Où le Bitcoin est-il illégal ? Obtenez votre part du gâteau

Où le Bitcoin est-il illégal ? Obtenez votre part du gâteau

Il ne fait aucun doute que les cryptomonnaies sont l’avenir. Même si cela prendra peut-être des années, des décennies ou des siècles, les cryptomonnaies sont indéniablement un outil très efficace. Actuellement, se questionner sur la légalité du Bitcoin pourrait être une préoccupation majeure pour ceux qui pratiquent le minage et ceux qui tradent, mais, à un moment ou un autre, il deviendra une monnaie de référence.

Les cryptomonnaies, dont le Bitcoin (BTC), possèdent un grand nombre de qualités que l’argent classique devrait posséder dans son système. Elles sont le résultat d’une énergie employée afin d’élaborer un processus mathématique. L’augmentation de la vitesse et de l’efficacité des processeurs favorise l’inflation, alors que la hausse de la demande en énergie vient contrebalancer cet équilibre.

Mais ces échanges commerciaux décentralisés et non supervisés à l’échelle mondiale bouleverseront un grand nombre de personnes puissantes et armées. Jusqu’à présent, le fait que les gouvernements possèdent des armes a contribué à établir leur autorité. C’est pourquoi nous devons nous attendre à ce que certains d’entre eux tentent d’interdire ou de dissuader l’utilisation de ce type de monnaies.

Heureusement, le réseau mondial qui a fait des cryptomonnaies une réalité peut aussi les sécuriser et les rendre anonymes. L’utilisation d’un VPN fiable et professionnel peut vous permettre d’effectuer toutes vos transactions rapidement et facilement. Les fournisseurs de VPN payant comme Le VPN possèdent des serveurs dans plus de 120 pays et masqueront votre adresse IP face à toute personne au service du gouvernement.

Avantages des cryptomonnaies

La plupart des prévisionnistes s’accordent à dire que les véritables avantages des cryptomonnaies comme le Bitcoin ne se sont pas encore manifestés. Mais, en attendant, l’utilisation de ces devises numériques présente plusieurs avantages dans le monde réel.

Tout d’abord, la façon dont cette monnaie est produite et distribuée est décentralisée et n’est réglementée par aucun gouvernement. Aucune autorité n’est en mesure de révoquer ou geler vos fonds, surtout si elle ne sait même pas qu’ils vous appartiennent.

Le deuxième avantage est l’équilibre constant entre les producteurs de la monnaie, les « mineurs », et le marché en général.

Enfin, les transactions sont totalement sécurisées. Contrairement à l’argent liquide qui peut être contrefait, de fausses cryptomonnaies ne serviraient à rien, car les hachages ne correspondraient pas. Il est donc impossible de vendre ou d’acheter avec de fausses cryptomonnaies.

Risques liés à l’utilisation des cryptomonnaies

Parmi les deux principaux risques liés à l’utilisation des cryptomonnaies, l’un est d’ordre personnel et l’autre principalement économique.

Le risque personnel résulte de l’anonymat et du manque de contrôle. Si la clé de votre portefeuille privé est dérobée, tous vos fonds peuvent être employés à mauvais escient et acheminés n’importe où. C’est un vol d’argent, sauf que vous ne pourrez pas pointer du doigt la personne directement impliquée puisque toute trace sera perdue juste après les faits.

Le risque économique est celui de l’impossibilité matérielle d’utiliser les cryptomonnaies actuelles comme des produits financiers. Cela signifie qu’aucune banque ou personne raisonnable ne vous accordera de prêt en utilisant des Bitcoin. Bien que la conclusion d’un tel contrat soit possible, le marché est encore trop jeune et trop volatil pour que quiconque puisse avoir recours à cette méthode dans le cadre de ses activités quotidiennes.

Pourquoi certains gouvernements sont-ils anti-cryptomonnaies ?

