Comment la Blockchain Affecte la Cybersécurité

Comment la Blockchain Affecte la Cybersécurité

Afin de ne pas tomber dans une définition compliquée et une représentation fastidieuse, essayons, pour commencer, d’imaginer des blocs Lego dans un monde numérique.  Chaque fois qu’une transaction est effectuée, dans le sens numérique du mot, un autre bloc est ajouté à la transaction la plus récente.

Au départ, la blockchain était considérée comme un outil de comptabilité qui a été reconnu comme technologie du registre distribué (DLT), que l’on trouve actuellement dans un grand nombre d’applications commerciales. Au fur et à mesure de son développement, elle a fait son entrée dans la société contemporaine comme méthode de vérification des transactions (monnaies numériques ou crypto-monnaies). Mais il est également très important de noter qu’au 21ème siècle, il n’est pas impossible d’imaginer son utilisation et son application au travers de la numérisation, du codage et de l’insertion de pratiquement tous les documents dans la blockchain.

Il est tout à fait possible d’envisager une telle application et une telle approche, ne serait-ce que pour le simple fait de créer un document qui ne pourra pas être modifié. De plus, d’autres avantages témoignent de l’authenticité du document, qui est validé par l’ensemble de la communauté en utilisant la blockchain au lieu d’une unique autorité centralisée.

Il est donc clair que ce type de technologie est bénéfique pour les grands livres financiers et, en dehors du processus de minage du bitcoin, la plupart des idées qui entourent le bitcoin et l’ethereum sont basées sur cette absence de cyber-risque pour les données. Il y a encore beaucoup de choses à découvrir sur les crypto-monnaies, et ce n’est pas la seule chose pour laquelle la technologie de la blockchain peut être utilisée.

Revenons une seconde aux blocs Lego. Un bloc unique est une note, une entrée liée à la transaction immédiate, mais que se passe-t-il une fois qu’une autre transaction est effectuée ? Une fois qu’il fait partie de l’entrée, il devient tout d’abord une partie permanente d’un journal (base de données). Deuxièmement, chaque fois qu’un bloc est complété, un nouveau bloc est généré. Un nombre incalculable de blocs de ce type dans la blockchain sont liés les uns aux autres (enchaînés) dans un ordre chronologique. Ce qui est également important de noter est le fait que chaque bloc contient un hachage du bloc précédent, de sorte que la chaîne dispose d’informations complètes sur les différentes adresses utilisateur et leurs soldes depuis le bloc initial jusqu’au bloc le plus récent.

Intérêt Principal de la Blockchain

Afin de prévenir les actions frauduleuses et trompeuses, la blockchain a été conçue comme une sauvegarde rendant les transactions immuables, ce qui signifie qu’elles ne peuvent pas être supprimées. Les blocs sont ajoutés par cryptographie, ce qui garantit qu’ils demeurent inaltérables : les données peuvent être diffusées, mais pas copiées.

Cependant, la taille toujours croissante de la blockchain est considérée par certains comme un problème, créant des difficultés de stockage et de synchronisation, mais nous en reparlerons ultérieurement sur la façon dont les blockchains affectent la cybersécurité. Pour l’instant, nous devons aborder l’origine de la blockchain afin de mieux comprendre pourquoi elle pourrait devenir un problème et/ou un enjeu dans le monde virtuel d’aujourd’hui.

Principales Utilisations de la Blockchain

Si, à titre d’exemple, nous abordons l’idée de blockchain dans le cadre des opérations bancaires conventionnelles, elle peut être considérée comme l’historique complet des transactions d’une institution financière. Dans ce cas, chaque bloc peut être considéré comme un extrait de compte individuel. En ce qui concerne la base de données, que nous pourrions décrire comme un grand livre de comptes électronique ouvert, la blockchain peut simplifier les opérations commerciales pour toutes les parties concernées.

