Suivi de Google : pas aussi incognito que vous le pensez

Suivi de Google : pas aussi incognito que vous le pensez

Même si cela peut sembler tout droit sorti d’un site conspirationniste, il s’avère que les grandes sociétés vous observent réellement. Le suivi de Google ne fonctionne pas comme s’il y avait un agent des services secrets qui scrute tous les écrans, mais il s’appuie plutôt sur l’intelligence artificielle (IA).

L’IA de Google recueille votre nom, vos pseudonymes, votre adresse IP, vos informations personnelles et bien plus encore. Pour la plupart des utilisateurs de services comme Gmail ou Google Chrome, la société Alphabet Corporation dispose déjà de suffisamment de données pour dérober leur identité en un instant.

Cependant, contrairement à d’autres sociétés, le risque qu’un tiers pirate Google reste minime. Les personnes capables de le faire sont déjà au service de cette société. Ici, ce qu’il faut craindre, c’est donc Google lui-même.

Heureusement, il existe des moyens de vous protéger. Profitez de ce mois de la cybersécurité dans l’Union européenne et aux États-Unis pour en apprendre davantage sur la cyberhygiène, les solutions VPN et la sécurité des données. Les fournisseurs de VPN comme Le VPN vous offrent des moyens pour assurer votre cybersécurité et vous protéger contre toutes les entités malveillantes en ligne.

Pourquoi Google vous suit-il ?

Suivi de Google : pas aussi incognito que vous le pensez. | Le VPN

En bref ? L’argent.

Cependant, Google ne ressemble pas aux autres services du Net et géants des réseaux sociaux. Concrètement, ils ne vendent pas vos données directement à des sociétés de marketing. Google utilise plutôt ces données en interne.

Alphabet Inc, société mère de Google, tire la plupart de ses revenus du programme appelé « Google Ads ». C’est le nouveau nom d’AdWords, un service qui diffuse des publicités sur d’autres sites Web.

Environ 85 % des revenus de Google proviennent des publicités, et plus ces annonces sont affichées et cliquées, plus le portefeuille de l’entreprise grossit. C’est pourquoi la société s’intéresse tout particulièrement à ce que vous recherchez et dans quel but.

Bien qu’ils ne vendent jamais ces informations à votre sujet, la quantité en leur possession est stupéfiante. Pour ceux qui n’utilisent pas de VPN ou qui ne bénéficient d’aucune autre forme de protection, Google sait probablement bien des choses sur eux. Cela va bien au-delà de n’importe quel outil de suivi d’adresse IP que l’on peut trouver sur un site classique.

Navigation pas vraiment privée

Le mode navigation privée de Chrome n’empêche en aucun cas la société de collecter et de traiter vos données. Cette fonction est simplement destinée à empêcher les autres utilisateurs de voir votre historique et donc de se moquer du fait que votre anime préféré est loli waifu ou husbando.

Pour le navigateur, c’est comme si vous n’aviez absolument rien fait. Mais toutes les données précédemment envoyées seront toujours incluses et reliées à votre adresse IP, votre vrai nom et votre adresse e-mail.

La seule chose que le mode navigation privée fait est de créer un canal séparé et de déterminer si la personne qui navigue est un invité, un ami ou s’il s’agit bien de vous, mais passé minuit.

En utilisant ce mode, vous envoyez en fait encore plus de données à Google. De cette façon, ils pourraient même découvrir vos préférences romantiques ou sexuelles. En effet, Google vous suit aussi sur les sites pour adultes comme PornHub afin de recueillir toujours plus de données.

Des recherches menées par le New York Times ont révélé que des logiciels de suivi produits par Google sont présents sur 74 % de l’ensemble des sites testés. D’autres géants du secteur des technologies font de même, notamment Facebook et Oracle.

Comment fonctionne le suivi de Google ?

Pour la plupart des informations, vous avez en réalité rempli vous-même les champs et donné l’autorisation expresse de les utiliser. Même des éléments plutôt effrayants comme le suivi de vos trajets Google Maps sont parfaitement autorisés. Pour le savoir, il fallait lire les conditions générales d’utilisation (CGU).

