Comment Fonctionne le Chiffrement des Données ?  Les 7 Choses à Savoir sur le Chiffrement des Données

Comment Fonctionne le Chiffrement des Données ? Les 7 Choses à Savoir sur le Chiffrement des Données

Le principe de base du chiffrement des données est très simple. Deux parties disposent de clés de chiffrement et déchiffrement, et s’envoient des informations et données entre elles. Si elles sont interceptées, il est impossible de les décoder. Bien que la notion de base soit plus que simpliste, le véritable procédé ne l’est pas vraiment. Comme toujours, la perfection est aussi l’ennemi du bien, car si un chiffrement est impossible à décoder par le destinataire, il devient inutile. Dans le même temps, si un système est trop simple et rapide à déchiffrer, l’intérêt peut être remis en cause. Tout système de qualité s’efforce d’atteindre un niveau optimal, car les informations et les données doivent être envoyées rapidement, mais elles doivent toujours être sécurisées. Par exemple, un VPN est le parfait exemple de chiffrement rapide et sûr, car il est basé sur l’absence de points faibles et le masquage des adresses IP d’un grand nombre de personnes. Les fournisseurs de VPN de qualité comme Le VPN se concentrent davantage sur l’idée que l’utilisateur ne devrait jamais être en danger, et non que le code en lui même ne devrait jamais être brisé. Heureusement, les professionnels qui cherchent à protéger vos données ont tellement l’habitude, que n’importe quel voleur d’identité aurait plus vite fait de tout simplement inventer une nouvelle identité, plutôt qu’usurper celle d’une autre personne.

Le chiffrement n’est pas une invention récente, il est en fait plus ancien que l’écriture elle-même, mais avec l’avènement des ordinateurs, les codes sont devenus plus élaborés et beaucoup plus complexes. De toute évidence, les processeurs utilisés pour briser ces codes sont eux aussi devenus plus puissants. Mais, comme certains le savent peut-être, le maillon faible du chiffrement n’est pas le code lui-même, mais plutôt les personnes qui se trouvent des deux cotés. Si la personne qui a la clé est celle qui vole l’information, aucun code au monde ne pourra éviter cela.

Qu’est-ce que le Chiffrement des Données ?

Pour être bref, le chiffrement est un moyen de modifier la forme des données de façon à ce qu’elles soient inutiles, à moins d’être vues via une méthode définie. Pour ce faire, on peut utiliser une clé ou une méthode de déchiffrement qui est connue par les deux parties. Le chiffrement numérique est un peu plus complexe que celui effectué avec un stylo et du papier, mais il est basé sur les mêmes principes.

Il existe deux types de chiffrement, chacun utilisant plusieurs méthodes différentes pour brouiller et lire toute information nécessaire. Le plus courant est le chiffrement symétrique, où l’expéditeur et le destinataire utilisent tous deux la même clé pour chiffrer et déchiffrer le message. L’autre est asymétrique, et dans ce cas, l’expéditeur et la destination n’utilisent pas le même code pour chiffrer et déchiffrer le message.

Entre les deux parties, la seule chose visible pour une personne non désirée est le texte chiffré, qui ressemble à un tas de charabia et de symboles aléatoires. Comme la plupart des données, y compris les médias, peuvent être représentées textuellement, elles peuvent être chiffrées, ce qui rend impossible leur lecture sans clé de chiffrement et permet de sécuriser les données sensibles quel que soit leur type.

Enfin, une chose doit être comprise avant de se familiariser avec le chiffrement : « Chiffrer, c’est ennuyeux ». Dans les films, on voit des agents secrets qui lisent des messages codés avec une coupe de champagne dans une main et un pistolet dans l’autre. En réalité, ceux qui font ce travail sont rarement des rois de la gâchette, mais plutôt des mathématiciens capables de réparer les codes, algorithmes et clés de chiffrement afin de fournir à chacun la capacité de résister à toute attaque.

Histoire du Chiffrement

L’information, c’est le pouvoir, aujourd’hui et depuis toujours. Si vous voulez avoir le dessus, vous avez besoin d’informations et votre ennemi ne doit pas en avoir. En raison de ce jeu de dupes, les premiers types de chiffrement ne l’étaient en fait pas du tout, mais il s’agissait de sons. Les commandants avaient des trompettes complexes qu’ils utilisaient pour que l’ennemi ne sache pas ce qui se préparait. Et il y avait des gens de l’autre côté qui essayaient de briser ces codes et de comprendre la situation avant qu’il ne soit trop tard.