Sur la base de cette logique, ce type de technologie attire non seulement les institutions financières et les bourses, mais aussi beaucoup d’autres dans les domaines de la musique, des diamants ou encore des assurances, grâce à ses nombreuses possibilités d’application. Pour aller encore plus loin, ce type de système de registre électronique pourrait très bien s’appliquer aux votes, aux enregistrements d’armes ou de véhicules par les gouvernements des États, aux dossiers médicaux, ou même servir de confirmation de la propriété d’antiquités ou d’œuvres d’art.

Le potentiel de cette approche et ses possibilités sont énormes car le DLT a le potentiel de simplifier les opérations commerciales actuelles, mais il est également important de noter que, bien que les institutions bancaires aient été prudentes à l’origine en adoptant ces technologies, leur attitude et leur compréhension ont évolué vers des solutions qui leur permettraient de réaliser des économies de coûts en permettant aux systèmes de traiter les transactions, transferts et autres opérations beaucoup plus rapidement.

Les systèmes DLT permettent aux entreprises et aux banques de rationaliser leurs opérations internes, ce qui réduit considérablement les dépenses, les erreurs et les retards causés par les méthodes traditionnelles de rapprochement des dossiers.

L’adoption généralisée du DLT permettra de réaliser d’énormes économies dans trois domaines, à savoir :

– Les registres de comptes électroniques sont beaucoup moins coûteux à gérer que les systèmes comptables traditionnels, ce qui réduit le nombre d’employés.
– Les systèmes DLT entièrement automatisés en amont entraînent beaucoup moins d’erreurs et éliminent les étapes de confirmation répétitives.
– La minimisation du délai de traitement signifie également que les capitaux immobilisés sont moins importants, ce qui réduit les risques liés aux transactions en attente.

Comment la Blockchain Affecte la Cybersécurité. | Le VPN

Principaux Obstacles

Sur ce point en particulier, nous devons mettre de côté les progrès technologiques et penser à l’aspect humain des choses.  Les vrais problèmes peuvent surgir dans les domaines de la politique, de la certification et de la réglementation. Par ailleurs, plusieurs milliers d’heures de conception de logiciels personnalisés et de programmation en amont et en aval sont encore nécessaires pour relier les nouveaux registres de la blockchain aux réseaux d’affaires actuels. Bien que personne ne puisse changer les informations contenues dans la blockchain, ils pourraient être en mesure d’utiliser l’adresse IP avec laquelle vous accédez à votre portefeuille blockchain et piratez votre périphérique. C’est pourquoi les fournisseurs de VPN comme Le VPN offrent un excellent moyen de renforcer votre sécurité lorsque vous traitez des informations sensibles.

Ce n’est pas aussi facile qu’un simple coup de baguette magique puisque pour que tout fonctionne parfaitement et sans faille, le DLT doit pouvoir communiquer avec d’autres éléments du processus de façon transparente. La blockchain doit permettre une installation, une configuration et une résolution plus rapide des problèmes. La concrétisation de ces gains en efficacité doit être suffisamment facile et bon marché pour que toutes les parties concernées puissent les saisir et en tirer parti.

La sécurité demeure également une préoccupation. Les banques ne sont pas intéressées par un modèle ouvert en matière d’identité. Les banques et les organismes de réglementation veulent pouvoir exercer un contrôle étroit. La mise au point d’un passeport d’identité numérique unique constituera une étape cruciale.

La réglementation est également essentielle à la création d’un environnement numérique ouvert pour le commerce et les transactions financières. Les certificats physiques actuels doivent être numérisés pour tirer pleinement profit d’un système entièrement électronique. En plus des préoccupations déjà exprimées, nous devons considérer d’autres obstacles sur la voie de l’adoption complète de ces technologies, et trouver les bonnes réponses à des questions comme :
Qui assumera la responsabilité principale du maintien et de la gestion de la blockchain ? Qu’en est-il de l’admission de nouveaux participants à la blockchain ?
En termes de transactions – vers qui se tourne-t-on pour les valider et qui détermine la visibilité de celles-ci ?

