La cybercriminalité aux Emirats Arabes Unis

La cybercriminalité aux Emirats Arabes Unis

Les Emirats Arabes Unis – pays considéré ces 2 dernières années comme l’un des endroits où il y a le plus de spam dans le monde – continueront d’être la cible d’attaques de cybercriminalité pour les entreprises et les particuliers en 2013, selon la société de sécurité Symantec.
 
Les Emirats Arabes Unis ont connu un taux de spam de 73% en 2011, et ont subi au cours des six derniers mois une augmentation du pourcentage de spams entrants par rapport à la moyenne mensuelle globale, a déclaré Symantec dans un rapport. «Ce haut niveau de spam peut être attribué à des cybercriminels qui capitalisent sur la croissance rapide du taux de pénétration d’Internet et des logiciels piratés », indique le rapport.
 
Plus tôt cette année, le rapport sur la cybercriminalité de Norton constatait que 1,5 million de personnes ont été victimes de la cybercriminalité dans les Emirats Arabes Unis au cours des douze derniers mois, ce qui coûte au pays des millions de dollars de pertes financières directes.
 
En 2012, 46% des utilisateurs de réseaux sociaux dans le pays ont subi de la cybercriminalité sur les plateformes des réseaux sociaux.
 
« En 2013, nous prévoyons une augmentation régulière des attaques ciblées envers les gouvernements, les entreprises et les particuliers pour des raisons financières et politiques », a déclaré Justin Doo de Symantec. «En plus de la cybercriminalité traditionnelle, le nombre élevé de systèmes mobiles par personne au des Émirats arabes unis crée une nouvelle voie pour les incidents de plus en plus sophistiqués», a-t-il ajouté.
 
Les tendances clés de la sécurité en 2013 sont :
1. Les conflits sur le web entre les nations, les entreprises et particuliers vont augmenter.
2. Les « Ransomware » – qui infectent un système informatique et en restreint l’accès jusqu’à ce qu’une rançon soit versée au créateur du logiciel malveillant – vont augmenter.
3. Une plus grande menace des logiciels publicitaires mobiles ou «madware» qui peuvent potentiellement permettre aux cybercriminels d’exploiter les détails de la géo-localisation d’une personne, ses coordonnées et les outils d’identification de périphériques.
4. La monétisation des réseaux sociaux pourrait introduire de nouvelles méthodes de cyber-attaques.
 
Plus que jamais, aux Emirats Arabes Unis, les individus se doivent de protéger leur connexion en ligne en choisissant un service VPN : c’est une façon intelligente et peu onéreuse d’éviter de subir les cyberpirates et autres personnes malveillantes. Pour un abonnement mensuel peu élevé, non seulement les internautes obtiennent que leurs transactions en ligne soient sécurisées, mais ils peuvent rester anonyme lorsqu’ils sont en ligne et ce qui est encore plus important, ils veilleront à ce que leur surf sur Internet reste privé.
 
C’est aussi un excellent moyen d’augmenter la sécurité sur Internet: les VPN utilisent un type de pare-feu virtuel pour protéger un ordinateur, mais aussi un téléphone mobile (VPN pour mobiles) lors de toute connexion sur le net. Enfin, les services VPN ont un rôle de protection contre les esprits malveillants, même lorsque l’on utilise une connexion sans fil dans les bars ou les hôtels, par exemple.

Articles relatifs:

La promo du Black Friday: 2 ans d'abonnement Le VPN pour €69,60!