Même si l’option de géolocalisation n’est pas activée, mais que vous utilisez vos données mobiles, Google continuera à suivre les lieux que vous visitez. Les fournisseurs payants comme Le VPN proposent des applications VPN pour les appareils Android, il s’agit de l’un des rares moyens d’empêcher Google de suivre vos mouvements.

Ce n’est en revanche pas le cas si vous utilisez un iPhone. Avec ce modèle de smartphone, c’est Apple qui suivra vos déplacements.

Google peut collecter d’autres données par le biais sur les autres sites que vous visitez, grâce aux cookies et autres logiciels placés sur le site lui-même. De cette façon, ils savent où vous avez cliqué, combien de temps vous avez regardé quelque chose et de quelle manière cela vous a influencé.

Tout sera alors fait pour vous vendre davantage de produits et services dont vous avez besoin, et le plus vite possible.

Types de renseignements collectés

Les experts en sécurité eux-mêmes sont incapables de déterminer la quantité et le type de données. Elles peuvent être basiques, intimes ou parfois même vraiment effrayantes. De plus, l’algorithme pourra compléter les données dont il a besoin en se basant sur des modèles, et il saura même ce que vous ne lui avez pas encore dit.

C’est pourquoi vous pouvez parfois voir des annonces pour des choses que vous n’avez jamais recherchées. Google vous espionne, non pas par le micro, mais grâce à des technologies de pointe capables de deviner ce que vous voulez et ce dont vous avez besoin.

Google recueille à la fois vos données de localisation et votre historique de localisation, ainsi que les informations sur vos proches. En utilisant ces données, l’IA connaîtra vos collègues, vos amis ou votre partenaire.

Google surveille vos activités même lorsque vous employez un VPN. La différence est que dans ce cas, votre navigation est mélangée avec celle de centaines d’autres personnes qui utilisent le même serveur et masquée par le tunnel IP.

Risques liés à la collecte de vos renseignements personnels

Benjamin Franklin, père fondateur des États-Unis et mondialement connu pour son visage sur le billet de 100 $, a dit un jour : « Ceux qui peuvent renoncer à la liberté essentielle pour obtenir un peu de sécurité temporaire, ne méritent ni la liberté ni la sécurité. »

Eh bien, c’est ce que vous aurez avec la collecte de vos informations personnelles : ni liberté ni sécurité !

Tout d’abord, vos données personnelles sont en danger, ainsi que toutes vos informations bancaires, messages et données de voyage que vous pourriez avoir sur vos appareils. En compilant peu à peu les informations que vous fournissez sur des sites et en les associant à votre adresse IP, les entreprises et les hackers peuvent déterminer votre profil dans son intégralité.

Que ce soit une usurpation d’identité ou une utilisation frauduleuse d’une carte bancaire, toutes sortes d’événements indésirables peuvent découler de ces informations privées.

Et puis, il y a votre sécurité physique et celle de votre foyer. Si un hacker peut vous traquer et vous suivre partout où vous allez, il peut vendre ces informations à des cambrioleurs et espionner votre maison. Pire encore, quelqu’un peut être kidnappé de cette façon et relativement facilement.

Enfin, il existe un risque pour nos libertés fondamentales. Il ne s’agit pas de savoir « si », mais plutôt « quand » les sociétés et les gouvernements qui les assistent abuseront du pouvoir dont ils disposent pour faire taire, harceler ou même dépersonnaliser quelqu’un.

Suivi

Le suivi mené par Google n’est pas le seul type d’intrusion dans la vie privée. Toutes sortes d’entreprises, d’institutions et de groupes tentent de suivre les déplacements des simples citoyens. Dans ce domaine, Google est le meilleur.

Ils peuvent suivre votre position, repérer chaque endroit où vous allez et combien de temps vous y restez. En établissant une chronologie complète des lieux visités et de vos déplacements, l’IA essaiera de savoir où vous irez ensuite, et la plupart du temps elle y parvient.

Si vous ne savez pas ce qu’est un proxy, ce « cyber » mois d’octobre est le moment idéal pour vous informer.

Surveillance

Si vous vivez dans un pays qui ne place pas les libertés civiles au premier plan, comme la République populaire de Chine, vous êtes littéralement observé partout où vous allez.

Et même si vous vivez dans un « pays libre », vous ne pourrez pas échapper aux regards des entreprises. Ces dernières cherchent à reconnaître votre visage et à le faire correspondre avec votre carte de crédit, votre adresse électronique et votre adresse IP.

