Une censure sans précédent en Russie

Une censure sans précédent en Russie

Les Etats-Unis ont dénoncé la censure « sans précédent » des médias russes : le gouvernement russe a en effet encore récemment bloqué les sites internet d’opposition et des sources d’informations alternatives sur la crise en Ukraine.

« Au cours de l’année écoulée, le gouvernement russe a approuvé une série de lois qui mettent en place une censure et des restrictions sans précédent dans les médias et les publications sur internet », a indiqué Marie Harf, la porte-parole adjointe du département d’Etat ;

Ainsi la rédactrice en chef de Lenta.ru, le site internet d’informations le plus ancien et le plus lu en Russie, a été licenciée pour « diffusion de documents à caractère extrémiste ». Cela s’est produit à la suite de la parution sur ce site de l’interview d’un membre de Pravy Sektor, mouvement radical et nationaliste ukrainien qui a été très actif lors des affrontements à Kiev.

Les autorités russes ont aussi bloqué l’accès au blog de l’opposant Alexeï Navalny et à trois des principaux sites internet critiques envers le Kremlin.

Le blog de cet opposant a été mis sur liste noire, vu que celui-ci, placé en résidence surveillée depuis le mois dernier, n’a pas le droit d’utiliser internet, a indiqué dans un communiqué Roskomnadzor, l’autorité de surveillance des médias russes.

Kasparov.ru, fondé par le célèbre ancien champion d’échecs et opposant russe Garry Kasparov, était lui aussi inaccessible et placé sur liste noire pour « incitation à des activités illégales et à participer à des rassemblements de masse qui violent l’ordre public », en référence aux manifestations de l’opposition. Deux autres sites d’informations critiques envers le Kremlin, EJ.ru et Grani.ru, étaient aussi inaccessibles depuis le 13 mars, à partir d’une adresse IP russe.

D’après les experts, la crise ukrainienne et le changement de pouvoir à Kiev, présentés essentiellement par les médias officiels russes comme étant un coup de force extrémiste géré par les Occidentaux à des fins géopolitiques, a encore renforcé la censure russe des médias libres.

Jusqu’à il y a peu, internet est l’un des rares moyens d’information indépendante et d’expression disponibles.

Or depuis février dernier, une loi permet sur ordre d’un procureur et sans décision d’un tribunal de bloquer l’accès à des sites internet.

Pour contourner la censure sur Internet, optez pour les services d’un VPN qui vous permettent de choisir votre pays de connexion. Grâce au VPN, vous ne serez pas connecté à Internet mais directement au serveur VPN sécurisé. Quel que soit le pays où vous vivez, vous pouvez choisir de domicilier votre connexion dans l’un des 50 pays où l’accès n’est ni filtré, ni restreint. Vous pourrez ainsi accéder dans l’anonymat aux sites de votre choix. Et vous pourrez aussi sereinement télécharger tout ce que vous souhaitez, en utilisant vos méthodes habituelles.

Articles relatifs:

Regardez les Jeux Olympiques en direct partout dans le monde

2 ans d'abonnement Le VPN pour €2,90/mois