La censure sur Internet s’accélère

La censure sur Internet s’accélère

La censure sur Internet s’accentue et ce pour la 6ème année consécutive. Qu’il s’agisse de pétitions en ligne, d’échanges sur les réseaux sociaux ou de photos mettant en cause le comportement des dirigeants de certains pays…toutes les occasions sont bonnes pour intensifier la censure sur Internet. Et le chiffre est éloquent : deux tiers des internautes mondiaux seraient désormais censurés par les gouvernements.

Ces observations proviennent d’un rapport publié par Freedom House qui fait état que la liberté d’expression sur internet a encore diminué cette année. L’organisation met en cause notamment les restrictions appliquées par les gouvernements concernant l’accès aux réseaux sociaux. L’étude a été menée dans 65 pays. Elle représente quasi 88% de la population mondiale connectée à Internet que ce soit via des sites ou des applications par exemple. Et forcément les champions de la censure sur Internet sont la Chine, la Syrie et l’Iran. L’étude ne prend toutefois pas en compte la Corée du Nord.

Ainsi, d’après Freedom House, l’année 2016 aurait été marquée par la censure des outils de discussion comme WhatsApp ou Telegram. Cette dernière application a été pointée du doigt pour avoir servi de plateforme de communication pour permettre de préparer des attentats perpétrés par des jihadistes. La possibilité de créer des groupes de discussion dont les messages sont cryptés pose d’ailleurs de vrais soucis aux forces de l’ordre. Quant à WhatsApp, il a été bloqué dans 12 pays cette année, notamment au Bangladesh ou en Éthiopie pour limiter l’écho de manifestations civiles.

Freedom House mentionne aussi que durant l’année 2016, ce ne sont pas moins de 24 gouvernements qui ont bloqué ou limité l’accès aux réseaux sociaux, contre 15 en 2015. Sur les 65 pays qui font partie de l’étude de Freedom House, 34 d’entre eux ont vu leurs restrictions s’amplifier en 2016. On peut notamment citer le Brésil ou la Turquie qui sont désormais respectivement « partiellement libre » et « non libre » suite à de sévères répressions sur Internet. En France, même si le score est en baisse avec une note de 25 (sachant que 100 signifie une restriction totale et 0 une liberté totale), nous restons un pays considéré comme libre.

Ces restrictions sont bien évidemment des moyens pour les différents gouvernements de lutter contre les outils que les autorités ont du mal à contrôler et qui portent préjudice au pouvoir en place. Freedom House indique ainsi qu’en Égypte, un étudiant de 22 ans a été condamné à une peine de 3 ans de prison pour avoir retouché et publié sur Facebook une photo du président Fattah al-Sisi en lui apposant des oreilles de Mickey.

En utilisant un VPN, vous serez en mesure de masquer votre adresse IP et de maintenir ainsi votre navigation privée, afin de  contourner toute surveillance ou tentative de piratage. Vous pourrez donc accéder à tous les réseaux sociaux de votre choix sans limite ! Aucun log n’est conservé par le VPN, votre navigation est donc totalement anonyme et sécurisée.

Offre Spéciale été

2 ans d'abonnement Le VPN pour €69,60!

Laisser une répone