Compte tenu de l’incroyable opportunité de décentralisation, la technologie blockchain offre la possibilité de créer des entreprises et des activités à la fois flexibles et sécurisées. Avec la blockchain, nous pouvons imaginer un monde dans lequel les contrats sont intégrés dans un code numérique et stockés dans des bases de données transparentes et partagées, où ils sont protégés contre la suppression, la falsification et la modification.

Dans ce monde, chaque accord, processus, tâche et paiement comporterait un enregistrement et une signature numériques qui pourraient être identifiés, validés, stockés et partagés. Les individus, organisations, machines et algorithmes interagissent librement les uns avec les autres, sans conflits. Ceci est l’immense potentiel de la blockchain.

Principales Préoccupations en Matière de Cybersécurité

Indépendamment du fait que l’application de la blockchain pour les entreprises et gouvernements est encore loin d’être acquise en termes de reconnaissance mondiale, ce qui est indéniable, c’est qu’elle a le potentiel de créer de nouvelles fondations pour les systèmes économiques et sociaux. Le processus de mise en œuvre sera progressif et régulier, et non pas soudain, à mesure que les vagues de changements technologiques et institutionnels prendront de l’ampleur. Ce point de vue et ses conséquences stratégiques sont ce que nous allons explorer dans cet article.

Bien que l’on puisse facilement identifier les avantages évidents de la blockchain en termes d’environnement décentralisé, il en existe d’autres, notamment :
La vérification de l’intégrité de la base de données
– La datation de tous les changements
– La sauvegarde facile en temps réel
– L’audit simplifié des registres

Tout serait parfait si nous ne tenions pas compte de certains obstacles dans le domaine de la gestion, de la responsabilité, de l’évolution constante et du volume croissant des données, des problèmes de capacité, de confirmation, etc…

Rien n’est sans Danger, Mais cela Pourrait Bien Arriver

Depuis son apparition initiale, l’évolution de la blockchain est peut-être lente mais constante et elle est maintenant testée dans pratiquement tous les domaines imaginables, du voyage à la médecine et bien plus encore. Lorsqu’il s’agit de cybertechnologies, la sécurité et la protection sont d’une importance primordiale.

Le potentiel de la blockchain pour les applications de sécurité est considérable, car l’essence même de cette technologie en fait la base parfaite pour la cybersécurité.

L’une des choses qui changent avec la sécurité et la protection dans le monde numérique sont les dangers et les tentatives de piratage de tout ce qui contient du code. Ainsi, les menaces virtuelles mais bien réelles évoluent au même rythme et s’adaptent en conséquence.

Ce sur quoi nous devrions également convenir, c’est que l’aspect humain des choses lorsqu’il s’agit de fautes et d’erreurs de jugement est le facteur numéro un en matière de cybersécurité. La blockchain résout cette problématique avec succès, facilité et fiabilité, il est donc essentiel de considérer comment nous pouvons utiliser au mieux le potentiel de la blockchain pour s’en servir dans des applications de sécurité du monde réel. Pour renforcer cette sécurité, vous devrez ajouter des couches de protection supplémentaires : Un bon VPN, comme celui proposé par Le VPN, un bon anti-virus, et un système d’exploitation mis à jour avec tous les derniers protocoles de sécurité.

Comment la Blockchain Affecte la Cybersécurité. | Le VPN

Sécurisation des Données en Permanence

Une priorité absolue est la question de la sécurité des cryptomonnaies et de la blockchain en général, car l’industrie technologique était, et demeure, focalisée sur la protection des données des clients. Ceci est encore plus significatif lorsque les données sont très sensibles (dossiers médicaux, informations financières).

