11 juin, mort officielle de la neutralité du net aux USA.

11 juin, mort officielle de la neutralité du net aux USA.

Rappels sur la neutralité du net et sa fin aux US

Rappelez-vous, la fin du principe de neutralité du net avait été votée en décembre 2017 par la Commission Fédérale des Communications (FCC), aux Etats-Unis, et nous avions d’ailleurs suivi cette procédure dans nos actualités.

Aujourd’hui, Le VPN revient sur cette fin de l’un des principes fondateurs d’Internet, puisque, depuis, lundi 11, cette décision américaine est officielle.

En effet, pour des raisons juridiques, principalement, il aura fallu attendre quelques mois pour que la décision du régulateur américain soit applicable. Commençons par un petit rappel, la neutralité du net est le principe, selon lequel, tout le contenu qui transite sur le réseau doit être traité par les différents acteurs en ayant la charge, de manière égalitaire. Et ce, quel que soit ce contenu, son origine, sa destination ou l’appareil auquel il est destiné. En d’autres termes, cela veut dire que votre FAI ne peut pas privilégier un email professionnel vis-à-vis du téléchargement d’un dessin animé de Dora l’exploratrice, en terme de bande passante accordée.

L’argumentaire qui a été employé afin d’arriver à l’abandon de cette règle, est que, le trafic sur le réseau est de plus en plus important, et que la neutralité empêche, ou du moins limite, les investissements et leur rentabilité, au niveau du matériel servant d’infrastructure. Pour simplifier, les acteurs structurels pensent que, l’avènement de certains services tels le streaming, le stockage dans le cloud, le téléchargement… coûte cher, et impose de se moderniser, mais qu’ils ne peuvent pas répercuter leurs investissements sur les utilisateurs de ces services.

Entre le vote en décembre et la mise en application le 11 juin, il y aura eu des tentatives pour faire invalider cette décision, mais elles ont toutes échoué, il manque 50 soutiens de sénateurs au parti démocrate pour pouvoir aller plus loin dans cette démarche.

Les conséquences de la fin de la neutralité du net

Las analystes spécialistes de ce genre de questions sont unanimes, il ne devrait pas se passer grand-chose dans l’immédiat, les FAI ne voulant pas se mettre à dos l’opinion publique. Mais c’est à termes, quand on parlera un peu moins de ce sujet que les choses devraient commencer à bouger.

Ainsi, imaginer que votre fournisseur d’accès (si vous habitiez aux USA), vous laisse le choix entre, un accès à Youtube complétement inutilisable du fait qu’il en réduise drastiquement et volontairement le débit, et un forfait, avec une option débridant ce débit vers ce site. C’est exactement ce qu’il devrait se passer dans quelques temps. Une option pour Youtube, une pour les sites de streaming, une pour les jeux vidéo, une pour le téléchargement, les possibilités et la manne financière qui en découle sont énormes.

Et si les FAI peuvent légalement privilégier un service plutôt qu’un autre, qu’en sera-t-il de la libre concurrence ? Imaginez qu’un FAI signe un accord financier avec un réseau social X. Il pourrait très bien réduire le débit de ses abonnés vers les sites concurrents Y et Z et augmenter le débit vers le site de son partenaire. Il pourrait faire de même pour les sites de commerce, de streaming…

Rien n’annonce, pour le moment, qu’une telle décision pourrait trouver un écho en Europe. Mais sachez bien, qu’avec l’utilisation d’un Vpn comme celui que l’on vous propose chez Le VPN, une telle loi, en l’état, n’aurait aucun impact sur vous. En effet, à partir du moment où vous êtes connecté à notre tunnel chiffré, même votre FAI n’a plus connaissance de la destination de vos données, rendant alors totalement inapplicable le paiement d’options spécifiques.

Articles relatifs:

Abonnez-vous aujourd'hui!

Acheter Le VPN à partir de €4,95 par mois avec la garantie Satisfait ou Remboursé pendant 7 jours et profiter d'Internet selon vos règles!

PAS DE JOURNAL

SERVEURS DANS 114 PAYS

P2P autorisé

Facile à utiliser

Garantie de 7 Jours

Assistance amicale

Bitcoin accepté

Vitesse de l'éclair