Certaines sociétés et la plupart des gouvernements ne sont pas non plus contre l’idée de pirater l’appareil photo de votre téléphone et de l’utiliser pour vous espionner vous et vos amis.

Renseignements financiers

Même si le vol de vos renseignements financiers n’est pas la pire chose qui puisse vous arriver, c’est certainement celle que vous ressentirez le plus.

Google et les autres géants des technologies ne se serviront pas sur vos comptes, mais ils surveilleront ce que vous achetez. L’utilisation de portefeuilles électroniques et d’applications similaires, ou tout simplement l’achat de produits Google, ajouteront des informations financières à votre profil.

Et si vous confiez vos renseignements bancaires à un vendeur ou à un service peu scrupuleux, il y a de fortes chances qu’ils tombent entre des mains encore plus néfastes. Les voleurs de données et les autres criminels sont prêts à utiliser vos informations pour cloner votre carte et retirer autant d’argent que possible.

Censure

Même si dans les faits, assez peu de personnes sont vraiment engagées politiquement ou socialement en ligne, cela ne signifie pas pour autant que vous ne pouvez pas être censuré. Si jamais vous vous découvriez une cause ou un grief à défendre, il y a de fortes chances que vous soyez détecté très tôt par Google et placé sur une « liste noire ».

Si l’on s’en tient aux médias américains, il pourrait sembler que ceux qui figurent sur ces listes sont généralement de droite, mais ce n’est pas le cas. De nombreux contenus qui traitent des thèmes comme ceux des minorités ou du droit du travail ont été exclus des listes de recherche et des filtres.

Le pire, c’est que ce type de censure menée par une entreprise ne l’est pas pour des raisons strictement politiques. La plupart de ces contenus sont supprimés, démonétisés ou censurés simplement car ils ne sont pas assez performants sur le plan publicitaire.

Suppression

Qu’arriverait-il si une société venait à revendiquer toutes les données qu’elle a sur vous ? Et si elle vous empêchait d’utiliser votre vrai nom, votre carte bancaire ou votre téléphone ?

Bien que le fait de dépersonnaliser quelqu’un ne se soit jamais produit officiellement en Occident, si cela devait se produire, nous ne le saurions de toute façon pas.

Avec un nombre toujours croissant de connexions et de communications en ligne, le simple fait de couper quelqu’un du réseau revient à le faire disparaître.

Avantages d’être dans le coup

La plupart des mordus de technologies vivent dans une maison connectée, avec un smartphone, un réfrigérateur intelligent, des périphériques de l’Internet des Objets et un assistant virtuel issu de l’IA constamment en ligne.

Il existe un certain nombre d’avantages à être en permanence connecté aux services modernes et il n’est pas vraiment sain de vivre comme un homme des cavernes à l’époque de l’information omniprésente. Cependant, certaines précautions doivent être prises si vous ne voulez pas que l’IA prenne le dessus sur votre vie à un moment donné.

Localisation instantanée

Si vous êtes en déplacement, surtout à l’étranger, il est judicieux d’avoir des cartes à disposition pour vous déplacer. L’utilisation de services de localisation instantanée comme Google Maps ou iMaps est très intéressante.

Cependant, il n’y a aucune raison d’être connecté à un compte Google qui contient votre vrai nom et vos informations personnelles. Vous devez toujours utiliser un VPN sur votre smartphone et un compte fantoche pour vos services de localisation.

Tout fonctionnera de la même façon pour vous, mais vous ne fournirez aucune information aux entreprises.

Paiement

Les paiements par carte bancaire sont un énorme avantage lorsque vous faites du shopping, que ce soit en ligne ou dans des boutiques physiques.

Mais évidemment, ce mode de règlement est beaucoup moins confidentiel que le liquide.

Il existe cependant un compromis à ce sujet, surtout lorsqu’il s’agit de payer en ligne. Vous pouvez toujours utiliser une carte-cadeau anonyme pour vos achats sur internet. De cette façon, vous pouvez réduire au minimum la visibilité de vos données tout en conservant l’ensemble des avantages liés à l’utilisation d’une carte.