En fonction des gouvernements et des cultures, les autorités peuvent aussi avoir des réticences quant au fait que des personnes ordinaires utilisent des cryptomonnaies comme le Bitcoin. Mais, le plus souvent, les arguments portent sur des questions économiques, de sécurité et d’autorité.

Avant l’avènement d’internet, les hommes armés que nous appelons habituellement les militaires étaient très efficaces pour faire en sorte que la population fasse ce qu’on lui dit. Cependant, il reste très compliqué pour le fisc de vous forcer à payer quoi que ce soit lorsque vous vivez à Mezhdurechensk, dans l’oblast de Kemerovo, au fin fond de la Russie.

Le fait que vous puissiez payer vos biens et services dans le monde entier, à partir d’un compte anonyme, sans laisser beaucoup de traces signifie que le gouvernement n’est pas en mesure de suivre vos achats.

Où trader des Bitcoin ?

Si vous voulez savoir si le Bitcoin est illégal dans votre cas, vous devez connaître les lois du pays dans lequel vous vivez. Posséder des Bitcoin est parfaitement légal dans la plupart des pays, mais cela ne signifie pas que vous pouvez tout simplement vous détendre.

Certains pays interdisent le trading de toute cryptomonnaie ou son utilisation comme moyen de paiement. D’autres acceptent cette forme de paiement en totalité, mais imposent des taxes élevées sur toutes les transactions.

La façon dont vous utiliserez les cryptomonnaies dépendra fortement de votre objectif final. Si vous voulez seulement tester le système avec quelques transactions simples ou tenter de miner des cryptomonnaies, cela peut se faire depuis pratiquement n’importe quel pays. Mais, si vous voulez acheter et échanger des Bitcoin ou d’autres cryptomonnaies avec des devises nationales, vous pourriez vous heurter à quelques problèmes.

Heureusement, en utilisant un VPN en ligne, vous pouvez basculer entre de multiples pays et serveurs. De cette façon, vous pourrez créer votre propre sandwich hollandais (montage financier) pour vos cryptofinances et faire en sorte qu’aucun gouvernement ne puisse vous suivre.

Pays favorables aux cryptomonnaies

Où le Bitcoin est-il illégal ? Obtenez votre part du gâteau. | Le VPN

Il pourrait sembler évident que la meilleure façon d’échanger et de produire des Bitcoin serait d’être situé dans des pays où ce type de monnaie numérique est encadré par la loi. Mais ce n’est pourtant pas toujours le cas. Pour de nombreuses personnes, la finalité du Bitcoin et des autres cryptomonnaies est d’être anonyme.

Et, dans ces pays, la plupart des avantages seront perdus puisque vous devrez indiquer vos transactions au gouvernement.

1.États-Unis

Le Bitcoin et d’autres cryptomonnaies sont reconnus comme mode de paiement autorisé dans une poignée de pays. Parmi eux, les États-Unis, où le département du Trésor reconnaît le Bitcoin comme une monnaie virtuelle convertible.

Toute personne qui souhaite utiliser des Bitcoin aux États-Unis doit s’inscrire auprès du FinCEN et tenir des registres comme elle le ferait pour toute utilisation de dollars américains.

2.Allemagne

La République fédérale d’Allemagne est l’un des rares pays de l’UE à avoir légalisé et réglementé l’utilisation du Bitcoin et d’autres cryptomonnaies. L’État les reconnaît comme monnaies virtuelles, ou numériques, qui peuvent être utilisées comme « unité de compte » ou à des fins personnelles ou fiscales.

Dans le contexte allemand, il n’y a pas de différence entre Bitcoin et toute autre devise étrangère en ce qui concerne le système bancaire.

3.Biélorussie

La République de Biélorussie n’est pas particulièrement réputée pour sa position libérale sur de nombreux sujets. Il est donc assez surprenant que ce pays soit parmi les plus avancés en ce qui concerne le Bitcoin et les cryptomonnaies.