Les cyberattaques permettent d’obtenir de tels documents et de les utiliser sans autorisation, surtout que dans certains cas les données auraient pu être facilement protégées. La technologie blockchain a déjà été utilisée à cet égard pour assurer la sécurité des transactions financières en permettant la transparence des transactions qui ne peuvent ainsi pas être modifiées, altérées, déplacées et/ou supprimées. Toutes les parties concernées peuvent se fier à cette technologie avant, pendant et après les transactions.

La même approche pourrait être utilisée pour le stockage d’informations sensibles. La blockchain enregistre tout et ne permet pas la manipulation des données, encore moins sans que cela soit clairement indiqué aux hôtes/parties concernées. La conclusion logique est que lorsque la base technologique est parfaitement sécurisée, tout ce qui l’entoure peut être construit de telle sorte que cette sécurité soit la norme.

En outre, la cybersécurité est malheureusement un domaine dans lequel seuls ceux qui disposent d’un budget conséquent peuvent investir. Au XXIe siècle, l’une des préoccupations majeures concerne la protection de la vie privée, rappelez-vous l’incident récent concernant la quantité de renseignements personnels utilisés par des entreprises comme Facebook. Ainsi, personne ne veut que de telles données soient divulguées à des tiers sans leur consentement.

Avantages de la Blockchain

Il est facile de cataloguer la technologie blockchain uniquement avec les monnaie digitales et les échanges de cryptomonnaies, mais il existe une multitude de raisons pour lesquelles de plus en plus d’entreprises de technologie financière apparaissent et offrent des services dans ce domaine. Les start-ups et les multinationales préfèrent utiliser une plate-forme quasi-imperméable aux failles de sécurité, où elles peuvent offrir à leurs utilisateurs une meilleure sécurité contre les cyberattaques.

La blockchain est avant tout une question de sécurité Elle nous a permis de trouver une solution simple, efficace et, surtout, abordable. Elle s’est positionnée comme un remède numérique qui permettrait non seulement de répondre à nos besoins en matière de cybersécurité, mais aussi de les surpasser.

Il suffit de songer au nombre de technologies que nous utilisons quotidiennement. Notre niveau de dépendance à l’égard de ces dispositifs est tel qu’ils en deviennent dangereux et peuvent être utilisés contre nous. Songez un instant à la quantité de données qu’une personne moyenne a stockées dans le cloud, que ce soit sur un appareil mobile ou sur un ordinateur.

Pour cette raison, il est primordial d’explorer les résultats des travaux de recherche et de considérer les aspects de la sécurité en ligne et de la cybersécurité de la société actuelle comme des priorités. La blockchain nous permet de construire un avenir où les menaces en ligne seront tenues à distance, ou tout au moins réduites au strict minimum.

Si nous nous limitons à la base du concept, tout se résume à la capacité de toute personne ou organisation de protéger efficacement les données et empêcher les attaques. En d’autres termes, il s’agit de se protéger face à la capacité d’une personne d’obtenir et d’utiliser les données sensibles, y compris, mais pas seulement, leur exploitation, analyse, traitement, diffusion, stockage et production. Toute tentative de ce genre doit être contrée et neutralisée par tous les moyens afin d’éviter que les systèmes informatiques ne soient compromis.

Compte tenu de l’évolution des cybermenaces, il est peu probable que les solutions traditionnelles en matière de protection des données progressent réellement. Ces menaces sont liées notamment à la multiplication des dispositifs informatiques embarqués, à l’utilisation de logiciels malveillants et aussi à la manipulation de données.

Le cœur de la technologie blockchain empêche la manipulation des données Les plates-formes blockchain rompent de nombreuses failles associées aux approches traditionnelles en matière de sécurité des réseaux. Dans un premier temps, les cybermenaces sont déjà prises pour acquis. De plus, la technologie blockchain repose sur des structures de données cryptographiques qui sont des bases parfaites pour les protocoles de sécurité et elle utilise de plus des mécanismes de consensus algorithmique. Cette construction est sans faille, fiable et permet aux concepteurs de systèmes de repenser et de redessiner les architectures fondamentales des réseaux virtuels.

