La NSA espionne aussi la France

La NSA espionne aussi la France

La France a été également ciblée par l’espionnage américain. Selon les révélations du journal Le Monde, l’Agence nationale de sécurité (NSA) a intercepté de façon massive les communications téléphoniques des citoyens français. Les documents dévoilés en juin par Edward Snowden, l’ex-consultant de l’agence, décrivent les techniques utilisées pour capter illégalement les secrets ou la vie privée des Français.

L’un des documents soustraits à la NSA par son ex-employé montre un graphique qui décrit l’ampleur des surveillances téléphoniques réalisées en France : sur une période de trente jours, du 10 décembre 2012 au 8 janvier 2013, 70,3 millions d’enregistrements de données téléphoniques des Français ont été effectués par la NSA.

L’agence utilise en fait plusieurs modes de collecte pour ce programme de surveillance qui porte le nom de « US-985D ». Certains numéros de téléphone utilisés en France activent un signal qui déclenche automatiquement l’enregistrement de certaines conversations. Cette surveillance récupère aussi les SMS et leur contenu en fonction de mots-clés. La NSA conserve aussi de manière systématique l’historique des connexions de chaque cible.

Les techniques utilisées pour ces interceptions apparaissent sous les codes « DRTBOX » et « WHITEBOX ». Les cibles de la NSA concernent aussi bien des personnes suspectées de liens avec des activités terroristes que des individus ciblés de par leurs liens avec le monde des affaires, de la politique ou à l’administration française.

Le graphique de la NSA montre en moyenne 3 millions de données interceptées par jour avec des pointes à quasi 7 millions les 24 décembre 2012 et 7 janvier 2013. De façon surprenante, du 28 au 31 décembre, aucune interception ne semble avoir eu lieu. Cet arrêt d’activité pourrait correspondre au délai nécessaire à la reconduction, fin décembre 2012, par le Congrès américain de la section 702 de la loi encadrant l’espionnage électronique à l’étranger.

La controverse ne cesse de monter sur l’identité précise des cibles et la raison d’une collecte massive de données sur un territoire étranger, pourtant allié des Etats-Unis.

Les autorités américaines n’ont pas voulu commenter ces documents qu’elles jugent comme étant classifiés. Elles renvoient à la déclaration du directeur national du renseignement américain faite le 8 juin dernier : « Pour les personnes ciblées à l’extérieur de nos frontières, nous ne pouvons les viser sans de motifs légalement fondés, tels que la menace terroriste, informatique ou de prolifération nucléaire. »

La France n’est toutefois pas le territoire où la NSA filtre le plus de connexions numériques ou téléphoniques. En juin, les révélations d’Edward Snowden sur le système « Boundless Informant » (informateur universel) ont permis d’avoir une vision complète et en temps réel des renseignements récupérés à travers le monde, via les différents systèmes d’écoutes de la NSA. Car « Boundless Informant » collecte à la fois des données téléphoniques (DNR) et des données numériques (DNI). L’un des documents exfiltrés montre qu’entre le 8 février et le 8 mars 2013, la NSA a collecté 124,8 milliards de DNR et 97,1 milliards de DNI dans le monde dans des zones de guerre comme l’Afghanistan, la Russie ou la Chine. En Europe, seuls l’Allemagne et le Royaume-Uni dépassent la France sur le nombre d’interceptions. Toutefois, pour les Britanniques, cet espionnage s’est fait avec le plein accord de leur gouvernement…

Pour protéger votre ordinateur ou votre mobile de l’espionnage de vos données, optez pour un service VPN : Le VPN crypte vos connexions sur Internet et garde privé les sites que vous visitez et les informations que vous laissez sur ces sites.
Chaque information que vous enverrez ira directement dans votre tunnel virtuel sécurisé, y compris un serveur VPN russe. Avec le service Le VPN, vous pouvez facilement diriger votre trafic comme émanant de l’un des 20 pays disponibles. Votre ordinateur et votre mobile/tablette seront connectés au réseau internet de l’un de ces pays et personne ne pourra intercepter votre activité et vos données échangées en ligne. Utilisez Le VPN pour naviguer sur Internet de manière sure et anonyme, où que vous soyez dans le monde.

Articles relatifs:

Offre Spéciale Printemps

2 ans d'abonnement Le VPN pour €69,60!