Par décret présidentiel, toutes les entités commerciales, y compris les banques et les entreprises, sont en mesure d’émettre leurs propres « tokens de cryptomonnaies ». Ceux-ci peuvent être utilisés dans les échanges commerciaux, ainsi que dans les produits financiers dérivés.

4.Mexique

Il est tout à fait légal de convertir et d’utiliser des Bitcoin au Mexique en vertu de la loi sur les technologies financières. Bien que le gouvernement considère les cryptomonnaies comme une matière première, il y a toujours des taxes et des règlements.

De plus, si vous exploitez une mine de Bitcoin, vous serez soumis aux mêmes lois que celles applicables aux sociétés produisant n’importe quelle autre matière première.

5.France

Le commerce et la production de cryptomonnaies sont réglementés en France depuis 2014. Dans l’Hexagone, il est tout à fait légal d’utiliser les cryptomonnaies pour du trading et celles-ci relèvent des mêmes lois que tout autre bien ou service.

Cependant, il est illégal et impossible d’utiliser le Bitcoin comme monnaie légale, et tous les paiements, taxes et dépenses effectués dans le pays doivent être réglés en euros.

Enfin, si vous effectuez des échanges depuis une cryptomonnaie vers une monnaie fiduciaire, vous devrez soumettre des documents justificatifs prouvant que vous ne vous livrez à aucune activité illégale de type blanchiment d’argent ou autre.

6.Royaume-Uni

Le Royaume-Uni dispose d’un vaste ensemble de règlements sur les cryptomonnaies qui les considèrent comme des devises étrangères. Toute personne qui effectue du trading de Bitcoin ou d’une autre cryptomonnaie devra payer les mêmes taxes que lorsqu’il négocie ou détient des euros ou des dollars.

Les profits et les pertes lors du trading de Bitcoin sont soumis à l’impôt sur les gains en capitaux. De plus, tout achat de biens et de services en cryptomonnaie sera assujetti aux mêmes taxes que s’il avait été payé en livres sterling.

Pays en zone grise

Si vous produisez, tradez ou détenez des Bitcoin, ce sont les pays dans lesquels vous devez vous situer. La plupart d’entre eux ont une position neutre à l’égard des cryptomonnaies. La question n’est pas de savoir si le Bitcoin est illégal, mais plutôt si des mesures ont été mises en place pour empêcher toute forme d’utilisation.

Dans ces pays, la plupart des gouvernements considèrent les cryptomonnaies comme un marché boursier et laissent leurs citoyens se comporter comme ils le souhaitent.

Certains des pays qui relèvent de ce principe sont :

  • Afrique du Sud
  • Argentine
  • Brésil
  • Chili
  • Kirghizistan
  • Ouzbékistan
  • Chypre
  • Turquie
  • Croatie
  • Hongrie
  • Ukraine
  • Bosnie-Herzégovine
  • Grèce
  • Italie
  • Espagne
  • Pays-Bas
  • Russie

Trading en Espagne

Sur le plan législatif, il n’existe pas de loi concernant le Bitcoin dans le Royaume d’Espagne. Vous pouvez acheter ou échanger n’importe quelle cryptomonnaie sans aucune réglementation ou taxe.

Si vous développez une activité qui comprend du trading de cryptomonnaies, vous ne serez taxé qu’après avoir converti ces cryptos en euros, ou dans une autre devise.

L’Espagne est un pays très attrayant pour les mineurs puisqu’il bénéficie de près de 350 jours de soleil par an. Par conséquent, la plupart des mineurs emploient l’énergie solaire pour couvrir leurs dépenses et réduire leurs coûts finaux. Si vous êtes capable de gérer la température et d’établir une source d’énergie renouvelable, la production de cryptomonnaies peut se révéler très lucrative en Espagne.

Trading en Russie

En théorie, la Russie pourrait être l’endroit idéal pour miner des cryptos grâce à sa météo. Un temps froid, sec et généralement ensoleillé est idéal. De plus, il n’existe aucune loi réglementant directement les cryptomonnaies.

