La liberté sur Internet en danger ?

La liberté sur Internet en danger ?

Après les intrusions révélées par l’affaire Prism, la sécurité des données personnelles devient un enjeu mondial. Comment réguler la liberté de l’Internet face aux géants de l’internet et aux États ?

2014 a-t-elle marquée la fin de la liberté sur Internet? Aujourd’hui, les données personnelles sont à la portée de tous, à travers les messages que nous postons sur Facebook, nos achats en ligne sur Amazon et nos requêtes sur Google. En rajoutant Apple, on obtient le « GAFA », ces 4 multinationales qui dominent le secteur de l’Internet. Or, ces 4 géants américains collectent et analysent les données personnelles à des fins commerciales.

Les révélations d’Edward Snowden sur l’affaire Prism mi-2013 ont effectivement créé une énorme vague d’indignation : on a ainsi découvert que, depuis 2007, la NSA et le FBI ont eu accès aux serveurs des géants nationaux du Web et étaient en mesure de consulter les informations sur leurs utilisateurs, partout dans le monde.

La régulation du Net et la protection des données sont devenus des enjeux forts, à la fois économiques et de société. Lors de la World Policy Conference à Monaco, mi-décembre 2013, Carl Bildt, le ministre suédois des Affaires étrangères a jugé que « la prochaine bataille pour la liberté dans le monde sera la bataille pour la liberté d’Internet ». Car certaines des nouvelles puissances, telles que la Chine et la Russie, veulent enterrer le système de gouvernance qui a fonctionné jusque-là pour faire ce qu’ils souhaitent sur le Net, quitte à censurer certains contenus.

Au sein de la Communauté Européenne, le débat a été alors houleux. Début décembre 2013, Viviane Reding, la vice-présidente de la Commission européenne en charge de la Justice, s’est fortement élevée contre les États membres.

« Les ministres ont reculé sur la protection des données », a-t-elle pesté sur Twitter dans la foulée d’une réunion avec les ministres de la Justice de l’UE.

« Le Conseil est entré en hibernation. » Cela met en danger, selon elle, le principe d’un « guichet unique » veillant à l’application des règles pour les transferts transfrontaliers de données personnelles collectées dans les pays de l’UE. L’activité des géants américains du GAFA est bien sûr ainsi visée, car ceux-ci ont engagé un bras de fer avec Bruxelles pour contrer la mesure.

En France, l’adoption de la loi de programmation militaire (LPM) par le Sénat n’a fait qu’envenimer un débat déjà vif : le texte a obtenu le feu vert de l’institution le 10 décembre 2013, au grand dam de nombreux acteurs du numérique. L’article 13, qui vise à renforcer l’accès des services de renseignements aux données informatiques a créé notamment la discorde.

Les entreprises cherchent à jouer le jeu de la transparence et prônent une utilisation plus éthique des informations personnelles, identifiant un risque d’une perte de confiance des utilisateurs, engendrant un risque à la fois en termes de business et d’image.

D’autres enjeux forts existent, comme la cyberguerre et le cyber-terrorisme, avec l’apparition des « malwares », ces logiciels malveillants hyperpuissants qui réussissent à s’infiltrer dans les réseaux des grandes infrastructures (eau, énergie, transports) et sont désormais à même de détruire un pays de l’intérieur.

Par ailleurs, le sujet de la vie privée sur Internet devient de plus en plus un défi. Vol de photos, détournement de documents personnels, propos diffusés sur les réseaux sociaux… Internet laisse le champ libre à des milliers d’internautes malgré les interdits. Dans ce contexte, comment faire pour se protéger ? Poster un avis, une photo ou une vidéo sur Internet est à la fois simple et rapide. Désormais, chacun peut donner son avis et le partager auprès d’une large audience. Le danger réside alors dans la publication de données à caractère personnel, et cela, sans le consentement des personnes concernées.

Cela peut se faire à partir d’une donnée volée ou d’une publication postée à tous et récupérée par une personne malveillante. Les millions d’internautes qui auront accès à ces données pourront porter un jugement voire même de les détourner.

L’atteinte à la vie privée sur Internet est de plus en plus fréquente avec l’émergence des réseaux sociaux et s’en protéger  devient de plus en plus compliqué.

Anticiper et gérer ces risques seront l’un des défis du futur.

Protégez vos connexions à Internet, en choisissant un service VPN. Le VPN crypte vos connexions sur Internet et garde secret les sites que vous visitez et les informations que vous laissez sur ces sites.

Chaque information que vous enverrez ira directement dans votre tunnel virtuel sécurisé. Avec le service Le VPN, vous pouvez facilement diriger votre trafic comme émanant de l’un des 114 pays disponibles. Votre ordinateur et votre mobile/tablette seront connectés au réseau internet de l’un de ces pays et personne ne pourra intercepter votre activité en ligne. Vous pourrez cacher votre adresse IP et serez ainsi en mesure de contourner la censure et les restrictions, sans en subir les représailles. Changer d’adresse IP simplement, grâce au service Le VPN, est l’une des étapes les plus importantes pour naviguer sur Internet de manière sure et anonyme.

N’attendez pas pour profiter de nos offres, pour accéder à internet selon vos règles.

Articles relatifs:

PENDANT LE MOIS DE LA CYBERSÉCURITÉ

2 ANS D'ABONNEMENT POUR €69,60 !