L’un des codes cryptés les plus connus depuis l’Antiquité est le code de permutation, où l’alphabet entier est bousculé, et une lettre est échangée avec une autre. La plupart des gens sont familiers avec ce type de codage, car il était par exemple fréquent de le trouver au dos des boîtes de céréales. Il s’agit d’un chiffrement symétrique très simple, mais néanmoins efficace.

Avec le temps, le chiffrement et la cryptanalyse sont devenus de plus en plus courants et beaucoup plus complexes. Par la suite, l’efficacité de la langue pour chiffrer les messages s’est épuisée, et il a fallu se tourner vers les mathématiques. Le calcul simple est devenu le calcul avancé, puis le calcul irrationnel, et nous en sommes arrivés à un stade où les lettres sont revenus dans ces calculs.

Que Signifie le Chiffrement des Données Aujourd’hui ?

Il y a soixante-cinq ans, il était assez facile de distinguer les personnes qui essayaient de dérober vos données : elles portaient des bottes, marchaient en canard et vous saluaient avec un drôle de mouvement de moustache. Ce n’est toutefois plus aussi simple, car les personnes intéressées par vos informations peuvent aller des représentants du gouvernement aux dirigeants d’entreprises, en passant par les solitaires de la province russe de Toungouska qui tentent de voler vos informations bancaires, sans autre motif que celui de prouver qu’ils en sont capables.

De plus, ce ne sont pas des informations secrètes que les gens recherchent, mais vos données personnelles. Certaines personnes pensent qu’elles n’ont pas besoin d’antivirus et d’une connexion VPN car elles n’ont rien de sensible sur leurs appareils, mais c’est généralement très loin de la vérité, car ils possèdent leur propre identité à l’intérieur. Vous n’avez peut-être pas beaucoup d’argent sur votre compte bancaire, mais vous avez peut-être une solvabilité enviable, ce qui signifie que quelqu’un pourrait prendre une carte de crédit à votre nom et vous endetter de milliers d’euros avant que vous ne le remarquiez.

Vous n’êtes peut-être pas ciblé directement, mais si vos informations sont déjà facilement accessibles, il est probable que vous soyez davantage attaqué qu’une personne qui accède à internet de manière anonyme via un VPN.

7 choses importantes à savoir sur le chiffrement des données. | Le VPN

7 Choses à Savoir sur le Chiffrement des Données

Voici quelques notions de base, dont certaines idées reçues très couramment véhiculées. Il ne s’agit pas de vous apprendre à encoder et chiffrer vos informations et données personnellement, mais vous aurez peut-être plus de facilité à trouver la bonne protection. Comme il s’agit d’un aspect souvent mystérieux de la protection sur internet, vous pourriez trouver de nombreuses affirmations en ligne sur l’existence d’un cryptage parfait et sur le fait que certaines solutions ont des propriétés tout sauf magiques.

Comme pour tout le reste, si cela semble trop beau pour être vrai, c’est généralement parce que ce n’est pas vrai. Si quelqu’un vous garantit une « sécurité parfaite », vous devriez lui demander comment il lutterait contre une personne plus intelligente et plus riche qu’elle.

Un bon exemple est Le VPN, qui est un fournisseur de réseau privé virtuel professionnel et qui utilise les chiffrements les plus avancés du marché. Ici aussi, votre sécurité n’est pas garantie par le code, mais par le protocole. Et si une défaillance apparaît, vous serez déconnecté du serveur. Le fournisseur VPN ne jouera pas avec votre sécurité et ne laissera jamais ses utilisateurs avec un seul chiffrement pour les protéger.

1. Un code incassable n’existe pas

Les codes sont conçus par des personnes, et même lorsqu’ils sont conçus par des machines, ces machines sont elles aussi créées par des personnes. Bien que ces méthodes de chiffrement soient extrêmement complexes et qu’il faille énormément de temps et de puissance de traitement pour les casser, cela finira par se produire. C’est pourquoi les systèmes de chiffrement sont mis à jour si souvent, car ceux qui sont doués pour déchiffrer ces codes auront toujours un temps de retard sur ceux qui les créent.