Livraison instantanée

Il est impossible de commander quelque chose sur Amazon ou sur d’autres sites sans fournir une adresse de livraison. Vous devrez entrer à la fois votre adresse personnelle et vos données bancaires, parfois en échange d’une livraison le jour même.

Afin de protéger vos données, vous devrez être quelque peu créatif, mais sachez qu’aucune solution n’est infaillible. La meilleure chose à faire est de disposer d’une boîte postale, ou d’une autre adresse de ce type, et d’une carte-cadeau.

Réduire les risques

Tout le monde doit profiter de ce mois d’octobre consacré à la cybersécurité pour prendre conscience des risques qui se cachent sur internet. Bien qu’il y ait beaucoup de dangers sur le Web, il y a aussi beaucoup de solutions.

Certaines sont simples et d’autres un peu plus techniques. Les fournisseurs de VPN professionnels comme Le VPN offrent à la fois un chiffrement d’ordre militaire et une application gratuite de sélection de serveurs VPN où vous pouvez facilement changer et masquer votre adresse IP et votre emplacement.

Il existe en outre d’autres moyens techniques que vous pouvez utiliser au quotidien. La mise à jour de votre système d’exploitation et l’installation d’un outil anti-malware sont un bon début.

Enfin, certaines solutions requièrent un peu plus de créativité et vous devriez les utiliser dans la mesure du possible. Il est essentiel de respecter une cyberhygiène et de faire attention aux endroits où vous laissez vos informations.

Utilisation d’un VPN

Il y a une énorme différence entre l’utilisation d’un VPN ou d’un serveur proxy gratuit et l’utilisation d’un service payant. Même le meilleur des VPN gratuits ne sera pas suffisamment sécurisé et peut même constituer un risque.

Les fournisseurs payants garantissent quant à eux votre sécurité et votre anonymat. De plus, des sociétés comme Le VPN proposent des applications qui fonctionnent sur toutes les plateformes, ainsi que des solutions innovantes comme l’Open VPN.

Cyberhygiène

La propreté est aussi importante en ligne que dans la vie réelle. Bien qu’il s’agisse d’un concept relativement nouveau, la cyberhygiène prend de plus en plus d’importance. Avec toutes les informations financières, les données personnelles et les contenus privés que nous détenons sur nos téléphones, nous devons être conscients de ce qui peut se passer s’ils sont volés.

C’est pourquoi vous devez être attentif et nettoyer vos appareils. Vous devez disposer d’un disque dur externe afin de conserver tous les contenus délicats en lieu sûr, laissant ainsi votre ordinateur ou votre téléphone propre.

Il est également recommandé de changer vos mots de passe et d’effacer vos informations en ligne aussi souvent que possible. Bien que vous ne puissiez pas empêcher le suivi Google d’accéder à votre appareil Android, vous pouvez au moins dissocier ce compte de votre nom et de vos informations personnelles.

Création d’un personnage

Vous avez peut-être déjà entendu que ceux qui n’utilisent pas leur vrai nom en ligne ne sont que des trolls qui veulent harceler tout le monde. Ceux qui affirment cela sont généralement ceux qui vous harcèlent en ligne et hors-ligne.

Il peut être pertinent de se créer un alias et d’en changer régulièrement. Vous n’avez pas besoin d’en faire trop en utilisant les détails d’un personnage complet de Donjons et Dragons, un nom et un lieu aussi éloignés que possible de votre domicile réel sont suffisants.

Conclusion

Vous vous êtes sans doute déjà demandé si les grandes sociétés vous suivent… eh bien la réponse est clairement oui. Le suivi de Google est si répandu qu’il n’y a probablement pas une seule personne en ligne qui n’est pas traquée d’une manière ou d’une autre.

Bien que vous ne puissiez pas empêcher Google de vous pister, vous pouvez lui fournir de fausses informations. L’utilisation du VPN payant Le VPN pour masquer votre adresse IP et votre emplacement, sans oublier la création d’un alias pour masquer votre véritable identité, perturbera Google et protégera donc votre vie privée.

En ce mois d’octobre, prenez le temps de découvrir comment vous pouvez renforcer votre cybersécurité et passer du bon temps en ligne.

OFFRE SPÉCIALE ANNIVERSAIRE LE VPN!

2 ANS D'ABONNEMENT POUR €69,60 PENDANT 9 JOURS UNIQUEMENT!

Laisser une répone