L’assureur John Hancock surveille votre activité sportive

L’assureur John Hancock surveille votre activité sportive

Notre VPN peut servir à beaucoup de choses, regarder du contenu géo bridé, être anonyme, protéger certaines de ses données, ou échapper à certaines formes de censures étatiques. L’utilisation qui revient beaucoup dans l’actualité, c’est bien entendu la protection des informations personnelles.

Vos données ont un intérêt commercial, un prix, et les multiples exemples que nous nous efforçons de donner au travers de nos articles tendent à vous en informer. Aujourd’hui encore, voici un brillant exemple de ce phénomène.

Assurance et tracker

Vous avez une de ces montres connectées spécialisées dans les activités sportives ? Ces fameux tracker ? Et bien ils n’ont jamais aussi bien porté leur nom qu’en ce moment ! Si vous vous demandiez encore à quoi ils peuvent bien réellement servir, ne cherchez plus, nous avons la réponse.

La compagnie d’assurance américaine John Hancock vient de proposer à ses clients des réductions, à la condition que ces dits clients, partagent avec l’entreprise, les données sportives issues de leur tracker d’activité !

Pour payer moins cher, il suffit donc de partager ses données, et bien entendu, de faire régulièrement du sport et de manger correctement. La compagnie d’assurances, en plus de proposer des réductions, va également mettre en place toute une liste d’avantages pour ceux qui joueront « le jeu ». Réductions en tout genre et cadeaux seront de la partie, et iront même jusqu’au remboursement du tracker en lui-même si jamais les clients ne sont pas encore équipés.

Tracker ou traquer ?

In fine, il est facile de comprendre quel est l’intérêt des assureurs. S’assurer de la bonne santé de ses clients. Un client en bonne santé présente moins de risque, et il est normal, du point de vue d’un assureur, que celui-ci paie moins cher.

Mais cela pose beaucoup de questions connexes. Jusqu’où ira l’exploitation de ces données par exemple ? Est-ce que ce genre de pratique va se généraliser ? Pourquoi les personnes en bonne condition physique, mais dans l’impossibilité technique de faire de l’exercice seraient-elles lésées…

Ce qui peux encore plus faire frémir, c’est de se questionner, si à termes, certains accords financiers ne pourraient pas être signés entre les fabricants de tracker et les compagnies d’assurance, permettant de se passer du volontarisme des clients.

Le VPN, pas sur les tracker, mais partout ailleurs

Bien évidemment, dans un tel cas, Le VPN ne peut pas faire grand-chose étant donné que la participation à ce programme est basée sur la volonté des clients. Mais c’est encore un brillant exemple de l’incroyable valeur marchande de nos données ! Et soyons franc, si la pratique de l’entreprise John Hancock soulève beaucoup de questions, ils ont au moins l’honnêteté de la rendre publique et non obligatoire. Les différents scandales des dernières années, montrant bien, que l’utilisation de nos données à des fins publicitaires, par exemple, se font généralement sans qu’on le sache.

Vos habitudes valent de l’or ! La revente de vos informations, permettant aux entreprises de mieux cibler leur clientèle est même la principale activité commerciale d’Internet.

C’est là qu’intervient Le VPN, notre connexion chiffrée aux dernières normes de sécurité vous protège constamment de l’espionnage, en garantissant un haut niveau d’anonymat.

Articles relatifs:

Abonnez-vous aujourd'hui!

Acheter Le VPN à partir de €4,95 par mois avec la garantie Satisfait ou Remboursé pendant 7 jours et profiter d'Internet selon vos règles!

PAS DE JOURNAL

SERVEURS DANS 114 PAYS

P2P autorisé

Facile à utiliser

Garantie de 7 Jours

Assistance amicale

Bitcoin accepté

Vitesse de l'éclair