Comment lutter contre le harcèlement sur internet ?

Comment lutter contre le harcèlement sur internet ?

Il existe une idée erronée selon laquelle le harcèlement en ligne fait partie intégrante de la vie sur internet. S’il est probablement impossible de stopper totalement le phénomène lui-même, nous n’avons nul besoin d’en souffrir personnellement.

La gestion des cas de harcèlement est semblable au règlement de tout autre conflit. La meilleure chose à faire est tout simplement d’être absent. Si c’est impossible, nous pouvons toujours tenter de résoudre les problèmes par nous-mêmes ou solliciter de l’aide. Heureusement, il existe de nombreux outils qui peuvent protéger notre identité et nos appareils contre toute communication indésirable.

Si certains sont en mesure de repousser les attaques puériles comme si de rien n’était, d’autres auront besoin de quelques protections. Si vous disposez d’un VPN payant, comme Le VPN, vous pouvez dissimuler intégralement votre identité lorsque vous êtes en ligne.

La protection de votre identité est la raison d’être d’un VPN. De cette façon, la personne qui vous attaque ne trouvera aucun point faible sur lequel elle pourrait jouer avec vos nerfs et vos émotions.

Qu’est-ce qui caractérise le harcèlement en ligne ?

Comment lutter contre le harcèlement sur internet ? | Le VPN

Au sens strict du terme, le harcèlement est une communication indésirable et prolongée, quelle qu’en soit la nature. Mais, lorsque nous sommes en ligne, cela peut prendre plusieurs formes.

La principale méthode de harcèlement en ligne consiste à inonder vos médias sociaux d’insultes. Cela peut être le fait d’une seule personne ou d’un groupe de personnes. Quoi qu’il en soit, s’il y a plus d’une seule réaction à une seule action, vous êtes harcelés.

Outre les insultes, il y a aussi les comportements abusifs. Il peut s’agir de doxxing (pratique qui consiste à rechercher et à divulguer sur internet des informations sur l’identité et la vie privée d’un individu), de swatting (canular téléphonique qui consiste à piéger la police, tout en restant anonyme) ou de publication de documents privés, mais la liste ne s’arrête évidemment pas là. Et si quelqu’un utilise sa situation sociale ou professionnelle pour abuser de vous en ligne, cela devient par défaut du harcèlement.

En outre, il pourrait s’agir d’un délit pénal dans la plupart des pays du monde.

Enfin, il y a le cyberharcèlement. Si quelqu’un vous espionne en permanence sur internet et rôde autour de vous, cela peut être considéré comme du harcèlement. Ici, c’est à vous de fixer la limite, car tout ce qui vous suit et qui devient désagréable doit être bloqué ou signalé.

Vous ne devez pas tout accepter

Tous les types de harcèlement en ligne ne constituent pas forcément un délit pénal ou même une raison de bannir quelqu’un d’une plateforme. Mais cela ne signifie pas pour autant que vous devez en souffrir. Si vous ne désirez pas prendre part à un échange, il est parfaitement normal de la stopper.

Chacun peut avoir des préférences particulières en matière de communication. Et elles sont toutes acceptables.

Si vous ne voulez pas participer à une bagarre sur Twitter, il n’y a rien de mal à tout simplement bloquer ou masquer l’autre personne et continuer votre journée.

La prévention reste le meilleur remède

La meilleure chose à faire pour éviter d’être harcelé en ligne est d’empêcher les gens de connaître des informations personnelles vous concernant. Il n’est pas indispensable de se créer un personnage fictif en ligne et de s’en servir en permanence, mais il est judicieux d’utiliser un pseudonyme ou un nom de plume.

Avec un VPN, vous pouvez modifier l’emplacement communiqué par votre appareil, et le reste peut être dissimulé en ne révélant tout simplement pas aux autres où vous vous trouvez.

En outre, les échanges en ligne peuvent être particulièrement nocifs et conflictuels. Si ce type de correspondance est susceptible d’avoir des conséquences émotionnelles sur vous, il est préférable de ne pas vous lancer.

Faites preuve de stoïcisme

Le cyberharcèlement fonctionne de la même manière que le harcèlement dans la vie réelle. Une fois que les requins ont goûté au sang, ils entrent dans un état de frénésie alimentaire. À ce stade, rien ne peut dissuader l’auteur de l’acte de faire marche arrière et d’arrêter.

C’est pourquoi vous ne devez jamais vous énerver en ligne. Si vous sentez votre tension artérielle augmenter, prenez une grande respiration et détendez-vous. Ce ne sont que des internautes. Et grâce aux applications de sécurité mobile, vous devenez le seul maître de votre propre cyberespace.

Si vous en avez assez, il suffit de bloquer ou de masquer la personne en question. Et si ce n’est pas possible, signalez-la à la plateforme. Même si vous commencez à craquer, gardez toujours une façade calme en ligne.

Signalement à la plateforme

Même si les cas où une communication peut être qualifiée d’infraction pénale demeurent rares, les conditions de la plateforme sont généralement beaucoup plus strictes en matière de harcèlement.

Dans ce cas, il est préférable de signaler toute communication indésirable à la plateforme et de laisser les modérateurs s’en occuper. Cela empêchera l’intimidateur de vous envoyer des messages et il pourrait même voir ses autres comptes bloqués.

Signalement aux autorités

Les insultes et les provocations sont une chose. Mais dès que quelqu’un vous envoie une menace de mort ou commence à vous traquer partout où vous allez, signalez-le immédiatement à la police. N’attendez pas, ne discutez pas, ne renvoyez pas de message, contentez-vous de signaler.

Même si cette personne se trouve à l’autre bout du monde, la police locale s’occupera d’elle. Ce n’est pas à vous de déterminer qui est une vraie menace et qui est juste un peu nerveux. Une menace de mort reste une menace de mort.

Conclusion

Personne ne doit être victime de harcèlement, sur internet ou en dehors. Il est toutefois probable que chacun d’entre nous connaisse tôt ou tard ce type de comportement. L’important est de ne pas laisser la situation s’envenimer.

Les fournisseurs de VPN comme Le VPN vous permettent de cacher vos appareils, et un bon pseudonyme dissimulera votre véritable identité. Ces astuces, combinées à l’utilisation du bouton de blocage, vous permettront de naviguer librement sur internet.

Abonnez-vous aujourd'hui!

Acheter Le VPN à partir de €4,95 par mois avec la garantie Satisfait ou Remboursé pendant 7 jours et profiter d'Internet selon vos règles!

PAS DE JOURNAL

SERVEURS DANS 120 PAYS

P2P autorisé

Facile à utiliser

Garantie de 7 Jours

Assistance amicale

Bitcoin accepté

Vitesse de l'éclair

Article rédigé par Vuk Mujović (traduit de l'anglais) @vukmujovic

Vuk Mujović

Vuk Mujović est le fondateur de MacTíre Consulting, un analyste, expert en gestion de données, et un écrivain de longue date sur tout ce qui concerne les affaires et la technologie. Il est l'auteur de blogs, d'articles et d'articles d'opinion visant à aider les entreprises et les particuliers à se développer sans compromettre leur sécurité. Vuk est un auteur invité régulier du blog Le VPN depuis janvier 2018, où il donne son avis d'expert sur les sujets liés à la cybersécurité, la vie privée, la liberté en ligne et la protection des données personnelles. Il partage également souvent ses conseils et ses meilleures pratiques en matière de sécurité sur Internet et de sécurité numérique des particuliers et des petites entreprises, y compris certaines manières différentes d'utiliser un VPN.

Laisser une répone