1ère campagne média sur la cybercriminalité

1ère campagne média sur la cybercriminalité

La première campagne en France de sensibilisation à la cybercriminalité est lancée le 2 octobre. L’objectif de cette action est de faire en sorte que le grand public adopte une culture du risque sur Internet. Accessible sur le site hack-academy.fr, elle s’inscrit enfin dans le programme du mois européen de la sécurité qui a démarré le 1er octobre.

Avec cette opération baptisée « Hack Academy », il s’agit donc d’avoir d’inciter de façon pédagogique les citoyens à élever leur niveau de conscience aux dangers qui peuvent exister dans le cyberespace et d’inciter les français à changer leurs comportements lorsqu’ils surfent sur Internet.

L’un des messages de cette action de communication de masse est : « Sur Internet, je reste en alerte ! » L’idée est d’inciter les Français à avoir les comportements adaptés, pour lutter contre quatre dangers les plus communs lorsqu’ils naviguent sur internet : le hameçonnage (aussi appelé fishing), l’intrusion via un Cheval de Troie, l’absence de protocole de sécurité de type HTTPS lors d’un paiement et le piratage de mot de passe.

L’objectif de cette campagne de sensibilisation à la cybercriminalité est de rendre le grand public plus conscient des dangers sur le Net.

C’est le Cigref, l’organisation regroupant les responsables informatiques des 140 plus grandes entreprises françaises, qui est à l’origine de ce programme. Les 4 spots TV représentent chacun des quatre principaux dangers dans le cyberespace, avec un ton décalé qui reprend les codes de la téléréalité.

Cette campagne est également soutenue par l’Anssi (Agence Nationale de Sécurité des Systèmes d’Information) qui est elle-même rattachée au premier Ministre.

« Il faut réagir à tous les niveaux, complète Jean-Yves Latournerie, préfet chargé de la lutte contre les cybermenaces au Ministère de l’Intérieur, autre partenaire de poids de l’opération. Car le risque est effectivement très important. Les cyberattaques représentent un préjudice de 500 milliards de dollars par an et sont estimées atteindre le niveau de 3000 milliards de dollars d’ici à 2020.

L’idée est donc de faire changer les comportements : il faudrait ne plus être en posture de défiance par rapport à Internet mais être constamment vigilant. Car les cybercriminels complexifient chaque jour leurs pièges : à titre d’exemple, le vol de données personnelles donne de plus en plus lieu à des transactions sur des bourses de marché noir et très peu de personnes osent porter plainte.

Cette action de communication sera aussi évoquée lors de l’annonce de la Stratégie nationale pour la sécurité du numérique qui est prévue le 16 octobre.

Utilisez un service VPN pour ne pas être une victime de la cybercriminalité, en vous garantissant une sécurité maximum sur Internet. Avec Le VPN, vous protégez non seulement votre vie privées, mais vous vous assurez aussi que votre ordinateur et vos appareils mobiles ne soient pas pris en otage. Ainsi, nul ne pourra accéder à vos données, sans votre consentement.

Notre service Le VPN code votre connexion internet par un cryptage complexe, grâce à l’algorithme AES-256. Ce codage rend impossible toute interaction avec vos données personnelles. Chaque information que vous envoyez ira directement dans votre tunnel virtuel sécurisé. Avec Le VPN vous pouvez facilement diriger votre trafic en choisissant un serveur dans l’un des 114 pays proposés. Ainsi, grâce aux services du meilleur VPN disponible, votre connexion Internet reste sécurisée, même lorsque votre connexion a été compromise ou interceptée.

PENDANT LE MOIS DE LA CYBERSÉCURITÉ

2 ANS D'ABONNEMENT POUR €69,60 !

Laisser une répone