Quel avenir pour le mouvement Alt Tech et la Section 230 ?

Quel avenir pour le mouvement Alt Tech et la Section 230 ?

Le début de l’année 2021 n’est pas très prometteur. En effet, nous assistons à un bouleversement majeur dans le monde de la technologie, relatif à la nature de la censure et de la liberté d’expression. Toutefois, pour le consommateur moyen, l’avenir des Alt Tech et de la Section 230, la loi américaine qui les guide, aura plus à voir avec la sécurité personnelle qu’autre chose.

Le mouvement Alt Tech, ou « technologie alternative », est un terme qui désigne les entreprises et les services qui sont des concurrents directs des géants de la technologie comme Google, Amazon, Twitter ou Facebook. Si de nombreux utilisateurs sont prêts à opter pour des solutions rivales telles que Telegram ou Parler, ils restent préoccupés par leur sécurité.

Bien que les informations soient volontairement rendues confuses et que les médias de masse et les réseaux sociaux ne soient pas d’un grand secours dans ce processus, il y a quelques éléments que nous pouvons discerner :

  1. Les utilisateurs vont se tourner vers des plateformes plus petites
  2. Les grandes plateformes de réseaux sociaux vont devenir plus agressives
  3. Les informations privées seront davantage attaquées

Pour nous, consommateurs du monde entier, cela signifie plusieurs choses.

Avant tout, nous devons prendre davantage soin de nos données personnelles. Avec l’érosion du pouvoir des géants du Web, ils tenteront de trouver d’autres moyens de forcer les consommateurs plutôt que de les séduire.

Heureusement, la plupart des solutions existantes demeureront suffisantes pour assurer notre protection future. En nous concentrant un peu plus sur la cyber-hygiène et l’anonymat, nous devrions être à l’abri de tout ce que les « Big Tech », les hackers ou les autres entités malveillantes veulent faire avec nos informations.

Les principes de base restent les mêmes. Vous aurez notamment besoin de bons services VPN comme Le VPN afin de dissimuler votre adresse IP sur tous vos appareils. Il faudra également installer des logiciels antispyware et antivirus efficaces.

Qu’est-ce que l’Alt Tech et la Section 230 ?

Quel avenir pour le mouvement Alt Tech et la Section 230 ? | Le VPN

Le terme Alt Tech est une appellation générique qui désigne les entreprises et les services qui ne dépendent pas des grandes sociétés, mais qui offrent des services similaires. Pour faire simple, il s’agit de plateformes de médias sociaux qui ne dominent pas le secteur.

Bien que les sociétés Alt Tech puissent être assez importantes et populaires, elles ne possèdent qu’une fraction du marché par rapport aux plus grandes applications. Par exemple, si Telegram dénombre 400 millions d’utilisateurs, cela ne représente qu’un cinquième des 2 milliards de comptes de WhatsApp, qui appartient à Facebook.

La raison principale pour laquelle les utilisateurs se tournent vers ces plateformes plus petites est liée à la crainte du partage des données entre les acteurs dominants. Avec Google et Facebook (propriétaire d’Instagram et de WhatsApp) qui vendent nos informations à Amazon, nous pouvons tous nous retrouver dans une situation délicate.

La Section 230 de la législation américaine permet aux plateformes de publier et de couper des contenus sans risque de diffamation. À l’origine, cette disposition visait à protéger les plateformes de la responsabilité de leurs utilisateurs. Cependant, comme l’industrie a évolué, elle peut être utilisée pour forcer les utilisateurs à voir et à acheter ce que les entreprises veulent.

Cette situation n’est pas réjouissante et risque de devenir dangereuse si elle s’aggrave.

La liberté par l’anonymat

Lire des articles sur les querelles entre grandes entreprises peut être divertissant, mais cela ne revêt pas une importance aussi grande pour l’utilisateur moyen que sa propre sécurité et sa liberté. Même s’il est encore trop tôt pour affirmer que nos droits sont bafoués, il est toujours recommandé de rester vigilant sur la question.

Actuellement, la meilleure façon de vous assurer que vous pouvez faire tout ce que vous voulez sur Internet sans être banni consiste à ne laisser personne relier votre personne réelle à votre compte en ligne. Cela suffira à résoudre la moitié du problème.

L’autre partie consiste à utiliser simultanément autant de services différents que possible. Cela comprend aussi les médias et les outils que nous utilisons pour le travail.

1. Cachez votre adresse IP

C’est une tâche aussi facile qu’importante et qui constitue généralement la première étape si vous ne voulez pas que vos cookies permettent de remonter jusqu’à vous. Vous pouvez consulter votre adresse IP à tout moment et elle vous indiquera exactement où vous vous trouvez.

Pour cela, un bon VPN vous aidera en quelques secondes seulement. Même si vous choisissez un serveur dans le pays où vous vous trouvez, vous serez toujours protégé.

2. Utilisez un avatar

Même si vous utilisez vos vrais nom et photo sur Facebook, le passage vers les Alt Tech pourrait être le moment idéal pour bâtir votre avatar en ligne. En utilisant un personnage et non vos véritables informations, vous pourrez profiter des services sans craindre que votre identité ne soit usurpée.

Sans oublier que cela favorise grandement la créativité.

3. Changez régulièrement vos coordonnées bancaires

Enfin, vous devez également diversifier vos opérations bancaires et ne pas placer tous vos œufs dans le même panier. Vous pourriez aussi en changer de temps en temps.

Bien que l’utilisation de cryptomonnaies ne soit pas une mauvaise idée, cette solution pourrait être trop volatile pour les dépenses quotidiennes. Il est préférable de simplement changer vos informations bancaires occasionnellement pour éviter que des fuites potentielles ne vous nuisent.

Restez calme et continuez

S’il est vrai que ce à quoi nous assistons en ligne et dans la vie réelle ne semble pas idéal, nous avons connu cela par le passé. Les menaces qui pèsent sur nos données personnelles, notre sécurité et notre liberté sont un problème auquel nous sommes souvent confrontés en ligne.

Et cela signifie donc que nous disposons déjà de solutions. Si vous utilisez un fournisseur comme Le VPN pour cacher votre adresse IP et que vous faites preuve de bon sens en ne partageant pas vos informations personnelles sur Twitter, vous devriez être libre et en sécurité pour profiter pleinement de tout ce que vous souhaitez sur le Net.

New Season Offer-5

NOUVELLE SAISON, NOUVELLE PROMO !

-70% sur un abonnement de 2 ans !

PAS DE JOURNAL

SERVEURS DANS 120 PAYS

P2P autorisé

Facile à utiliser

Garantie de 30 Jours

Assistance amicale

Bitcoin accepté

Vitesse de l'éclair

Article rédigé par Vuk Mujović (traduit de l'anglais) @vukmujovic

Vuk Mujović est le fondateur de MacTíre Consulting, un analyste, expert en gestion de données, et un écrivain de longue date sur tout ce qui concerne les affaires et la technologie. Il est l'auteur de blogs, d'articles et d'articles d'opinion visant à aider les entreprises et les particuliers à se développer sans compromettre leur sécurité. Vuk est un auteur invité régulier du blog Le VPN depuis janvier 2018, où il donne son avis d'expert sur les sujets liés à la cybersécurité, la vie privée, la liberté en ligne et la protection des données personnelles. Il partage également souvent ses conseils et ses meilleures pratiques en matière de sécurité sur Internet et de sécurité numérique des particuliers et des petites entreprises, y compris certaines manières différentes d'utiliser un VPN.

Laisser une répone