Censure en Russie et solution VPN

Censure en Russie et solution VPN

Le Président Poutine prépare une nouvelle loi pour défier la solution VPN et les médias étranger, afin de renforcer la censure encore d’un cran.

Un VPN ou Réseau Privé Virtuel est un outil utilisé par des milliers d’internautes, notamment en Russie pour se connecter aux sites médias internationaux, effectuer des recherches sur Internet

Une solution VPN permet de garantir l’anonymat, un droit dont chacun devrait pouvoir bénéficier. Or, la Fédération de Russie envisage d’interdire l’utilisation des VPN.

La Douma  (la Chambre basse du Parlement russe) a en effet adopté le 21 juillet à l’unanimité un projet de loi qui va obliger les Fournisseurs d’Accès à Internet à bloquer les sites Web qui proposent des services VPN.

Le gouvernement espère, à travers cette loi, que cette interdiction permettra de mieux lutter contre le cyberterrorisme. Ce projet de loi doit toutefois encore être approuvé à la Chambre haute du Parlement puis doit être signé par le président avant d’être mise en place.

Dans les faits, sous couvert cette fois d’action anti-terroriste, il s’agit, comme s’en inquiètent les associations de défense des droits de l’homme, de minimiser encore la liberté d’expression en Russie.

Ainsi, on découvre que 85% des condamnations pour « expressions extrémistes » sont en fait reliées à des cas de liberté d’expression.

Les VPN, le moteur de recherche Tor et les services de proxy permettent d’accéder à des sites bloqués par le gouvernement. Ce projet de loi va plus loin : il prévoit également que les sites bloqués par le gouvernement russe ne soient plus répertoriés par les moteurs de recherche.

« Les autorités ont lancé injustement des dizaines d’accusations criminelles pour des publications sur les réseaux sociaux, des vidéos en ligne, des articles médiatiques et des entretiens », explique Human Right Watch. Et de fait qu’aujourd’hui, de nombreux Russes ne distinguent plus ce qui est considéré comme un discours acceptable et ce qui ferait qu’ils pourraient subir une grosse amende et même une peine d’emprisonnement. Sans solution VPN, ils oseront encore moins critiquer le pouvoir en place.

En Russie, des milliers de sites sont déjà bloqués sous divers motifs dont le droit d’auteur, mais surtout, pour empêcher la critique du pouvoir.

Et ces derniers, le gouvernement russe a encore boosté ses efforts pour renforcer la censure. Ainsi, en décembre 2016, c’est LinkedIn qui a vu son accès interdit.

En avril dernier, le service fédéral de supervision des communications a bloqué les 400 000 utilisateurs russes de l’application de messagerie Zello, utilisée notamment pour organiser des manifestations.

Limitez les risques potentiels liés à votre navigation sur le web en utilisant la solution VPN Le VPN. Ce logiciel pour changer son IP est l’approche qui vous convient si vous séjournez en Russie. Le VPN offre un service VPN russe accessible, avec des abonnements tout compris qui démarrent à partir de seulement 4,95 € par mois. Inscrivez-vous aujourd’hui pour accéder, en quelques minutes, à un internet plus ouvert.

Articles relatifs:

Regardez les Jeux Olympiques en direct partout dans le monde

2 ans d'abonnement Le VPN pour €2,90/mois