Si vous remarquez une affirmation selon laquelle un code est « incassable », vous devriez toujours demander à cette personne les raisons pour lesquelles il affirme cela. Pensez au Titanic qui était réputé insubmersible, malgré le fait que celui-ci était très grand et polyvalent, il a sombré. Nous pouvons effectuer un parallèle avec les codes et même si ceux-ci sont présentés comme incassable, il faut toujours être prêt à ce que cela arrive ou jour ou l’autre.

2. Il est plus facile de pirater un humain

La plupart des pirates informatiques ne se donnent même pas la peine de déchiffrer un code. Il est beaucoup plus facile d’appeler par téléphone et de prétendre que vous êtes un commercial ou un employé de banque voulant simplement confirmer un paiement, que d’essayer de casser un chiffrement 128 bits ou essayer d’intercepter un tunnel VPN.

De cette façon, le chiffrement n’est pas réellement cassé, mais une personne mal intentionnée a maintenant la clé, ce qui signifie que toutes les données ayant le même chiffrement sont compromises. Même s’il y a beaucoup de modulation, ce n’est pas un problème, sauf pour la personne qui a été dupée, mais quand on parle d’une banque ou d’une institution gouvernementale, cela pourrait être catastrophique pour toutes les personnes ayant des liens avec ces entités.

3. Ne divulguez pas vos informations

La plupart des atteintes à la sécurité se produisent parce qu’une entité malveillante vous cible en priorité. Divulguer votre identité tout en suggérant que vous possédez des informations précieuses est un bon moyen de lancer un défi à quelqu’un qui veut vraiment casser les chiffrements et pirater vos appareils. Même avec des chiffrements faibles, il est relativement facile d’être en sécurité si personne ne se concentre directement sur vous, mais si un organisme tel que le gouvernement veut vraiment savoir ce que vous faites, il va employer beaucoup de ressources et de puissance de traitement pour intercepter vos données et obtenir vos clés de chiffrement.

Des pratiques telles que le « flexing », où des personnes font la promotion de leur style de vie et de leurs comptes bancaires sur les réseaux sociaux, sont probablement le meilleur moyen de se faire attaquer.

4. Restez incognito

Pour compléter le point précédent, il est important de vous défendre en tant que cible et dissimuler votre identité en ligne autant que possible. Masquer votre adresse IP à l’aide d’un VPN ne protégera pas seulement votre connexion avec un tunnel et de multiples protocoles, mais mélangera également vos données avec des milliers d’autres.

Pour le pirate informatique, il est possible qu’il consacre beaucoup de temps, de ressources, de puissance de traitement et qu’il finisse par subir des conséquences juridiques pour briser un chiffrement, simplement pour obtenir des renseignements sur une personne qui ne possède aucune information personnelle dans son appareil et utilise internet uniquement pour regarder des vidéos de chat. Bien que la plupart des hackers n’ont rien contre les chats, il existe des moyens moins risqués pour obtenir ces vidéos.

5. Redondance, redondance, redondance… redondance

Une question souvent posée par les utilisateurs qui adoptent des mesures de sécurité payantes est de savoir pourquoi il existe tant de mesures de sécurité et si cela signifie que ces mesures sont insuffisantes individuellement. En réalité, des mesures comme le tunnel VPN sont presque impossibles à casser, mais les professionnels savent qu’il n’y a pas trop de redondance.

Même les chiffrements effectués sous Data Encryption Standard (DES) sont multiples et doivent être décryptés d’une façon particulière pour pouvoir être lus. Des normes plus strictes, comme l’Advanced Encryption Standard (AES), utilisent un chiffrement de 128, 192 ou 256 bits et même si elles sont pratiquement incassables à l’heure actuelle, la plupart des entreprises et des gouvernements qui les utilisent cryptent en plus les renseignements les plus sensibles. Le VPN utilise un code AES-256 comme chiffrement VPN, et fait toujours preuve de vigilance en disposant de nombreux serveurs, afin de passer de l’un à l’autre en cas d’urgence.