Il est impossible d’accepter les cryptos comme moyen de paiement légal et aucune entreprise ne peut les accepter. En outre, une décision de justice a défini le Bitcoin comme une monnaie alternative, ce qui est illégal. Toutefois, ce verdict n’a pas d’influence sur d’éventuelles lois ou procédures futures.

Enfin, la plupart des plateformes commerciales en ligne qui prennent en charge les cryptomonnaies sont bloquées en Russie et impossibles à visiter avec une adresse IP russe. Heureusement, ce problème peut être résolu rapidement en utilisant un VPN et en se connectant sur un serveur étranger.

Pays où les cryptomonnaies sont illégales

Où le Bitcoin est-il illégal ? Obtenez votre part du gâteau. | Le VPN

Enfin, certains pays n’aiment pas vraiment que leurs citoyens et résidents profitent des cryptomonnaies telles que le Bitcoin. Dans certains d’entre eux, seules les transactions commerciales en Bitcoin sont interdites, ce qui signifie que vous pouvez toujours investir légalement en Bitcoin.

D’autres ont interdit tous les types de transactions de cryptomonnaies que vous investissiez dans le Bitcoin pour des motifs professionnels ou que vous vouliez simplement tester le fonctionnement du système.

1.Pakistan

En 2018, le Pakistan a notifié à toutes les banques que le Bitcoin et toutes les autres monnaies numériques et virtuelles sont interdits dans le pays. Aucun échange ne peut être fait entre une crypto et la devise nationale.

La loi n’est pas très claire sur la production et la détention de cryptomonnaies par les citoyens pakistanais. Quoi qu’il en soit, il est déconseillé de trader ou de dévoiler le fait que vous possédez des Bitcoin dans ce pays.

2.Émirats arabes unis

Si vous êtes l’une des rares personnes aux Émirats arabes unis à avoir le droit de posséder et échanger des cryptomonnaies, alors vous êtes probablement déjà bien au courant de la situation. Vous avez en effet dû en être informé par d’autres membres de votre famille royale.

Pour tous les autres, y compris les visiteurs et les résidents, le commerce et même la simple possession de Bitcoin sont strictement interdits. Toute transaction dans une monnaie virtuelle est donc évidemment interdite.

3.Équateur

L’interdiction des cryptomonnaies en Équateur est une décision assez étrange, car le pays ne possède pas de devise nationale et compte sur le dollar américain pour toutes ses transactions intérieures et extérieures.

En 2014, le parlement de ce pays a décrété une interdiction totale de toute forme de monnaie numérique, à l’exception des moyens de paiement électroniques liés au dollar américain.

4.Égypte

Un examen attentif du Coran pourrait laisser penser que l’utilisation des cryptomonnaies est non seulement permise, mais aussi préférable à celle des monnaies fiduciaires (Al-Baqarah, 2:188). Cependant, le Dar al-Ifta (un organisme gouvernemental en charge de l’éducation islamique) n’est pas de cet avis.

En effet, pour la plus haute instance juridique islamique du pays, le Bitcoin est haram et donc catégoriquement interdit.

Dépasser les frontières

Heureusement, ceux qui utilisent des connexions VPN peuvent contourner l’interdiction du Bitcoin dans leur pays. Il n’y a rien de plus simple, il suffit d’activer l’application et déplacer votre adresse IP vers un pays où les cryptomonnaies ne sont pas réglementées.

Avec des fournisseurs payants tels que Le VPN, vous pouvez même utiliser un VPN pour les appareils Android ou iOS et effectuer toutes vos transactions depuis votre smartphone.

Il faut simplement tenir compte de deux choses. Tout d’abord, où est-il possible et facile de trader et accéder au marché ? Deuxièmement, comment avoir accès aux fonds et comment les utiliser ? Heureusement, vous pouvez avoir recours à PayPal pour la plupart des transactions entre les cryptomonnaies et devises.

