volume d’informations collecté serait tel qu’il « surpasse notre capacité à digérer, traiter et stocker » les données, affirme le Washington Post, citant un document interne de la NSA datant de 2012. « Les capacités de la NSA pour géolocaliser sont ahurissantes (…) et indiquent que l’agence est capable de rendre futile la plupart des efforts pour avoir des communications sécurisées ». L’un des moyens de s’en prémunir est de ne pas avoir de téléphone ou de l’éteindre.

A la suite des révélations d’Edward Snowden, des sénateurs des deux partis ont commencé à travailler sur une proposition de loi, le USA Freedom Act, visant à introduire davantage de garde-fous aux activités de la NSA. Or celle-ci se concentre sur la captation des métadonnées téléphoniques et ne fait aucune référence à la géolocalisation des téléphones portables.

La meilleure façon de garantir que vos informations personnelles ne soient pas captées  est d’utiliser un service VPN. Le VPN permet de réduire vos mouvements en ligne en remplaçant vos informations de routage, grâce à une adresse IP rendue anonyme. Les serveurs DNS sécurisés gardent le secret des requêtes que vous effectuez, afin que personne ne puisse voir votre historique de navigation. Par ailleurs, votre connexion Internet est cryptée avec un système très fort qui vous protège des pirates et des oreilles clandestines qui tentent d’écouter ou d’obtenir les informations sensibles vous concernant. Votre connexion Internet est cachée derrière les nombreux serveurs Le VPN : quand vous êtes connecté au VPN, personne ne peut accéder à votre ordinateur ou à votre appareil mobile, sans passer par les serveurs protégés du VPN.

Articles relatifs:

Offre Spéciale été

2 ans d'abonnement Le VPN pour €69,60!