Sécurité dans le cloud et protection de vos données

Sécurité dans le cloud et protection de vos données

Dans le monde actuel où règnent le piratage et le hameçonnage, la sécurité dans le cloud et la protection des données sont devenues cruciales pour les entreprises et les utilisateurs privés. De plus, le cloud a évolué en un lieu où chacun se rencontre et échange des informations. Cependant, comme chaque type de plateforme de cloud computing présente son propre éventail de défis et de problèmes de sécurité, vous devez renforcer votre protection par le biais de mesures de sécurité supplémentaires.

Bien que la sécurité du cloud soit réussie à bien des égards, elle n’est pas infaillible. La réalité est que les pirates informatiques peuvent quand même accéder aux fichiers stockés dans le nuage. Dans ce contexte, l’un des plus grands risques liés au stockage de données dans le cloud est la confidentialité.

Bien que de nombreuses plateformes de cloud computing comme Microsoft Azure, Google Cloud et Amazon Web Services offrent différents paramètres de sécurité, il est essentiel de les configurer correctement. Voici quelques-uns des principaux facteurs qui séduisent les personnes qui confient leurs données, parfois vulnérables, à ces plateformes :

  1. Flexibilité
  2. Accessibilité
  3. Évolutivité

En général, la principale erreur consiste à penser que le fournisseur de cloud est garant de vos données. En réalité, les services de cloud computing sont uniquement chargés de préserver la sécurité des produits logiciels et matériels qu’ils apportent. Parallèlement, le consommateur demeure responsable de la sécurité de ses données.

L’une des meilleures choses à faire pour protéger votre vie privée quand vous vous connectez à un espace de stockage dans le nuage est d’utiliser Le VPN. Celui-ci crée en effet un tunnel sécurisé qui vous tiendra à l’écart de toute atteinte et violation. Ainsi, vous serez nettement plus en sécurité.

Plus le mot de passe est fort, plus la protection est forte

Sécurité dans le cloud et protection de vos données. | Le VPN

On estime que plus de 75 % des cyberattaques sont dues à des mots de passe faibles. Cela signifie que vous devez faire preuve d’une grande prudence lorsque vous créez les vôtres. Un mot de passe fort est un élément clé pour empêcher le piratage des informations.

En règle générale, vous ne devriez pas utiliser un mot de passe qui comporte moins de huit caractères. En outre, il convient d’éviter de mentionner des informations comme votre date d’anniversaire, votre nom ou celui de vos proches, car elles sont plus faciles à pirater.

Dans l’idéal, votre mot de passe doit contenir des lettres majuscules et minuscules ainsi que quelques symboles et chiffres. Il est prouvé que ces derniers sont les plus difficiles à hacker. Toutefois, pour plus de sécurité, pensez à mettre à jour vos mots de passe régulièrement.

Une couche de sécurité supplémentaire avec l’authentification à deux facteurs

Comme vous le savez sans doute déjà, l’époque où vous pouviez sécuriser votre compte avec uniquement un nom d’utilisateur et un mot de passe est révolue depuis longtemps. Ainsi, vous devez toujours chercher à fournir une couche supplémentaire de sécurité. L’une d’entre elles à ajouter est la bonne vieille authentification à deux facteurs.

En général, l’authentification à deux facteurs repose sur quelque chose que vous « avez », quelque chose que vous « savez » ou quelque chose que vous « êtes ». La façon la plus simple et la plus couramment utilisée pour mettre en place cette couche de sécurité supplémentaire est donc la vérification de quelque chose que vous « savez ».

Concrètement, cela signifie qu’on vous posera une question personnelle à laquelle seuls vous ou vos proches pourrez répondre. Les questions varient généralement de « Quel était le nom de votre premier chien ? » à « Où vos parents se sont-ils rencontrés ? ». Pour ces questions, les hackers ne peuvent pas faire de recherches pour trouver la réponse. Les chances que votre compte soit piraté sont donc réduites au minimum.

La deuxième façon la plus courante de procéder à une authentification à deux facteurs est avec quelque chose que vous « avez ». Étant donné qu’aujourd’hui, presque tout le monde dispose d’un smartphone qu’il transporte partout, la vérification de votre identité en recevant un code à usage unique par SMS est devenue l’une des méthodes les plus populaires d’authentification multifacteur.

Enfin, la méthode de vérification par quelque chose que vous « êtes » est basée sur la biométrie, comme la reconnaissance du visage, des empreintes digitales ou de la voix. Cette approche de vérification demeure la moins utilisée de toutes.

Chiffrez vos données avant qu’elles n’arrivent dans le cloud

De nos jours, de nombreux services de cloud sont disponibles. Mais la vérité est que la majorité d’entre eux ne proposent pas de chiffrement de bout en bout, du moins pas par défaut. Par conséquent, si la connexion entre le serveur et votre appareil est généralement sécurisée, les données stockées sur le serveur ne le sont pas.

Que vous soyez une personne qui affirme ne rien avoir à cacher ou que vous soyez plutôt de genre discret et prévenant, il est toujours bon d’utiliser une protection sur Internet. Cependant, ce qui est sûr sur Internet, c’est que les choses ne vont pas dans le sens d’une amélioration.

Le chiffrement de vos données avant de les envoyer dans le nuage vous apportera cette couche supplémentaire de protection. Et le plus intéressant dans tout ça, c’est que vous n’avez pas besoin d’être un génie pour franchir cette étape.

Les logiciels de chiffrement sont généralement faciles à utiliser. Et même si vous ne voulez pas payer, de nombreux outils de chiffrement gratuits existent. En définitive, mieux vaut prévenir que guérir.

Un VPN vous épargnera bien des maux de tête

Bien que le cloud computing et les VPN soient à la base deux choses différentes, elles sont tout aussi importantes si la sécurité de vos données est un sujet de préoccupation. Un VPN crée un chemin sécurisé qui écarte toute violation lors de la connexion au stockage dans le nuage. Par conséquent, il est fortement recommandé d’en utiliser un.

Vous trouverez plusieurs types de fournisseurs de VPN. Chacun d’entre eux présente un ensemble d’avantages et d’inconvénients et un prix particulier.

En fin de compte, les fournisseurs de VPN comme Le VPN sont là pour assurer votre sécurité en ligne. C’est pourquoi vous ne devriez pas en faire l’économie.

Connected-v3-100x100

ABONNEZ-VOUS AUJOURD'HUI

Acheter Le VPN à partir de €4,95 par mois avec la garantie Satisfait ou Remboursé pendant 30 jours et profiter d’Internet selon vos règles!

PAS DE JOURNAL

SERVEURS DANS 100 SITES

P2P autorisé

Facile à utiliser

Garantie de 30 Jours

Assistance amicale

Bitcoin accepté

Vitesse de l'éclair

Article rédigé par Vuk Mujović (traduit de l'anglais) @vukmujovic

Vuk Mujović est le fondateur de MacTíre Consulting, un analyste, expert en gestion de données, et un écrivain de longue date sur tout ce qui concerne les affaires et la technologie. Il est l'auteur de blogs, d'articles et d'articles d'opinion visant à aider les entreprises et les particuliers à se développer sans compromettre leur sécurité. Vuk est un auteur invité régulier du blog Le VPN depuis janvier 2018, où il donne son avis d'expert sur les sujets liés à la cybersécurité, la vie privée, la liberté en ligne et la protection des données personnelles. Il partage également souvent ses conseils et ses meilleures pratiques en matière de sécurité sur Internet et de sécurité numérique des particuliers et des petites entreprises, y compris certaines manières différentes d'utiliser un VPN.

Laisser une répone