Quand on évoque le budget dépensé annuellement à l’échelle mondiale pour la cybersécurité, on l’estime à environ 450 milliards de dollars.

La nature décentralisée de la blockchain offre un concept où non seulement les points de défaillance sont inexistants, mais ce qui est encore plus important à noter, c’est qu’aucune base de données centrale ne peut être compromise. Lorsqu’il s’agit de savoir comment la technologie de la blockchain s’améliore et contribue à la cybersécurité, cela pourrait être très bien expliqué en des termes simples. Les informations importantes sont stockées dans plusieurs bases de données. Les blocs sont ensuite reliés au bloc suivant de la chaîne et tiennent également le hachage du bloc précédent. De cette manière, il n’existe pas de solution viable pour les pirates informatiques et les autres cybercriminels, ce qui contribue à davantage de sécurité par rapport à un environnement centralisé.

La Technologie Actuelle et son Utilisation Future

Comme nous l’avons mentionné et observé précédemment, si nous nous débarrassons complètement des logins et des mots de passe, les institutions et entreprises similaires peuvent authentifier nos dispositifs sans avoir besoin d’un système de mots de passe. Comment cela se produit-il ? En fournissant un certificat SSL et en éliminant complètement le facteur humain, les piratages sont évités car aucun login ou mot de passe n’est utilisé pour l’authentification, ce qui rend l’ensemble du système moins vulnérable et moins enclin à être endommagé et manipulé.

La blockchain peut détecter les changements et les activités suspectes dans le système en temps réel. Imaginons que quelqu’un réussisse à entrer dans le système et à mettre sa main sur un bloc dans la blockchain, dès qu’il modifie l’information, le système serait capable de le détecter et à son tour d’effectuer un examen de tous les blocs afin d’identifier celui défectueux/altéré, qui serait alors retiré du système.

Un autre élément des blockchains améliore et facilite la cybersécurité, il s’agit de la transparence et de la traçabilité fournies par l’utilisation d’une signature numérique et d’une datation. Le fait est qu’une blockchain rend toutes les transactions visibles à toutes les parties concernées, ce qui permet de retracer facilement toutes les transactions jusqu’à la date, l’heure, le nom et le lieu de la partie impliquée dans celle-ci. Un autre aspect relativement habile de la blockchain est lié au fait que toutes les transactions sont associées cryptographiquement à un utilisateur spécifique, de sorte que les transactions douteuses peuvent être repérées, identifiées et localisées assez facilement.

De nos jours, les plus grands dangers se présentent sous la forme d’attaques DDoS à partir de notre système de noms de domaine (DNS). La technologie blockchain empêche cela en offrant un environnement décentralisé pour le DNS, donc en modifiant et en diffusant les données en question à un plus grand nombre de nœuds. En retour, cela contribue à améliorer la sécurité et, surtout, à accroître la protection des données mondiales.

Conclusion

Il ne fait aucun doute que la technologie blockchain est révolutionnaire et qu’elle apportera des différences significatives dans la façon dont chacun travaille. Cela dit, elle n’est pas sans défauts et il subsiste encore quelques manques à corriger avant de pouvoir utiliser pleinement le potentiel de cette technologie.

Vous devrez donc vous protéger et vous assurer de ne pas fournir d’informations confidentielles en ligne, ou permettre à d’autres personnes de voir votre adresse IP ou vos habitudes de navigation lorsque vous utilisez cette technologie. En utilisant Le VPN, vous pouvez dissimuler votre adresse IP et être certain qu’aucun pirate ne puisse prendre le contrôle de votre portefeuille de cryptomonnaies ou d’autres informations sensibles.

Articles relatifs:

Offre Spéciale été

2 ans d'abonnement Le VPN pour €69,60!