Google annonce la fermeture de son réseau social Google +

Google annonce la fermeture de son réseau social Google +

Difficile, en ce mois d’octobre, dédié à la Cyber sécurité, de ne pas rebondir sur la fermeture du réseau social Google +, fermeture qui est la conséquence, selon le géant de Mountain View, d’une faille de sécurité.

Fin de Google +, une faille ?

Mais est-ce bien la vraie raison de cette fermeture ? Google a connaissance du problème logiciel qui touche son réseau social depuis le mois de mars. Mais n’a annoncé la fermeture de G+ que lundi (le 8 octobre 2018). Une fermeture, qui d’ailleurs, ne touche que le grand public.

En réalité, pour être plus précis, il faudrait dire que cette fermeture est plutôt la conséquence du projet Project Strobe. Ce projet est une étude approfondit, lancée par Google, des accès aux données personnelles que peuvent avoir les concepteurs d’applications, et les premiers résultats sont sans appel. Le réseau social serait bien trop couteux à maintenir s’il fallait qu’il réponde à toutes les contraintes permettant de protéger les utilisateurs finaux.

Le remaniement de Google + serait trop couteux

Trop couteux, surtout eu égard à la fréquentation du dit réseau ! Car si Google plus peut revendiquer un grand nombre de comptes ouverts, c’est uniquement dû au fait que chaque possesseur d’une adresse Gmail se voit ouvrir un compte automatiquement sur le réseau social. Mais dans la réalité des choses, le service n’était réellement fréquenté que par une poignée de fan… preuve en est d’ailleurs, la durée de connexion moyen, de 5 secondes, montrant bien que les seuls accès étaient fait par des logiciels. C’était même devenu une sorte de blague dans le milieu de l’informatique…

La conception même du réseau aurait donc nécessité des capitaux bien trop important, s’il avait fallu faire en sorte que les données y soient mieux protégées.

Google +, une faille, et potentiellement d’autres

Donc certes, il y a une faille de sécurité dans l’API de Google + qui permet un certain accès aux données, mais cette faille n’aurait pas entrainé la fermeture du réseau si celui-ci avait été une réussite. Disons plutôt qu’il ne sert à rien, économiquement, de réparer quelque chose qui n’est pas utilisé. Cette décision est un aveu de Google, un aveu sur l’échec de ce projet, qui était maintenu à bout de bras depuis de nombreuses années.

Cette faille est donc bien réelle, et concerne environ 500 000 comptes, via l’utilisation de 400 applications, mais elle n’aurait pas à elle seule entrainé ce funeste destin. Dès mars 2018, ce bug précis, cette faille précise qui est mise en avant était déjà corrigée. Vous l’aurez donc compris, la vraie raison de la fermeture de Google + est donc plutôt que le ratio entre l’argent nécessaire pour que la plateforme soit parfaitement sûr pour vos données, et le nombre d’utilisateurs actifs n’est pas du tout intéressant.

Cette fermeture est programmée pour le mois d’août 2019, et d’ici là, Google va mettre en place des méthodes permettant aux quelques vrais utilisateurs de pouvoir récupérer leurs données avant la fermeture définitive.

Pour consolider un peu plus la sécurité de vos données, au moins durant leur transit, n’oubliez pas que l’usage de Le VPN est un point important.

Abonnez-vous aujourd'hui!

Acheter Le VPN à partir de €4,95 par mois avec la garantie Satisfait ou Remboursé pendant 7 jours et profiter d'Internet selon vos règles!

PAS DE JOURNAL

SERVEURS DANS 114 PAYS

P2P autorisé

Facile à utiliser

Garantie de 7 Jours

Assistance amicale

Bitcoin accepté

Vitesse de l'éclair

Laisser une répone