Devriez-vous trader des Bitcoin ?

Le trading de devises classiques est l’une des formes de transactions les plus volatiles et les plus complexes. Et ce, sans même tenir compte des effets de levier à court ou long terme.

Cependant, les cryptomonnaies ne fonctionnent pas de la même manière que le marché classique, ce qui les rend légèrement plus accessibles pour le trading. Comme il n’y a pas de manipulations et de manœuvres politiques lorsqu’il s’agit de cryptomonnaies, le marché est plus proche des matières premières que des devises.

Même s’il est loin d’être un pari, le trading de Bitcoin ne garantit pas de profit et la plupart des investisseurs ne gagnent pas le gros lot. Il est conseillé d’utiliser des fonds destinés uniquement à des investissements spéculatifs lors du trading et de faire preuve de patience.

N’utilisez pas votre épargne ou vos placements principaux pour acheter ou miner des cryptos. Comme pour tout autre type de trading de devises étrangères, cette option peut vous faire perdre de l’argent très facilement.

Faut-il acheter des Bitcoin ?

Contrairement au trading classique, vous n’avez pas besoin de beaucoup d’informations préalables ou de connaissances particulières pour acheter des Bitcoin et d’autres cryptomonnaies. Tout le monde devrait en acheter, ne serait-ce qu’un tout petit peu.

Les avantages liés à l’utilisation du Bitcoin pour les paiements sont multiples, et en avoir dans son portefeuille peut se révéler très utile dans certaines situations. Vous pourriez aussi parfois avoir besoin d’une monnaie numérique impossible à suivre.

Peu importe que ce soit pour vous préparer à de nouvelles lois financières ou simplement pour acheter quelque chose dont vous n’êtes pas vraiment fier, l’utilisation des cryptos est une solution idéale.

Très difficile à repérer

Impossible est sans doute un terme un peu trop fort, et les choses impossibles dans cet univers ne sont que peu nombreuses. Si la CIA, la NSA, la DGSI ou le Mossad veulent vraiment retrouver vos fonds, ils le pourront certainement. Mais cela ne signifie pas que la tâche sera facile.

L’utilisation des Bitcoin ou de toute autre cryptomonnaie pour acheter et vendre des biens et services est très difficile à suivre. Comme les transactions peuvent être anonymes, tout individu qui tente de retracer votre argent devra connaître votre clé publique et avoir effectué des transactions avec vous. Ensuite, il faudra passer au peigne fin l’ensemble du réseau internet pour retrouver toutes les données relatives à vos activités.

Cette démarche est en théorie possible, mais très peu probable.

Investir dans l’avenir

L’achat de Bitcoin n’est peut-être pas aussi lucratif que d’autres options financières pour le moment. Mais il s’agit d’investir dans un futur où toutes les transactions se feront avec des devises numériques. Que ce soit en tant que monnaie légale ou en tant que modèle commercial, c’est l’avenir des entreprises.

Actuellement, la question de la légalité de Bitcoin est vaste, mais pour la prochaine génération, cette forme de paiement deviendra la norme.

Comment trader des Bitcoin ?

Trader des Bitcoin ou toute autre crypto est très facile. Indépendamment de la légalité du Bitcoin, il existe des plateformes de trading sur internet qui sont accessibles en continu. Vous pouvez y acheter et vendre des Bitcoin en échange de n’importe quelle autre monnaie classique ou numérique.

Avant d’entrer sur la plateforme, assurez-vous d’être connecté à votre VPN et de passer par un pays où une telle activité est totalement légale. Ensuite, vous pouvez accéder aux sites qui vous permettront de trader des cryptomonnaies, y compris des Bitcoin.

Enfin, vous utiliserez votre monnaie fiduciaire pour acheter vos premières cryptomonnaies. Votre transaction sera enregistrée dans la blockchain et l’argent numérique sera transféré dans votre porte-monnaie électronique.

