Attaques de botnet : comment s’en protéger ?

Attaques de botnet : comment s’en protéger ?

On parle beaucoup de botnet,  mais qu’est-ce que c’est exactement, en quoi est-ce nuisible et comment pouvez-vous protéger vos appareils contre ses attaques ?

Qu’est-ce qu’un botnet ?

Qu’est-ce qu’un botnet ? C’est un groupe d’appareils connectés à Internet qui a été infecté par un malware dédié à la création de bots ou de zombies. Il fonctionne donc de manière secrète, en obtenant des droits  administratifs et en donnant aux cybercriminels le contrôle de l’appareil sans dévoiler sa présence. PC, smartphone, tablette, routeur, réfrigérateur connecté au Wi-Fi et autre jouet intelligent, n’importe quel appareil peut se transformer en zombie et faire partie d’un botnet.

De fait, si l’appareil piraté fonctionne comme d’habitude, il suit en simultané les ordres du commandant du botnet. La force des bootnets vient du fait que les appareils infectés forment une infrastructure puissante de plus en plus utilisée pour commettre des cybercrimes. Certains commandants de botnets se spécialisent uniquement dans l’expansion et le financement du botnet.

Voici les méthodes d’utilisation d’un botnet les plus connues :

  • Mener des attaques DDoS

L’utilisation la plus fréquente d’un botnet sert à organiser une attaque par déni de service distribuée (DDos). Cette attaque est basique et connue mais reste très efficace. Ce fut le cas, en octobre 2016, quand des cybercriminels ont utilisé une attaque par déni de service pour semer la pagaille sur plus de 80 services majeurs d’Internet, comme Twitter, Amazon, Paypal, et Netflix.

Comment ça marche : un botnet sature un serveur avec des requêtes superflues. Le serveur submergé ne parvient plus à les traiter et devient indisponible pour les utilisateurs réguliers.

Plus il y a d’appareils connectés sur le botnet, et plus l’attaque par déni de service est puissante. De fait, la plupart des appareils connectés à Internet peuvent être utilisés dans ce type d’attaque, même avec des dispositifs que l’on n’imaginait pas utiliser Internet, comme des caméras de surveillance ou des imprimantes Wi-Fi.

Sous peu le nombre d’appareils connectés qui n’est aujourd’hui que de centaines de millions va atteindre des milliards. Et comme ils ne sont pas tous correctement protégés, ce sont des proies faciles pour les botnets.

  • Lancer des campagnes de Spam

Les spams peuvent facilement envahir votre boîte de messagerie et irriguer votre équipement. Mais saviez-vous que les campagnes de spams sont en général diffusées via des zombies ? Les cybercriminels ont effet besoin de botnets pour endiguer le fonctionnement des boîtes anti-spam.

C’est l’effet boule de neige : quand un appareil est infecté, les cybercriminels utilisent à son tour l’email de son propriétaire pour envoyer des spams. Et au passage, ils ajoutent des contacts provenant d’e-mails piratés à leurs propres bases de données de spams.

  • Voler des données

Les cyberpirates ne s’intéressent pas qu’à vos listes de contacts, ils cherchent aussi à voler vos mots de passe de banque en ligne ou vos données personnelles dans vos applis mobiles. Certains chevaux de Troie peuvent aller jusqu’à changer des pages web dans votre navigateur pour hameçonner vos données bancaires et même capter  le code PIN de carte bancaire.

  • Recruter d’autres appareils

Les botnets cherchent aussi à recruter de nouveaux appareils vulnérables et à les infecter avec d’autres Trojan et malwares.

Voici quelques conseils pour vous aider à contrer les attaques de botnet :

  • Changez les mots de passe par défaut sur tous vos appareils, qu’il s’agisse de routeurs, webcams, imprimantes, appareils électroménagers intelligents ou objets connectés.
  • Faîtes les mises à jour de sécurité pour votre système d’exploitation et votre logiciel.
  • Soyez prudent quand vous effectuez des téléchargements sur des sites web car les cybercriminels propagent souvent des fichiers malveillants tels que des jeux ou des logiciels piratés.
  • Si vous téléchargez quoi que ce soit sur des trackers torrent par exemple, vérifiez tous les fichiers avec un bon programme antivirus.
  • Même si vous pensez que vous ne prenez pas de risques, installez une solution de sécurité efficace et prêtez garde quand elle vous indique des actes suspicieux.
  • Utilisez une VPN sécurisé  : Le VPN vous garantit une grande facilité d’installation, une vitesse et un débit illimité, ainsi qu’un accès à plus de 100 pays où vous connectez. Vous bénéficiez de 100% de sécurité, même lorsque vous effectuez des téléchargements et d’un nombre illimité de changement de serveurs, quel que soit le matériel que vous utilisez. Vous pouvez masquer et changer votre adresse IP en toute simplicité. De fait, le meilleur VPN vous protège, même lors d’une connexion avec un Wi-Fi non sécurisé !

Articles relatifs:

Offre Spéciale été

2 ans d'abonnement Le VPN pour €69,60!