La CNlL se dresse contre les cookies

La CNlL se dresse contre les cookies

La Commission nationale de l’informatique et des libertés (Cnil) confirme que les sites internet et les régies publicitaires devront demander l’accord de l’internaute avant de stocker des cookies sur les ordinateurs.

C’est un pas supplémentaire vers une navigation internet moins intrusive. La Cnil a publié une « recommandation » qui limite l’utilisation des cookies, ces logiciels invisibles qui s’installent sur ordinateur et téléphone mobile et renseignent leurs émetteurs sur les activités en ligne des internautes.

Les cookies ne devront désormais plus être installés sans le consentement des utilisateurs lorsqu’ils sont utilisés à des fins publicitaires. Cette « recommandation » de la Cnil n’est pas une obligation juridique, mais établit un standard qui permet à ceux qui l’appliquent d’être en conformité avec la loi Informatique et Libertés.

Les cookies peuvent certes être utiles car ils permettent par exemple de sauvegarder la langue de navigation ou de conserver vos mots de passe. Mais ils renseignent aussi sur vos centres d’intérêt, les recherches que vous effectuez, offrant un moyen unique pour les publicitaires de cibler les messages qu’ils vous adressent.

La France ne fait qu’appliquer des directives européennes renforçant l’obligation d’information des internautes à l’égard des cookies. Ces normes impliquent que le stockage des cookies ne peut être mis en œuvre qu’avec le consentement préalable de l’utilisateur.

La Cnil liste « les principes qu’il conviendrait de respecter pour permettre l’utilisation de ce type de dispositifs dans les conditions fixées » par la loi Informatique et Libertés. Parmi les types de cookies « nécessitant une information et un consentement préalable de l’internaute », la Cnil cite ceux « liés aux opérations relatives à la publicité ciblée », qui servent à mesurer l’audience ou encore les « traceurs » de réseaux sociaux générés par les boutons de partage. Ces cookies « ne peuvent être déposés ou lus sur son terminal tant que la personne n’a pas donné son consentement », est-il indiqué dans cette « recommandation » qui s’adresse aux éditeurs de sites mais aussi à leurs « partenaires » comme les régies publicitaires et les réseaux sociaux. La Cnil recommande donc que les internautes soient informés « en des termes simples et compréhensibles des différentes finalités des cookies déposés et lus », et qu’ils puissent les accepter ou non.

La Cnil vient aussi de lancer un outil baptisé « Cookieviz », téléchargeable gratuitement sur son site, qui permet à chacun de visualiser en temps réel le dépôt et la lecture des cookies lors d’une navigation, « pour savoir à qui le site que vous visitez adresse des informations ».

Soyez prudent par rapport aux données que vous laissez sur l’Internet, les services ou téléchargements gratuits signifiant souvent que vous êtes le produit. Utilisez un VPN pour crypter toutes vos communications et le transfert de données sur Internet qu’il s’agit de votre mobile ou de votre PC. Ainsi, personne ne pourra analyser vos informations de navigation et vous proposer des annonces basées sur vos données personnelles. Par ailleurs, la publicité ciblée utilise également la géolocalisation pour augmenter son efficacité. Avec Le VPN, vous pouvez facilement changer votre adresse IP en sélectionnant un pays d’accueil entre plusieurs serveurs dans le monde. Le VPN permet de cacher à la fois vos informations personnelles et votre pays. Votre connexion est fiable et anonyme, et vous pouvez rester gratuitement sur Internet, à l’abri des regards indiscrets.

Articles relatifs:

Offre Spéciale été

2 ans d'abonnement Le VPN pour €69,60!