Avant d’acheter des cryptos

Avant d’acheter vos premières cryptomonnaies et d’effectuer vos premières transactions, qu’il s’agisse de Bitcoin, Litecoin, Monero ou autre, assurez-vous de bien comprendre les conditions d’utilisation.

Vous devez toujours contrôler au préalable la réputation de la plateforme que vous utilisez. Il doit y avoir d’autres utilisateurs de Bitcoin qui ont recours à la même plateforme pour leurs transactions et peuvent donc témoigner qu’elle est honnête et digne de confiance.

Deuxièmement, vous devez être conscient de tous les frais que la plateforme pourrait prélever. Cela peut aller d’un infime pourcentage à des chiffres beaucoup plus importants. Vous devez en tenir compte.

Enfin, vous devez rester anonyme vis-à-vis de votre plateforme. Utilisez toujours un fournisseur de VPN payant qui protégera vos données. Tout comme vous enverriez un e-mail anonyme lorsque vous recherchez un lien de streaming, vous devez faire de même avec les cryptos.

Faut-il se lancer dans le minage ?

De façon générale ? Non.

Si le minage de Bitcoin apparaît comme quelque chose que tout le monde peut faire à la maison, il est tout de même peu probable de récupérer son agent.

Pour faire le calcul, vous devrez prendre en compte le taux de hachage de vos équipements, l’énergie consommée et le cours actuel du BTC. La consommation d’énergie étant le plus gros problème lorsqu’il s’agit de déterminer le prix final à payer pour cette activité.

Mais sait-on jamais…

Il est toujours possible de produire des Bitcoin sans perdre d’argent, mais il vous faudra être vraiment intelligent et innovant.

Prenez le temps de vous renseigner sur l’architecture des équipements, les budgets thermiques, les cycles énergétiques, les systèmes de refroidissement et sur les autres termes semblables. Une fois que vous avez fait vos recherches, il y aura peut-être un moyen de diminuer vos frais et d’augmenter votre production.

Protéger votre portefeuille

Que le Bitcoin soit illégal dans votre pays ou non, cela n’aura plus d’importance si quelqu’un vole vos données et votre argent. Dans tous les cas, vous devez constamment être protégé par un pare-feu et une connexion VPN.

Avec des fournisseurs comme Le VPN, vous pouvez vous connecter à de nombreux serveurs sécurisés à travers le monde et effectuer vos transactions en toute tranquillité. De plus, vous ne devez jamais divulguer votre clé privée à un tiers, quelle qu’en soit la raison.

Si vous avez du mal à vous souvenir de votre clé, notez-la. Ne le conservez pas dans un espace de stockage en ligne qui n’est pas sécurisé.

Conclusion

Peu importe que vous soyez un expert ou un novice dans le monde des cryptomonnaies, vous devez savoir si le Bitcoin est légal dans votre pays. Et, si la réponse est « oui », vous devez utiliser un VPN pour trader depuis un autre pays plus libre sur la question.

Vous ne devriez pas avoir peur d’utiliser le Bitcoin, mais vous devriez plutôt vous familiariser avec son fonctionnement. Cependant, vous devez aussi demeurer en sécurité lorsque vous le faites. Il est donc judicieux de se connecter par le biais d’un VPN de renom comme Le VPN. Et, tout en restant attentif aux risques, vous aurez l’esprit tranquille pendant que vous tradez et utilisez vos Bitcoin.

Abonnez-vous aujourd'hui!

Acheter Le VPN à partir de €4,95 par mois avec la garantie Satisfait ou Remboursé pendant 7 jours et profiter d'Internet selon vos règles!

PAS DE JOURNAL

SERVEURS DANS 120 PAYS

P2P autorisé

Facile à utiliser

Garantie de 7 Jours

Assistance amicale

Bitcoin accepté

Vitesse de l'éclair

Laisser une répone