6. Ne laissez pas de miettes

Comme mentionné précédemment, la plupart des chiffrements ne peuvent pas être brisés par la force brute, mais plutôt en attaquant les points faibles autour des clés de chiffrement et en exploitant les défauts des humains qui travaillent sur le système, ou des utilisateurs qui ne font preuve de vigilance quant à leur sécurité.

La collecte des miettes laissées par les cookies, les commentaires et d’autres activités est le meilleur moyen d’obtenir des données sans attaquer directement les serveurs ou les dispositifs. Ces miettes sont essentielles pour déchiffrer le code, car elles peuvent contenir des données qui sont à la fois chiffrées et en clair, alimentant ainsi le processus de décryptage.

7. Si vous ne payez pas pour le service, vous êtes le produit

C’est une expression très courante sur internet, cela s’applique aux utilisateurs qui essaient de trouver le moyen parfait de crypter leurs données sensibles et de les protéger des regards indiscrets. Après une recherche rapide, les personnes intéressées par la sécurité de leurs données se verront offrir un service gratuit de VPN ou antivirus, offrant le chiffrement de toutes vos données et l’utilisation des méthodes les plus avancées. Le plus souvent, vous pourrez apercevoir des noms comme NSA, NASA, CIA, ou autre. Fuyez-les comme la peste.

Tous les protocoles de chiffrement utilisés par le gouvernement américain sont « open source », vous pouvez même les consulter en ligne, et c’est en fait la façon dont ils sont utilisés qui les rend si forts. De plus, les personnes faisant la promotion de tels mensonges veulent généralement que vous deveniez complice d’une attaque HDM (Homme du Milieu), qu’elles mèneront à votre encontre.

Utilisez toujours un service réputé, qui bénéficie de nombreux retours positifs de la part des utilisateurs et qui est en mesure d’expliquer son processus ou sa protection. Des entreprises reconnues comme Le VPN existent depuis un certain temps et sont en contact permanent avec leur communauté. La facilité de communication est un bon indicateur de la légitimité de l’entreprise, car les individus et les entreprises malveillants utilisent généralement plus de ressources pour dissimuler leur identité que la vôtre.

N’ayez pas Peur de Naviguer en Ligne

Lorsque l’on parle de sécurité des données, le ton est soit sombre, soit très prudent. Tenez compte du fait que les experts en sécurité sur internet passent leurs journées à faire face aux attaques, aux failles de sécurité et aux personnes qui tentent de révéler des données chiffrées. Même si tout le monde doit être prudent, cela ne doit en aucun cas vous empêcher en tant qu’utilisateur d’accéder à internet et de vous sentir détendu pendant que vous consultez votre contenu préféré en ligne.

Ce que vous devriez faire, c’est consacrer un peu de temps chaque mois à la sécurité de vos données et vous assurer que votre VPN est opérationnel, que votre système d’exploitation est à jour et que tous vos protocoles de sécurité sont actifs. Une petite dépense pour utiliser un service payant et un peu de temps pour l’installer vous permettront de passer du temps en ligne en toute sécurité et en toute tranquillité.

Conclusion

Le chiffrement est une notion ancienne, mais contrairement à l’époque où il n’était utile qu’aux rois et aux généraux de l’armée, c’est aujourd’hui devenu un élément important pour tous. Nous divulguons tous de nombreux renseignements personnels tous les jours, et nous devons les protéger.

Les utilisateurs ordinaires ne doivent pas avoir peur d’utiliser un service en ligne, mais ils doivent prendre certaines mesures pour se protéger. Disposer d’un service VPN fiable tel que Le VPN pour masquer les adresses IP et connecter vos appareils via un tunnel de chiffrement est probablement le meilleur moyen de rester protégé, car ces services ont toute une série de fonctions de protection pour l’utilisateur même si une attaque survient.

Enfin, toutes vos données sensibles doivent être protégées par un chiffrement fort et chaque utilisateur doit rester prudent en ligne afin de ne pas divulguer des informations censées rester confidentielles. Si vous combinez cryptage 256 bits et bon sens, votre expérience sur internet restera très agréable.

Articles relatifs:

PENDANT LE MOIS DE LA CYBERSÉCURITÉ

2 ANS D'ABONNEMENT POUR €69,60 !